Plusieurs projets pour étudiant⋅es gradué⋅es et postdocs sur les forêts urbaines résilientes pour le Canada – UQAM

L'Université du Québec à Montréal est à la recherche d'étudiant⋅es gradué⋅es et postdocs pour travailler sur plusieurs projets portant sur la résilience et les services des forêts urbaines au Canada face aux changements climatiques. Rémunération assurée selon le niveau.

Contexte

Les forêts urbaines (FU) fournissent d’importants services écosystémiques (SE), tels que la réduction de la chaleur, une meilleure qualité de l’air et le stockage de carbone, supportant la santé environnementale et humaine. On ignore toutefois comment les changements climatiques influenceront la capacité des forêts urbaines à fournir ces services écosystémiques, et de quelle manière elles pourraient être gérées pour en maximiser les bénéfices. De plus, le Canada, en tant que signataire de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, doit produire annuellement un inventaire complet des puits et sources de GES, incluant notamment les forêts urbaines, et en assurer la rigueur scientifique. Les inventaires actuellement disponibles décrivant les forêts urbaines sont toutefois très imprécis, limitant notre capacité à estimer et modéliser les différents services écosystémiques qui leur sont associés. Les estimations actuelles au Canada comportent d’importantes sources d’incertitude qui doivent être résolues. Grâce à un financement important du CRSNG, nous voulons mieux caractériser les FU et identifier les meilleures pratiques pour développer des FU résilientes qui prendront en charge les SE aujourd’hui et dans l’avenir.

Missions

Les étudiant⋅es retenu⋅es travailleront dans le cadre d’un des projets de recherche présenté dans la section « Profil recherché ». Ils⋅elles participeront dans tous aspects de la recherche scientifique : conception du projet et de sa méthodologie, échantillonnage, analyse des données et rédaction d’articles scientifiques.

La contribution des personnes retenues s’intégrera à un projet interdisciplinaire, où interagiront notamment des spécialistes en télédétection et en santé humaine provenant des milieux académiques et gouvernementaux, favorisant ainsi l’élargissement de leur réseau professionnel.

Profil recherché

Nous recherchons d’excellent⋅es candidat⋅es, à tous les niveaux (MSc, PhD ou postdoc) pour travailler sur les questions plus particulières suivantes :

  •  Améliorer notre capacité à évaluer la croissance, les stocks de carbone et la surface foliaire de la forêt urbaine, afin d’améliorer la précision des calculs de services
  • Mesurer l’effet des changements climatiques sur la forêt urbaine à l’aide de :
    – Carottage et dendrochronologie pour estimer l’effet sur la croissance d’épisodes climatiques passés comme les sécheresses
    – Hydraulique et évapotranspiration, et mise à l’échelle à l’aide de la télédétection

Poste et conditions

Nous recherchons idéalement des candidat⋅es qui puissent débuter en septembre 2019 – mais cette date pourrait être modifiée selon les disponibilités des candidat⋅es. Ainsi, nous encourageons toutes canditat⋅es intéressé⋅es à soumettre leur candidature.

Modalités de candidature

Les candidat⋅es intéressé⋅es devraient nous contacter avec les informations suivantes : Lettre d’intérêt (1 page), CV, relevés de notes (non officiels) et coordonnées de trois références. Les demandes informelles sont bienvenues. Les postes sont basés à l’UQAM (Montréal, Québec, Canada), une ville multiculturelle active et animée. L’UQÀM est une université francophone, mais la connaissance de la langue française n’est pas obligatoire.

Alain Paquette et Dan Kneeshaw, professeurs, UQAM et Centre d’étude de la forêt (CEF)
Daniel Houle (CEF) et Dominic Cyr (ECCC), chercheurs
Contacter paquette.alain@uqam.ca / kneeshaw.daniel@uqam.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *