Portraits croisés : Jean-Pascal Milcent et Mathilde Guiné

A l’aube de ses 20 ans, Tela Botanica a vu défiler un grand nombre de personnes dans ses bureaux. Salariés, services civiques ou stagiaires ces personnes ont toutes participées à l’épanouissement et au développement de Tela Botanica. Dans la continuité de l'article sur Mathias Chouet , un des membres du comité scientifique et technique de Tela Botanica, nous nous consacrons aujourd’hui aux contributions et aux parcours des membres passés de l’équipe de Tela Botanica.

Jean-Pascal Milcent, ancien informaticien de Tela Botanica et Mathilde Guiné, initiatrice du projet “Outils-Réseaux”

Equipe de 2005 de Tela Botanica de gauche à droite, Jean-Pascal, Tamara, Alexandre, Mathilde, Magali.
Equipe de 2005 de Tela Botanica de gauche à droite, Jean-Pascal, Tamara, Alexandre, Mathilde, Magali.
Equipe de 2008 Tela Botanica avec de gauche à droite, Mamode, Tamara, Alexandre, Mathilde, Anne, Annabelle, Jean-Pascal.
Equipe de 2008 Tela Botanica avec de gauche à droite, Mamode, Tamara, Alexandre, Mathilde, Anne, Annabelle, Jean-Pascal.

Depuis toujours passionné par la nature (entomologie, botanique), Jean-Pascal a très rapidement vu l’intérêt de l’informatique dans ce domaine. Avec Tela Botanica, il voit alors “la possibilité d’avoir un poste mêlant à la fois informatique et botanique, 2 domaines qu’il affectionne”. Il intègre l’équipe de Tela Botanica en 2002 au sein du pôle informatique en postulant à une offre d’emploi jeune. Il y travaillera 12 ans de sa vie et développera des outils comme eFlore, le Carnet en Ligne, Collection en Ligne, IdentiPlante, PictoFlora et participera à des projets comme Pl@ntNet. En 2015, il quitte Tela Botanica pour rejoindre Osmozis, une société privée fournissant le WiFi et des services connectés dans les campings et les résidences. Dans peu de temps, en juin 2019, il va rejoindre le Conservatoire Botanique National Alpin à Gap.
Quelques années plus tard (2004) Mathilde Guiné arrive en stage à Tela Botanica, suite à une rencontre avec Daniel Mathieu lors “d’une réunion publique pour une future Maison Régionale de l’Environnement (qui n’a jamais vu le jour)”, elle précise : “j’étais alors en formation « Conception médiatique », et en recherche de stage”. Elle devient par la suite salariée durant 4 ans et “développe le projet Outils-Réseaux jusqu’à ce qu’Outils-Réseaux devienne trop gros et en sorte”. Elle participera également au développement des rencontres Moustic et aux formations Animacoop, formations qui permettent de se former à animer des projets de manière collaborative.

Ce que je me souviens de Tela Botanica…

Photographies de Mathilde et Jean-Pascal
Montage photo Mathilde Guiné et Jean-Pascal Milcent en 2008

La vie de bureau collective à Tela Botanica c’est une multitude d’anecdotes et de souvenirs.
En effet, Mathilde nous confie : “Je me rappelle surtout de l’ambiance au bureau, à l’institut de botanique. Alex, Tamara, Jean-Pascal et moi, à l’époque les 4 salariés de l’association, et sans doute moins de 100 ans à nous 4 ! Il y avait aussi Marie que l’on se partageait avec l’Œil d’Andromède pour le volet Paie / Comptabilité, nos repas à l’Oignon givré ou au Ma Perqué. Puis Magali est arrivée sur le volet communication, puis Hélène, Aurélien, et Marie, et tous les collègues d’Outils-réseaux (David, Laurent, Jess, Florian), et de l’herbier… Et j’en oublie plein… Et puis Daniel… Notre président hyperactif et ses visites hebdomadaires vitaminées du mercredi ! Bref, plein de chouettes moments, mais je me rappelle aussi de confrontations : les avis divergeaient parfois. Un vrai apprentissage de la démocratie participative !”

En effet, c’est aussi un apprentissage continu de la coopération, du partage et de l’engagement.
Jean-Pascal a “découvert le plaisir du travail sur des projets Open Source ou en Open Data ainsi que l’intérêt du travail d’équipe et ouvert sur le public (travail coopératif).” Il précise : “les 12 ans passés à Tela Botanica m’ont aussi beaucoup appris sur moi, mon rapport aux autres et la gestion de mes passions. Je garde aussi d’excellents souvenirs des journées d’équipe Tela Botanica en kayak sur le Tarn et l’Hérault et les sorties botaniques associées…”.

Sortie d’équipe pour le stage de Prune au Mont Aigoual sur le chemin pour accéder à l'arboretum de l'Hort de Dieu, de gauche à droite : Alexandre, Julie, Caroline, Hélène, Magali, Daniel, Prune. Photo de Jean-Pascal Milcent.
Sortie d’équipe pour le stage de Prune au Mont Aigoual sur le chemin pour accéder à l'arboretum de l'Hort de Dieu, de gauche à droite : Alexandre, Julie, Caroline, Hélène, Magali, Daniel, Prune. Photo de Jean-Pascal Milcent.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les outils et les projets sur lesquels ils ont travaillé…

Sur notre site Internet, vous pouvez retrouver des outils comme le Carnet En Ligne (CEL). Grâce à cet outil, vous pouvez télécharger et stocker toutes vos photographies. Le partage de ces photographies avec la communauté permet une entre-aide pour l’identification d’une espèce qui vous est inconnue grâce à Identiplante. Ces photographies alimentent la base de données de Flora Data utilisée ensuite pour eFlore (cartes de répartition, illustrations), PictoFlora ou d’autres projets externes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *