Stage : Mesures de traits fonctionnels sur les plantes alpines

Le Laboratoire d'Ecologie Alpine propose un stage en botanique alpine.

Contexte

Les chaînes de montagnes isolées offrent une occasion unique d’étudier les processus déterminant l’origine et le maintien de la biodiversité. Ce projet porte sur la biodiversité végétale de l’Arc Alpin, qui constitue l’un des biomes les plus froids de la planète, et un point chaud de diversité en Europe.
Au cours de la dernière décennie, le LECA (Grenoble) et le WSL (Birmensdorf, Suisse) ont réalisé l’échantillonnage et le séquençage des 4500 espèces végétales de l’Arc Alpin. Ces données génomiques sont complétées par la compilation et l’harmonisation de données éco-informatiques sur la flore alpine (traits fonctionels végétaux, distribution géographiques, inventaires de végétation).

Missions

En binôme avec une ingénieure du LECA, participer aux mesures de traits fonctionnels qui compléteront la base de données de connaissance.

  • Sur différents site de l’arc alpin français : recherche et détermination des espèces, mesures de hauteurs, prélèvements de feuilles
  • En laboratoire : pesées et mesures de la surface spécifiques des feuilles
  • Au bureau : préparation du terrain, saisie de données.

Profil recherché

  • Botanique générale et détermination sur flore
  • Patience et rigueur, organisation
  • Aptitude au travail de terrain en montagne
  • Capacité d’adaptation
  • Permis B

Poste et conditions

Stage basé à Grenoble, au Laboratoire d’Ecologie Alpine mais comportant de nombreux déplacement sur plusieurs jours dans les différents massifs des Alpes.

Dates : du 15 avril au 31 Juillet (stage de 1 à 2 mois selon profil et disponibilité des stagiaires)

Modalités de candidature

Candidature à envoyer avant le 15 février à Louise Boulangeat (louise.boulangeat@univ-grenoble-alpes.fr) 04.76.63.57.33

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *