Glanes étymologiques : benzoin, benjoin

Ce mot a une longue histoire. Le benjoin était un article important du commerce dans tout le Moyen-Age. Curieusement, Linné l’a d’abord appliqué en 1753 à une espèce américaine, Laurus benzoin, aujourd’hui Lindera benzoin. C’est son élève Dryander qui a nommé Styrax benzoin en 1787, qui est le vrai benjoin des Arabes. Une autre forme du mot se retrouve dans Terminalia bentzoe, espèce des Mascareignes.

Styrax benzoin est un arbre répandu dans toute l’Asie du Sud-Est. Le benjoin exsude du tronc que l’on incise. Ce produit est commercialisé au moins depuis le VIIIe siècle. Les Arabes l’appelaient لبان جاويlubān ǧāwī, « encens de Java », Java désignant au Moyen-Age toute l’Indonésie. En Europe, le nom arabe est entré d’abord en catalan, benjuí (1430), qui s’explique par une déglutination de la syllabe initiale lu confondue avec l’article catalan lo. Les Catalans importaient le produit directement du Levant. Du catalan, le mot est passé dans les autres langues européennes et en latin. Le portugais ne l’a connu qu’à partir de 1498 (Vasco de Gama) sous la forme beijoim.

C’est la forme française benjoin (1538) qui a donné le latin benzoin. Les botanistes ont longtemps hésité sur la forme latine à donner au mot, et Jean Bauhin croyait que Beniaoy voulait dire « fils de Java ». Le produit, lui, s’appelait surtout benzoe.

Le latin benzoe a connu un sort important. Les chimistes ont appelé acide benzoïque une substance extraite du benjoin, et par dérivation, ont créé les mots benzène, benzine

En arabe, lubān désigne divers encens (Boswellia et autres). Il est lié à l’arabe laban, « lait caillé », la racine sémitique lbn signifiant « blanc ». Le Liban tire son nom de ses montagnes couvertes de neige en hiver. Le grec a emprunté au sémitique λίβανος – libanos et λιβανωτός – libanôtos, « encens », ainsi que λιβανωτίς – libanôtis, « herbe à l’encens », qui a été repris pour le nom scientifique Libanotis. Le latin médiéval a aussi connu olibanum, devenu oliban en français.

Köhler, Medizinal-Pflanzen, pl. 133 (sur Wikimedia Commons)

 

Plus de détails sur Pl@ntUse : https://uses.plantnet-project.org/fr/Dictionnaire_%C3%A9tymologique#benzoin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *