Les Sauvages de nos rues n’attendent que vous pour les relayer !

Le projet Sauvages de ma rue a fêté ses 8 ans ! Vos contributions sont précieuses pour améliorer notre connaissance de la flore urbaine et son acceptation dans nos villes. Si la flore spontanée vous passionne, nous avons une proposition pour vous ! Que diriez-vous d’aller plus loin en devant relai Sauvages de ma rue ?
Malva sylvestris L. (bdtfx) par Christophe BERNIER
Malva sylvestris, par Christophe Bernier, CC BY SA, Tela Botanica

Depuis Janvier 2017, l’interdiction des produits phytosanitaires dans les espaces publics urbains est entrée en application dans le cadre de la Loi Labbé. Les communes continuent à faire évoluer leurs méthodes de gestion de la flore. Certaines prennent également le parti de laisser la végétation spontanée prendre place en milieu urbain. Dans les deux cas, la flore spontanée urbaine réintroduit le paysage de nos cités et les passionnés de la flore urbaine doivent encourager l’acceptation de la flore spontanée en ville !

Vous connaissez déjà le projet Sauvages de ma rue ? Il œuvre pour une meilleure acceptation de la flore en ville, et constitue une base de données libres solides à l’usage des collectivités, des citoyens et des chercheurs. Alors pourquoi ne pas aller plus loin, et devenir relais de cet observatoire citoyen ?

Un relais, quezako ?

Les relais sont personnes physiques ou des organismes qui portent à une échelle locale le projet Sauvages de ma rue. Les relais ont pour rôle de communiquer sur le projet, ou d’animer des sorties sur la flore urbaine. Ils favorisent la participation au projet en facilitant l’accès à celui-ci !

relai sdmr

Peut-être que vous avez déjà réalisé des sorties Sauvages de ma rue ou vous en parler autour de vous ? Alors sans le savoir vous êtes un relais précieux de ce programme !

Découvrez sur la carte ci-dessous les relais du projet ayant signés la charte !

 

L’expérience vous tente ? Alors n’attendez plus pour devenir relais et apparaître sur notre carte ! C’est très simple il vous suffit de signer la charte des relais et nous pourrons valoriser vos actions ! Vous trouverez de plus amples informations sur le rôle de relais ici. Vous pouvez également rejoindre l’espace projet Animateur Sauvages de ma rue : vous y trouverez des outils utiles et vous pourrez échanger sur les forums avec d’autres relais !

N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : sauvages@tela-botanica.org

Matricaire inodore (bdtfx) par Pierre HÉmon
Matricaire inodore par Pierre Hémon, CC BY SA Tela Botanica

Allez encore plus loin avec le Kit Flore Spontanée !

Vous êtes une structure, ou une collectivité ? Nous avons des outils pour vous ! Le Kit Flore Spontanée hébergé sur la plateforme Tela Formation est un centre de ressource et de formation en ligne qui rassemble notre expérience d’accompagnement de relais Sauvages de ma rue avec des outils complémentaires pour favoriser l’acceptation de la flore urbaine !

Le kit vous permettra de découvrir des ressources (fiches techniques, activités pratiques, retours d’expérience, forums, outils de communication, tutoriels, etc.) durant 6 séquences pour vous accompagner dans le chemin de l’acceptation de la flore urbaine ! Retrouvez en détail le parcours pédagogique du kit ici.

2 commentaires

  1. J’espère que l’interdiction est aussi pour éviter les brûler. Je vais chaque année aux Pyrénées et j’ai vu un M. avec un gros truc à côté et qui brûlait toute la petite végétation des rues. J’ai été choquée. D’un côté on pleure parce que les insectes sont en train de disparaitre et au même temps, on essaye de détruire la nature dans les villes. Aussi je vois que les nouvelles maisons n’ont pas des espaces pour que les hirondelles et les martines font des nids… il faut faire vite avant qui soit trop tard. Je vais écrire à l’association d’Ariege.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *