Comment les plantes contrôlent-elles le transport des nutriments ? par le CNRS

Le CNRS présente une étude publiée dans la revue Nature Plants sur le transport des produits de la photosynthèse par les plantes. Les chercheurs ont notamment identifié des lipides comme acteurs importants de cet acheminement et un système de régulation par des ponts cellulaires nommés plasmodesmes.

Le transport des nutriments

« Les plantes capturent et utilisent l’énergie solaire. Grâce à la photosynthèse, elles fabriquent à partir d’eau et de CO2 de la matière organique. Les sucres, produits de la photosynthèse, sont transportés des feuilles (ou autres tissus photosynthétiques) vers le reste de la plante et notamment vers les organes puits (qui puisent les sucres) en pleine croissance. Ces derniers ont un besoin critique de cet apport nutritif. Le transport de nutriments peut s’effectuer sur une longue distance grâce au système vasculaire mais également de cellule à cellule, les deux étant souvent couplés. Comprendre comment le transport et le « déchargement » des produits de la photosynthèse dans les tissus puits sont régulés au niveau moléculaire est une question critique en biologie végétale.

Dans le cadre d’une collaboration internationale, les chercheurs ont découvert un nouveau gène, appelé Phloem Unloading Modulator (« PLM ») affectant le déchargement des produits de la photosynthèse au niveau du système racinaire chez la plante modèle Arabidopsis thaliana. Ils ont pu montrer que des mutants « perte de fonction » présentaient une augmentation du taux de déchargement dans la pointe racinaire et ce à une interface cellulaire spécialisée précédemment identifiée comme critique dans ce processus. »

Début de l’article à lire sur le site du CNRS

feuille

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *