Stage : méthodologie et stratégie pour la constitution d’une trame de Vieux bois et Bois mort pour l’ONF

L'Office National des Forêts (ONF) propose un stage pour une période de 6 mois, au sein de la Direction territoriale ONF Grand Est - Groupe Est.

Contexte

Acteur majeur de la filière forêt-bois, l’Office national des forêts (ONF) rassemble plus de 9 000 professionnels. En Métropole et en Outre-mer, l’ONF gère près de 11 millions d’hectares de forêts publiques appartenant à l’État et aux collectivités territoriales. La Direction territoriale Grand Est Est composée de 14 agences territoriales, 2 agences travaux et une agence études. Le réseau d’appui technique et de développement (RATD) de la direction territoriale Grand Est de l’ONF est un groupe d’expert chargés de piloter l’animation technique de leur domaine. Parmi les thématiques identifiées figurent la protection de l’environnement.

Présentation du contexte :

Les discussions, échanges et réflexions autour des enjeux de prise en compte de la biodiversité en matière de gestion forestière, et les politiques et stratégies de conservation de la biodiversité, font régulièrement mention de la notion de « trame de vieux bois » et « trame de bois mort ».

Cette notion de trame de « Vieux bois et Bois mort » est décrite dans un Guide interne ONF, et fait partie des indicateurs de gestion durable de l’Office. Elle est construite progressivement lors des révisions d’aménagement et généralement de manière opportuniste et localisée (à la forêt étudiée / aménagée) de la part du gestionnaire sans une vision plus large au-delà de la forêt aménagée.

Les enjeux et les attentes sont forts et cette notion figure parmi les priorités d’actions de la part des services de l’Etat, des financeurs et des partenaires « environnementaux ». Par ailleurs, l’Etat demande aux forêts publiques et à l’ONF de mobiliser plus de bois en traduction d’autres ambitions comme la transition écologique et les énergies renouvelables.

Il convient donc de préciser les enjeux et les priorités de l’Office National des Forêts autour de cette thématique pour l’adoption d’une méthodologie et d’une stratégie pour la constitution d’une trame de Vieux bois et Bois mort, effective et fonctionnelle au sein de la Direction territoriale ONF Grand Est – Groupe Est.

Missions

Vous aurez pour mission la mise en place d’une méthodologie et d’une stratégie pour la constitution d’une trame de Vieux bois et Bois mort, effective et fonctionnelle au sein de la Direction territoriale ONF Grand Est (massif vosgien et plaine d’Alsace).

Vos activités consisteront à :

  •  établir un état des lieux de la constitution de la trame de Vieux bois et Bois mort pour le territoire d’étude donné (DT Grand Est – groupe Est) et une sémantique partagée (basée sur des éléments de bibliographie scientifique).
  • proposer une méthodologie simple afin d’identifier et de constituer une trame de Vieux bois et bois mort effective et fonctionnelle à l’échelle d’un massif forestier donné (public cible chef de projet aménagement, responsable environnement, chef de service forêt,…) mais aussi une déclinaison par agence territoriale.
  • amorcer une démarche concertée avec les différents partenaires (Etat, APN, financiers,…) pour tenter de partager la méthodologie et la stratégie de l’ONF (élargissement de la trame à d’autres espaces protégés, pour tendre vers une réelle fonctionnalité ?), mais aussi des échanges avec l’Allemagne en vue de projets transfrontaliers éventuels.

Vous exercerez vos missions sous la responsabilité de la chargée d’environnement du Réseau d’Appui Technique et de Développement (RATD), Maud GIRONDE-DUCHER.

D’autres activités ponctuelles seront à mener, en accompagnement de la chargée d’environnement (inventaires naturalistes, participation à des martelages et tournées forestières, participation à des réunions internes et/ou externes …)

Vous serez basé⋅e à la Direction territoriale Grand Est sur le site de Strasbourg. Des déplacements sont à prévoir sur le secteur Est du Grand Est. La détention du permis B est indispensable. Les matériels techniques et informatiques sont fournis.

Le⋅la stagiaire percevra une gratification mensuelle d’environ 550 € par mois pour un temps complet (présence effective du stagiaire).

Profil recherché

Vous êtes en formation :

  • Master Biologie – Écologie – Biodiversité ou Développement Durable des Territoires
  • ou Master Géographie (spécialité Environnement et SIG)
  • ou École d’Ingénieur à dominante forestière (spécialité Écologie/Environnement/Biodiversité)

et souhaitez faire un stage dans ce cadre d’une durée de 6 mois (entre le 1er janvier et 31 août 2020).

Poste et conditions

Le recrutement se fera sur CV et lettre de motivation, un échange téléphonique ou Skype aura lieu avant confirmation du recrutement.

Modalités de candidature

Les candidatures sont à envoyer à sur cette plateforme avant le 15 décembre 2019.

 

2 commentaires

  1. Bonsoir,
    Je m’appele TAMARIO Sarah Rogelle,j’ai 30ans et j’habite aux Comores.J’ai un diplôme de Master en Biodiversité et Conservation mais j’aimerais savoir si vous aller accepeter des etudiants etrangeres pour ce stage.merci

  2. Bonjour,
    je m’appelle SONGOMALI Eric Landry, je suis Centrafricain. J’ai un diplôme de Master en Biodiversité Végétale, dans le même ordre d’idée que TAMARIO, est-ce-que je peux vous envoyer mon Dossier?
    Cordialement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *