Tela Botanica, c’est aussi une équipe dynamique et créative

Pour les 20 ans de l'association, il est temps de braquer les projecteurs sur la petite équipe permanente de Tela Botanica qui consacre chaque jour son énergie à animer et co-construire l'avenir de l'association.
Photographie de l'equipe tela botanica

Une équipe pluridisciplinaire aux parcours diversifiés

L’équipe permanente se divise en trois pôles. Dans l’ombre des bureaux de Tela Botanica se cache le pôle informatique composé de Delphine, Idir, Killian et Laura. Au devant de la scène, nous avons le pôle animation composé d’Audrey, Elodie, Esther, Leïla, Louise, Pauline, Taïna et Véro. Enfin, tapis dans la salle des machines, les ficelles administratives en main, se trouvent Christel, directrice de l’association et Christine, responsable administrative et financière.

Des études en écologie, en génétique, en bioinformatique, en comptabilité en passant par les formations de développement et d’informatique, cette petite équipe possède de nombreuses cordes à son arc ! Elle se distingue par sa mixité, sa polyvalence et un dynamisme collectif inégalable.

Les expériences professionnelles atypiques ne manquent pas au sein de l’équipe.

Photographie de christel
Christel, directrice de Tela Botanica
C’est également le cas d’Idir
Idir, développeur web à Tela Botanica

Christel, directrice de Tela Botanica, nous partage son chemin vers le monde associatif : “Après des études en génétique puis en écologie, je m’oriente vers la recherche. Mais c’est au sein du monde associatif que je chemine professionnellement. Je débute par la mise en place d’une ferme et de jardins partagés où je monte mes premiers projets et dossiers de subventions, mais aussi la gestion d’une équipe et d’un projet partenarial. Puis je m’inscrit dans le développement de réseaux d’éducation à l’environnement régionaux puis nationaux. J’y explore les dynamiques collectives et les principes coopératifs. Je suis directrice de Tela Botanica depuis bientôt 7 ans. »

 

C’est également le cas d’Idir, développeur de Tela Botanica, qui après avoir été garde du littoral (gestionnaire d’espaces naturels appartenant au Conservatoire du Littoral) à Saint-Pierre et Miquelon, puis dans la Hague, décide de se reconvertir dans le développement web. Dans un premier temps à son propre compte, puis depuis novembre 2017 à Tela Botanica.

 

Tous les chemins mènent à Tela Botanica

Photographie de Audrey
Audrey, responsable opérationnelle des projets Tela Botanica

Par le biais d’offre de stage, de service civique ou d’emploi, l’ensemble de l’équipe a cheminé vers le monde associatif et les principes de Tela Botanica.

C’est notamment le cas d’Audrey, ancienne service civique de Tela Botanica qui se retrouve aujourd’hui responsable opérationnelle de l’ensemble des projets de Tela Botanica. Elle nous précise son parcours : “issue d’un parcours universitaire, j’ai obtenu un Master en Écologie Végétal à l’Université de Strasbourg. J’ai voulu conserver le « lien végétal » entre ma formation et ma profession : j’ai donc intégré l’équipe Tela Botanica d’abord en service civique puis en tant qu’animatrice du programme de sciences participatives Sauvages de ma rue. J’ai été ensuite responsable des sciences participatives de Tela Botanica et ai eu l’occasion d’être à l’initiative de nouveaux programmes. J’ai coordonné la création et la diffusion du 1er MOOC Botanique ce qui m’a amené à être responsable de la plateforme Tela Formation.”

Mais qu’est-ce qui les a véritablement poussé à rejoindre cette association ?

Une correspondance entre la fiche de poste et le profil, oui, mais pas que… La botanique, la biodiversité, le travail en réseau, les valeurs partagées, les principes de la coopération, les projets d’intermédiation entre sciences et citoyens, un univers qui donne du sens, l’envie de diffuser et partager sont les raisons qui les ont poussé à rejoindre les rangs de Tela Botanica.

Photographie de elodie
Elodie, coordinatrice des programmes participatifs

Elodie a rejoint Tela Botanica pour “les valeurs de l’association : le libre, les activités variées et des projets sur plein de thématiques toujours liées à la flore, le lien avec les professionnels et le grand public. Puis les premiers jours au sein d’une super équipe dynamique n’a fait que conforter tout cela !”

Idir, nous confie : “ quand j’ai vu passer l’annonce pour un « informaticien » à Tela Botanica, qui plus est à Montpellier (ville dont je rêvais depuis des années), je ne pouvais pas laisser passer l’opportunité d’allier, mon expérience et mon amour de la préservation de la biodiversité, à ma nouvelle orientation professionnelle dans le développement web ”.

En travaillant à Tela Botanica, qu’est-ce que l’on retient ?

Photographie de killian
Killian, développeur web

“La hiérarchie légère et plutôt horizontale, l’autonomie mais aussi le travail d’équipe, et la bonne ambiance !” (Killian)

“L’ambiance dans l’équipe, tout le monde est bienveillant, on se sent rapidement à l’aise tout en étant vite autonome, la multitude de projets aussi, qui permet de découvrir pleins de nouveaux sujets et l’importance accordée aux sciences citoyennes.” (Leila)

“La capacité créative du réseau et de l’équipe. La dimension humaine du réseau et la force que cela représente pour agir face aux enjeux de transition écologique”. (Christel)

Photographie de vero
Véro, webmastrice réseau et animation de communauté

“Je vais me focaliser sur l’humain pour cette réponse et il y a deux cercles qui me plaisent profondément à Tela. L’équipe et le réseau. L’équipe car au jour le jour elle est d’un soutien sans faille. Petite en taille mais soudée. Débordée de projets mais ayant toujours à coeur de faire et de faire bien. Si vous avez un coup de mou ou vous avez simplement besoin d’aller boire un coup après le travail, vous trouverez dans l’équipe quelqu’un sur qui vous pourrez vous appuyer, vous soutenir et vous écouter. Le réseau car tout ce que nous faisons n’a de sens que si cela apporte un plus aux telabotanistes ! Vous pouvez monter le meilleur projet qui soit, s’il n’apporte rien au réseau et que celui-ci n’en éprouve aucun besoin alors cela ne sert à rien :)” (Véro)

Photographie de laura et elodie
Laura, chef de projet Flora Data et Elodie

“Les valeurs justement, et la diversité de projets que l’on porte, notre capacité à s’adapter et à faire des choses qui nous plaisent :)” (Pauline)

« La valeur du bénévolat qui est très importante car sans bénévoles il n’y a pas de projets qui utilisent nos outils, le respect de l’utilisateur. » (Christine)

“L’équipe jeune, dynamique, réunie autour de projets qui nous plaisent et le fait de rassembler (virtuellement) plein de gens partout dans le monde autour d’une même passion je trouve ça trop cool !” (Elodie)

Quand on travaille à Tela Botanica ça implique de la coopération via les principes de Jean Michel Cornu, de la collaboration, du partage, de l’ouverture, de l’horizontalité, du libre par le bien commun, de l’éthique, des pots (parfois de départ) et des vélos-plages.

Le mot de la fin...

Photographie de depart lea
Départ de Léa, chargée de communication de Tela Botanica

Esther nous raconte un événement le jour de son arrivée à Tela Botanica : “c’était aussi le jour du départ de Léa, la chargée de communication. Toute l’équipe s’était habillée en couleur : tout rouge, tout jaune, tout vert, tout (ou presque) bleu 🙂 ! Un bel arc-en ciel pour lui dire au revoir. Le premier jour chez Tela, c’est un peu comme un teasing de l’ambiance de l’équipe, riche, dynamique et colorée !! “

« Tela Botanica ne serait pas Tela Botanica sans les membres du réseau, les bénévoles, les services civiques et les stagiaires qui chaque année aident l’équipe salariée à améliorer le site, les outils et la communication. » (Delphine)

Cette article s’intègre dans une chronologie de l’équipe actuelle et passée de Tela Botanica. Il sera suivi d’un second article sur les missions des membres de l’équipe permanente et sur ses compétences.

13 commentaires

  1. Belle équipe pour un beau projet. Attention néanmoins à la « biodiversité »humaine puisque c’est pour défendre la biodiversité en général! En effet, quelle est la moyenne d’âge de l’équipe? Peu de personnes de + de 45/50 ans a priori! C’est dommage. Et le rapport hommes/femmes pour une fois favorable aux femmes n’est pas forcément bon non plus. Une seule personne semble être issue de la diversité géographique…Bref vive la diversité à tous les étages.
    Bravo néanmoins pour votre travail et vos missions!
    Cordialement,

    1. Effectivement, c’est une bande de petits jeunes (ou jeunettes…). Mais vous verrez, quand on vous présentera les membres de la commission scientfique et technique, c’est un repaire de retraités (comme moi) ou en tout cas de personnes d’âge mûr, et à dominante masculine.

      Ceux qui fréquentent les sociétés savantes savent qu’elles ont un vrai problème de renouvellement des générations. Si Tela peut contribuer à changer cette situation, tant mieux. Et au moins, on n’a pas à passer un temps fou à faire comprendre à de vieux schnocks l’intérêt des nouveaux outils informatiques. Il vaut mieux foncer, foncer, et montrer par l’exemple que ça marche. Et pour ça, il vaut mieux être jeune.

      Et heureusement, quand on dialogue sur les forums, on ne sait pas si ses interlocuteurs ont 17 ou 87 ans ! Le seul critère est la pertinence et la qualité des échanges, qu’on soit débutant ou savant. Longue vie à Tela Botanica !

  2. Super équipe,au sein de laquelle la mixité est non seulement respectée,mais où domine clairement
    l’effectif féminin! Cela ne m’étonne qu’à moitié car la botanique est une discipline qui fait appel à une
    sensibilité certaine et dont,justement,les femmes sont particulièrement pourvues.
    Tous ces visages respirent la sympathie,l’équilibre et la bonne humeur!
    Tela Botanica est un site indispensable conduit par une équipe qui nous est enfin dévoilée et c’est
    une très bonne initiative!
    Cordialement!

  3. Repris tout récemment par le virus de la botanique, j’ai découvert le site Tela Botanica il y a quelques semaines. J’ai tout de suite été très impressionné par sa richesse et la passion qui s’en dégage. Cet article confirme bien l’impression que donne le site : il faut une équipe pleine d’idéaux et d’enthousiasme pour faire vivre tant de beaux projets. Merci beaucoup ! (François, Addis-Abeba, Ethiopie)

  4. Oui parfait tout ça, et les portraits de ceux qui s’en occupe c’est parfait ! Quand à la parité c’est vrai, mais pour une fois qu’il y a plus d’éléments féminins dans un groupe on ne va pas s’en plaindre non ? (rire)
    Mais un vrai bravo à tout ceux et celles qui font « tourner » la boutique !

  5. Un vrai bonheur de voir des membres de Tela Botanica heureuses (heureux) !
    J’ai apporté une toute petite contribution en inscrivant mon Herbier un peu fou. Je cherche ce que devient ce projet qui a été repris, me semble t’il par le MNHN (ou a un niveau européen ?).
    Bonne continuation à vous,
    R. Vannier

Répondre à Lefort Mireille Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *