La radulanine A, nouvel herbicide d’origine naturelle

Des chercheurs ont synthétisé une molécule naturelle, la radulanine A, issue d'une famille de mousses dont les propriétés herbicides sont semblables au controversé glyphosate.

Désherbant naturel ?

« Le 1° mai la radio France Inter rapportait l’ «enthousiasmante» découverte scientifique d’un herbicide naturel « presque aussi efficace que le glyphosate». Des chercheurs français ont effectivement déposé un brevet pour un désherbant conçu à partir de la radulanine A, une molécule présente naturellement dans les hépatiques. Le titre de l’article scientifique correspondant : « Synthèse monotope de 2,5 Dihydrooxepines métastables par réarrangement de Claisen ». Certainement une prouesse scientifique ; la lecture de l’article montre cependant clairement que le produit n’a de naturel que sa source d’inspiration, un composé phénolique effectivement présent chez certaines hépatiques, sur les propriétés herbicides duquel des chercheurs allemands ont déjà travaillé. La radulanine, si elle est un jour produite, ne sera pas extraite des plantes. Les quelles peuvent produire certains des poisons les plus toxiques connus pour l’homme. Un peu marre de ce « naturel » utilisé à tort et à travers ? »

[Source : Chemistry – a European Journal, avril 2019]

Mise à jour du 24/05/2019 : Le texte de cette brève a été publié par Marc PHILIPPE sur la liste de discussion ouverte sur les Bryophytes.

Plus d'information sur le sujet

9 commentaires

    1. Dans un champs de blé, on veut de l’herbe ou produire de quoi faire du pain ?.

      Le plus simple, comme on le fait avec le soja est d’acheter celui produit outre Atlantique produit avec du glyphosate épandu sur la culture du fait qu’il est OGM.

      Pour la maïs, il suffit d’envoyer les semences et les pesticides dans les plaines d’Ukraine et d’en faire revenir un millions de tonnes à Dunkerque, c’est moins cher qu’en France, çà ne consomme ni eau, ni pesticide chez nous.

    1. Ah bon, vous pensez que l’Internet est ´´confidentiel’´, le seul courrier de cette nature passe par les ex PTT…

    2. Le texte de cette brève a été publié par Marc PHILIPPE sur la liste de discussion ouverte sur les Bryophytes . C’est sur cette liste que nous l’avons repris, après vérification des sources de l’information par Valéry Malécot, (membre du Conseil scientifique de Tela Botanica) :

      Le communiqué de presse initial émane du CNRS (29 avril)
      http://www.cnrs.fr/fr/un-nouvel-herbicide-dorigine-naturelle

      il a été repris par France inter, sachant que Polytechnique, l’autre tutelle du chercheur principal a réagi 2 jours après (soit après France inter)
      https://www.polytechnique.edu/fr/content/la-radulanine-nouvel-herbicide-dorigine-naturelle

      Sachant que la publication scientifique afférente est aussi datée du 29 avril
      https://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/chem.201901675

      Je m’excuse auprès de Marc Philippe, de ne pas avoir cité son nom comme source du texte qui a été publié sur la liste de discussion tb-bryophyta.

      Concernant l’objet de la brève, Tela Botanica ne porte pas de jugement sur l’intérêt ou non de ce nouvel herbicide, mais se contente de porter à connaissance de ses lecteurs d’une information sur ce produit, avec ses sources.

  1. Pas très sérieux cette brève !
    Surtout le titre : un nouvel herbicide !!!
    Il aurait été plus juste de titrer : une molécule naturelle aux propriétés herbicides. Ce n’est pas du tout la même chose.
    Ceci dit : des découvertes comme cela il en sort tous les jours dans les laboratoires. Avant de devenir un véritable herbicide « biologique », il faut que la molécule prouve son efficacité en conditions naturelles, sa sélectivité par rapport à la culture, son absence de toxicité pour l’homme (tox. aigüe et à long terme) son innocuité par rapport à tous les compartiments environnementaux…

  2. L’article titré Désherbant naturel me convient bien (étonnant que ça soit une brève pour La Garance et que ça ne soit pas signalé, c’est gpênant pour l’auteur et probablemtn la revue !).
    Par contre, le chapeau avant l’article est racoleur et confus : par exemple « synthétisé une molécule naturelle ».

  3. Bonsoir Daniel
    La Garance ayant été une des mamans de TB normal qu’il y ait des échanges.
    Mais dans l’article du groupe il était bien dit que c’était pour La Garance.
    Ca nous « spoile » un peu l’effet. Bah, les lecteurs ne sont pas tous TBotanistes.
    Cordialement
    marc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *