Partez à la recherche des espèces des « Missions flore »

Depuis quelques années, Tela Botanica vous propose de partir à la recherche de certaines plantes à travers les "Missions flore", afin de contribuer à l'amélioration des connaissances sur ces espèces à enjeux. Zoom sur les espèces à observer en ce moment.

Les Missions flore

Créé en 2015, le dispositif « Mission Flore » a permis de collecter des données importantes sur la répartition d’espèces à enjeux (plantes protégées ou déterminantes ZNIEFF, espèces envahissantes, etc.).

Les outils créés pour le projet Mission Flore (outil de saisie, fiche terrain, cartographie des observations, etc.) sont à disposition des structures de gestion des espaces naturels et des associations. Ce projet permet de répondre aux enjeux communs de préservation et de connaissance de la flore avec la réalisation de sorties thématiques et la collecte de données issues d’observations d’espèces ayant des intérêts naturalistes et territoriaux.

Retrouvez toutes les missions sur la page Internet dédiée à ce programme, et partagez vos observations !

Les espèces à observer en ce moment

Voici une sélection d’espèces à observer en ce moment dans le cadre des Missions flore. Vous trouverez plus d’informations sur chaque espèce sur la page de la mission :

Nielle des blés
Nielle des blés par Hugues Tinguy CC BY SA

Nielle des blés

La Nielle des blés (Agrostemma githago L.) peut commencer à fleurir dans certaines régions, et sera visible tout l’été. Vous pouvez l’observer aux abords des champs ou mélangée aux cultures. Si lors de vos recherches de la Nielles des blés vous apercevez d’autres fleurs des champs, n’hésitez pas à nous les signaler grâce à l’outil de saisie de l’Observatoire Des Messicoles !

Sabot de Vénus
Sabot de Vénus par Marie Portas

Sabot de Vénus

La Mission flore Sabot de Vénus se concentre sur la région grenobloise. Elle est animée par l‘association Gentiana.

Le Sabot de Vénus (Cypripedium calceolus L.) est une espèce d’orchidée facile à reconnaître. Vous pouvez observer sa floraison spectaculaire de mai à juillet. 

Les biotopes les plus favorables au Sabot de Vénus sont les bois clairs et les clairières des hêtraies montagnardes, des hêtraies-sapinières et des pinèdes à Pins sylvestres à l’étage montagnard (optimum entre 1000m et 1500m).

 

Le département de l’Isère abrite de nombreuses stations, localement abondantes, en zone montagneuse calcaire. Les principales sont situées en Chartreuse, Vercors, Oisans et Trièves. Sur la métropole grenobloise, cette espèce est à rechercher sur les contreforts du Vercors et de la Chartreuse.

Si vous observez des stations de Sabots de Vénus en dehors de la métropole grenobloise, vous pouvez tout à fait saisir vos données via votre Carnet En Ligne. Étant une espèce sensible, votre observation sera « floutée » à la commune.

Pavot du Pays de Galles
Pavot du Pays de Galles par Yoan Martin CC BY SA

Pavot du Pays de Galles

Le Pavot du Pays de Galles (Papaver cambricum L.) est une plante vivace au port dressé, légèrement velue. Ses feuilles sont composées et ses fleurs sont solitaires et portées par un long pédoncule. Les 4 pétales sont d’un jaune souffre intense. La floraison s’observe entre juin et août, dans les bois et lieux ombragés, dans les Pyrénées et les montagnes du Plateau central jusque dans la Côte-d’Or.

Cette espèce est protégée dans plusieurs régions de France : Auvergne, Bourgogne, Limousin, Midi-Pyrénées et Rhône-Alpes. Il s’agit donc bien de partager des observations avec des photographies sans récolter d’échantillons ni endommager les plantes ou le milieu !

Chardon béni
Chardon béni par Cédric DENTANT CC BY SA

Chardon Béni

Le Chardon béni (Centaurea benedicta L.) fleurit de mai à août, il est donc encore temps de l’observer dans les champs et aux bords des chemins du sud de la France.

C’est une petite plante annuelle qui s’élève de 10 à 40 cm. Légèrement épineuse, elle est recouverte de poils lui donnant un aspect laineux. Ses feuilles présentent des nervures blanches, saillantes sur la face inférieure.

Le capitule se situe au centre de la rosette, au niveau du sol, ou, aux sommets des tiges latérales lorsque ces dernières se développent. Les fleurs sont jaunes. Autour du capitule, les bractées forment un gros involucre, les bractées intérieures se terminent en une longue pointe munie d’épines sur les côtés. Ses fruits sont surmontés d’une aigrette.

Scammonée aiguë
Scammonée aiguë par Liliane Roubaudi CC BY SA

Scammonée aiguë

La Scammonée aiguë (Cynanchum acutum L.) pousse en milieu dunaire dans le sud de la France essentiellement (pourtour méditerranéen). Elle peut fleurir à partir de juin et s’observe tout l’été.

Cette plante se reconnaît à ses longues tiges à vrille grimpante et à son feuillage vert bleuté. Ses feuilles en forme de cœur sont disposées par paires, l’une en face de l’autre. Ses fleurs odorantes, en petites étoiles blanches rosées apparaissent en groupes de 15-30 à l’aisselle des feuilles pendant l’été.

Cette plante, toxique, possède une sève laiteuse. Vous la trouverez les pieds dans le sable, proche de l’eau où elle saura trouver d’autres plantes ou matériaux divers pour grimper et s’épanouir sous le soleil du littoral.

Les missions thématiques

Vous pouvez encore participer aux différentes missions thématiques qui ciblent plusieurs espèces sur un même milieu ou territoire :

Pour toutes questions sur les missions flore, écrivez à mission-flore@tela-botanica.org

2 commentaires

    1. Bonjour,
      Oui les missions flore peuvent être menées sur des espèces tropicales. Ce sont des structures ou des personnes qui sont à l’initiative des missions, et sont ensuite accompagnées par Tela Botanica pour co-construire la page de la mission et les outils de participation. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez développer une mission.

Répondre à François MAUGIS Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *