Logo de l'Anses

Stage « agronomie et écologie des communautés »

Le Laboratoire de la Santé des Végétaux/Unité Entomologie et Plantes invasives (Anses) et l’INRA UMR Agroécologie proposent un stage de 6 mois.

Contexte

Le projet VERTIGO vise à promouvoir les couverts végétaux inter-rangs, naturels (spontanés) ou semés, dans le vignoble bordelais. Dans cette optique, ce projet vise à acquérir de nouvelles connaissances sur les communautés adventices présentes dans les parcelles viticoles comportant plus de couvertures végétales, dans l’espace (inter-rangs) et dans le temps (au cours de l’année). La gestion de la flore adventice en viticulture se réalise majoritairement chimiquement (herbicide), mécaniquement (travail du sol) ou biologiquement (couvert) et de manière différencié entre les rangs et inter-rangs. La flore qui émerge dans une parcelle donnée une année donnée, résulte de l’effet d’un ensemble de facteurs qu’ils soient climatiques, pédologiques, paysagers ou en lien avec les pratiques agricoles. Le concept d’écologie d’assemblage des communautés considère que ces facteurs agissent comme des filtres qui sélectionnent les espèces. Ainsi, les espèces ayant des caractéristiques biologiques (appelés traits) adaptées aux filtres (ex. pissenlit en rosette qui tolère le filtre broyage) auront une fréquence d’occurrence plus élevée que les plantes ayant des caractéristiques peu adaptés aux filtres.

Missions

Un premier stage en 2018 a permis de mesurer la réponse des communautés aux facteurs agro-environnementaux à l’échelle taxonomique. L’objectif de ce second stage est d’aller plus loin en intégrant directement les traits des espèces dans les analyses afin de mieux comprendre les mécanismes de sélection de la flore par les différentes pratiques. Il s’agira d’analyser des données recueillies sur plus de 100 parcelles du vignoble bordelais pour déterminer quels sont les valeurs de traits des adventices associés aux différentes conditions environnementales (gradient pédo-climatique) et agronomiques (gradient de fertilisation et de désherbage). Cela permettra de mieux prédire le type d’adventices attendus dans les vignes enherbées. Ce stage est à l’interface entre l’agronomie et l’écologie des communautés.

Les missions du/de la stagiaire consisteront à :

  • finaliser le recueil de données sur les traits des espèces adventices (base de données)
  • analyser les données afin de relier pratiques culturales et traits sélectionnés
  • participer à l’écriture d’un article scientifique et de vulgarisation dans la presse agricole

Profil recherché

  • Connaissance et compétence en agronomie et écologie
  • Goût pour l’analyse de données et compétences en statistique, manipulation d’un outil d’analyse de données (R, autres …à préciser sur le CV)
  • Sens de l’observation et rigueur dans le travail

Poste et conditions

Date : stage 6 mois, en 2019 (dates flexibles)

Rémunération : environ 555€/mois (en fonction du tarif en vigueur en 2019) financé par le projet VERTIGO

Le stage, se déroulera au Laboratoire de la Santé des Végétaux de l’Anses à Montpellier et sera co-encadré par Guillaume Fried (Anses) et Stéphane Cordeau (INRA Dijon – UMR Agroécologie). Le stage se déroulera en étroite collaboration avec la Chambre d’Agriculture de Gironde.

Modalités de candidature

Les candidatures sont à envoyer par courriel à Guillaume FRIED guillaume.fried@anses.fr

Anses – Laboratoire de la Santé des Végétaux Unité Entomologie et Plantes invasives
755 avenue du campus Agropolis
CS30016
34988 Montferrier-sur-Lez cedex

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *