Saut dans le passé avec Elise Mouysset et Marie Picard

Dans la continuité de l'article sur Jean-Pascal Milcent et Mathilde Guiné , deux anciens salariés de Tela Botanica, faisons un saut dans le passé de l’équipe avec Elise Mouysset et Marie Picard, anciennement directrice et animatrice du réseau Tela Botanica.
équipe 2008
Sortie d’équipe 2008
Sortie d’équipe 2012
Sortie d’équipe 2012

Le hasard fait bien les choses…

Marie Picard
Marie Picard, ancienne animatrice réseau de Tela Botanica, 2011
Elise Mouysset, ancienne directrice de Tela Botanica
Elise Mouysset, ancienne directrice de Tela Botanica

Elise et Marie sont arrivées à Tela Botanica “un peu par hasard”. Une offre d’emploi plaisante qui se présente, “un entretien qui s’est super bien passé et qui donnait un avant-goût de la dynamique”, une réponse positive et quelques semaines plus tard Elise et Marie se sont retrouvées dans les bureaux de Tela Botanica. Marie précise : “J’ai vu cette offre qui m’a plu, à Montpellier. Issue des réseaux de l’économie sociale, j’essayais de m’orienter vers des missions plus environnementales. J’avais déjà une expérience en animation au sein d’un réseau d’associations étudiantes.”

Quant à Elise, celle-ci est ingénieure agronome, elle a commencé par travailler dans le domaine agricole avec plusieurs expériences dans différentes structures de ce milieu avant d’arriver à Tela en 2008. Elle ajoute : “J’avoue que je ne connaissais pas Tela avant de répondre à l’offre, mais j’ai vite été passionnée par le projet et ses valeurs.” C’est sa très grande envie d’accompagner le développement d’une association, de faire naître des projets en coordonnant une équipe qui l’a poussée à rejoindre Tela Botanica.

Être directrice, “c’est faire en sorte que tout fonctionne bien”

Et ça implique un vaste programme… “Régler les problèmes, s’assurer de l’équilibre financier, veiller à ce que l’équipe se sente bien, faire du lien entre Daniel, le Comité d’administration et l’équipe, réfléchir à une stratégie cohérente entre les valeurs, les projets qu’on (Daniel, l’équipe, le réseau) voulait développer et les réalités économiques.”

Sortie d’équipe 2008 Véro, Jean-Pascal, Elise.
Sortie d’équipe 2008 Véro, Jean-Pascal, Elise.

Elise nous explique : “J’avais envie que l’équipe soit impliquée dans les choix, que chacun est la possibilité de s’investir et de développer des projets pour le réseau. A l’image du fonctionnement de Tela, le fonctionnement de l’équipe devait reposer sur une approche collaborative et horizontale. En tout cas c’est ce que j’ai essayé de faire même si ce n’était pas tous les jours faciles.”

Elle ajoute : “j’ai accompagné le développement de projets durant mon passage à Tela, mais c’était plutôt l’équipe qui les développait. J’ai vu naître plusieurs projets et outils : Observatoire des Saisons, Vigie flore, Pl@ntNet, Identiplante, Sauvages de ma rue, COEL, Carnet en ligne, RefTax, le colloque science citoyenne, le projet Mellon… j’en oublie c’est sur. Je me souviens de l’expérimentation et de la mise en place des méthodes agiles (SCRUM) pour la gestion des projets, une belle expérience collective. L’idée venait des informaticiens mais a mobilisé et impliqué l’ensemble de l’équipe.”

Être animatrice de réseau “c’est avant tout de la coopération”

Marie au bureau de Tela Botanica en 2010
Marie au bureau de Tela Botanica en 2010

C’est dans le cadre de ces différents projets qu’intervenait Marie, en tant qu’animatrice du réseau notamment dans le cadre du DéfiPhoto, d’IdentiPlante et de la refonte du site de l’époque. Elle a pu ainsi développer “une vraie compétence en animation de réseau et en coopération”. Elle précise : “Tela et Outils-réseaux m’ont beaucoup apporté sur la façon d’animer un réseau. Au-delà de l’horizontalité du réseau, j’ai découvert et intégré des notions fondamentales propre au réseau ouvert : travailler en logique d’attention et non d’intention, la liberté d’engagement, ou encore prendre du plaisir :)”

Quand on quitte Tela Botanica, on repart avec bien plus que les compétences que celles que l’on était venu chercher

Elise mentionne: “Je suis repartie bien sur avec des compétences en lien avec ma fonction de directrice mais en plus, cerise sur le gâteau, avec des connaissances sur la systématique et les herbiers, autour du web, du développement informatique, des outils collaboratifs, des logiciels libres, la preuve aujourd’hui à la maison sur mon ordi perso j’ai linux (merci JP). “

Des compétences, oui, mais aussi des souvenirs et un fort sentiment d’appartenance…

De gauche à droite, Angélique, Cyril, Violette, Elise, et Marie. A Nîmes le vieux en 2009
De gauche à droite, Angélique, Cyril, Violette, Elise, et Marie. A Nîmes le vieux en 2009

Marie précise : “En tout cas, j’adorais les sorties d’équipe au printemps près de Montpellier. Souvent l’occasion de pratiquer la botanique de terrain et de partager des magnifiques moments dans des endroits sublimes. Je me rappelle de Nîmes-le-Vieux, le Larzac, l’Aigoual, le canoë à Saint Bauzille de Putois…Cela fait plusieurs années que je suis partie de Tela, mais je me sens encore très connectée. Je continue à lire avec plaisir la newsletter, j’aime m’inspirer de vos expériences d’animation (j’ai suivi avec beaucoup d’intérêt l’aventure MOOC), je suis les projets… Bref, un fort sentiment d’appartenance :).”

Elise poursuit : “Merci à Daniel et au Comité d’administration qui à l’époque m’ont laissé ma chance, j’avais 30 ans, pas d’expérience en management et très peu en gestion d’association, ils ont parié sur ma très grande envie de coordonner une équipe et d’accompagner le développement d’une association, c’était une expérience fabuleuse ! Merci à l’équipe avec qui j’ai bossé durant 5 ans c’était des moments bien remplis, de débats, d’échange, de construction de projet, de belles surprises, de rigolades. Aujourd’hui certains sont devenus des amis :).”

Sortie d’équipe de 2009
Sortie d’équipe de 2009

Que sont-elles devenues ?

Elise est “devenue directrice des Écologistes de l’Euzière, une très belle association aussi !”

Marie est “toujours sur l’animation de réseau scientifique, mais en milieu plus contraint : projet européen (planification des projets) et scientifique (centré sur des organismes/institutions et non des personnes). Mais en gardant un état d’esprit Tela Botanica, c’est génial :).”

Plus d'articles sur les membres du réseau Tela Botanica

1 commentaire

  1. Excellent article dans lequel je retrouve bien l’enthousiasme, la spontanéité et les qualités professionnelles d’Élise et de Marie qui ont m’ont fortement marqué lors de leur passage à Tela Botanica. Merci à elles !

    Daniel, président de l’association

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *