Herbier d’Azur, la biodiversité fantasmée

39_Etoiles_Ombelliferes
Cyanotype de Gabrielle de Lassus Saint-Geniès

L’abbaye Saint-André inaugure sa saison 2019, consacrée à ses jardins, sous le signe du romantisme et du bleu azuréen. Préséance a été donnée à une jeune artiste poétesse, passionnée de botanique et d’histoire de l’art, Gabrielle de Lassus Saint-Geniès qui va exposer pour la première fois ses cyanotypes. Ces photogrammes issus d’un ancien procédé photographique traduisent une émotion mystique face aux jardins et à la nature dont ils sont l’empreinte, et face aux quatre éléments qui les ont façonnés.

C’est au cours de l’écriture de son premier roman, L’Anglaise d’Azur, consacré à la photographe et botaniste Anna Atkins, que cette jeune femme de lettres s’est lancée de façon autodidacte dans l’art du cyanotype. Une expérience artistique intimement liée à son expérience littéraire.

L’exposition « Herbier d’Azur » qui rassemble multiples variétés de plantes et de feuillages et même quelques plumes ou dentelles anciennes, reflète la beauté du monde en négatif sous un voile bleuté. Une couleur profonde propice aux songes et au vagabondage métaphorique. Ces planches poétiques, parfois accompagnées de quatrains sont à découvrir du 1er mars au 28 avril dans les galeries de l’abbaye Saint-André.

Infos pratiques

Adresse
Abbaye Saint-André, Villeneuve-lès-Avignon, Occitanie, France
Tarif

Exposition temporaire comprise dans le billet entrée des jardins : 7 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *