Saut dans le passé avec Magali Giaume

Dans la continuité de l'article sur Jennifer Carré et Louise Boulangeat, deux anciennes salariées de Tela Botanica, faisons un saut dans le passé de l’équipe avec Magali Giaume, ancienne chargée de communication à Tela Botanica.
magali dans les montagnes
Magali Giaume, ancienne chargée de communication de Tela Botanica

Son premier poste à Tela Botanica

Pour commencer, lors de sa deuxième année d’étude à Sup’Agro à Montpellier, Magali connu Tela Botanica commanditaire de leur projet d’ingénierie. Ce projet consistait à travailler en équipe sur un thésaurus, un répertoire alphabétique qui réunit les termes et mots clés techniques pour le classement documentaire.

Ensuite, ce sont les mardis soir aux Écologistes de l’Euzière qui l’ont amenée à passer de l’autre côté et à travailler pour Tela Botanica. “Un chouette premier poste “ précise t-elle. L’expérience lui a beaucoup plu, en particulier l’équipe jeune et sa dynamique, la convivialité et les thématiques d’étude. Elle est donc revenue lors de son stage de master en géomatique (traitement informatique des données géographiques).

Mais ce ne sont que ses débuts… Magali a maintenant près de 15 ans d’expérience professionnelle qui se déroulent en 3 temps : un premier dans l’animation de réseau autour d’un outil informatique pour Tela Botanica, puis pour des agriculteurs, un deuxième en tant que géomaticienne, puis un troisième dans la gestion de l’eau (hydraulique agricole).

Des débuts très enrichissants

Magali est donc arrivée en tant que chargée de communication à Tela Botanica.

Elle ajoute : “Je m’occupais principalement de la newsletter et de la modération des discussions sur les forums. En annexe je m’occupais aussi de la bibliothèque en ligne et de la mise en page (via les feuilles de style) de certains sites webs collaboratifs développées par outils-réseaux”.

Elle a ainsi pu développer ses compétences en rédaction dans un style journalistique, dans la réalisation de veilles pour trouver des outils libres collaboratifs ainsi que dans l’utilisation et la modération des forums. De plus, l’esprit de Tela Botanica lui a permis de s’initier aux méthodes collaboratives. En effet, de cette expérience, Magali en a retenu des valeurs comme la collaboration, le partage, l’autonomie et elle a appris à voir le beau chez les gens et dans la nature.

l'équipe de 2005
Equipe de 2005 de Tela Botanica de gauche à droite, Jean-Pascal, Tamara, Alexandre, Mathilde, Magali

Elle a également conservé dans sa mémoire de nombreux moments de vie d’équipe qu’elle nous décrit : “Les pauses dans le Jardin des plantes que l’on avait rien que pour nous, la traversée quotidienne du bâtiment quasi-désert et très imposant de l’Institut de botanique… avec quelques bureaux disséminés à ses 4 coins (les herbiers, Tela Botanica, le Conservatoire botanique de Porquerolles), les mardis où Daniel arrivait avec 10 idées en tête, les visites d’associations amies (Tela Insecta, David Delon, Laurent Marseault), l’omniprésence du monde du libre et de Linux (qui m’est restée car je suis sous Ubuntu désormais sur mon ordi perso ;-), les repas aux restaurants environnants, les réunions d’équipe (on était 4 ou 5 pas plus) où l’animateur tournait, l’enthousiasme général face aux nouveaux outils découverts via la veille sur internet, ….”

Désormais, Magali est maman de deux enfants (bientôt 4 et 6 ans), avec qui elle passe du temps à leur montrer la beauté de la nature… En espérant que tôt ou tard ils l’aiment et la protègent à leur tour.

2 commentaires

  1. Madame,
    Je suis heureux de lire que votre parcours professionnel est de sympathique évolution depuis l’époque des débuts de Téla Botanica. Félicitations et que cela continue ! D’accord avec vous quant à l’idée de partager dès maintenant cette joie que procure l’observation et la protection de la nature.

  2. Bonjour Magali.
    Je suis très heureux d’avoir de tes (bonnes) nouvelles et te souhaite une longue suite dans cette foulée. C’est grâce à toi que j’ai connu tela, et suis fidele au blog de détermination des plantes qui m’entretient fort agréablement.
    Olivier J

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *