Stage : « Phénologie du noisetier et outil informatique de saisie des observations » pour Unicoque

La SCA Unicoque propose un stage de 6 mois sur le thème suivant : « Étude de la phénologie du noisetier et Création d’un outil informatique de saisie des observations ».

Contexte

La culture de la noisette représente 6000 ha en France et les producteurs de noisettes Français plantent 500 nouveaux hectares par an depuis ces deux dernières années. Les vergers de noisetiers sont principalement présents dans le bassin de production du grand Sud-Ouest (Germain and Sarraquigne, 2004) mais le développement de cette culture se fait sur tout l’Ouest de la France (des Pays-de-la-Loire aux Pyrénées-Atlantiques). La phénologie du noisetier et du noyer est suivie annuellement par l’équipe de techniciens de la coopérative Unicoque. Chaque année, ces données sont saisies dans de nouveaux fichiers. Il est nécessaire de créer une base de données qui regroupe l’ensemble des données collectées à ce jour afin de pouvoir utiliser efficacement le travail effectué. L’échelle de notation utilisée pour le suivi de la phénologie du noisetier est celle présentée par Éric Germain (Germain and Sarraquigne, 2004) et utilisée par la communauté scientifique (Baldwin, 2015; Silvestri, 2015; Solar and Stampar, 2011). Toutefois, l’échelle internationale de mesure/d’évaluation des stades phénologiques est l’échelle BBCH (Hess et al., 1997; Koch et al., 2007). Il est donc nécessaire de formaliser les correspondances entre stades des deux échelles. Ce travail fera l’objet d’une courte publication. Le noisetier est une espèce monoïque. Le pollen est porté par des ‘chatons’ et les fleurs femelles sont des glomérules. Il existe généralement un décalage entre la floraison mâle et la floraison femelle. La capture du pollen émis dans l’environnement est un des outils utilisé pour estimer la récolte de l’année. Des tests de réceptivité des stigmates au pollen (Dafni and Maués, 1998) existent mais n’ont jamais été essayé en France.

Références :

  • Baldwin, B.J., 2015. The growth and productivity of hazelnut cultivars (Corylus avellana L.) in Australia.
  • Dafni, A., Maués, M.M., 1998. A rapid and simple procedure to determine stigma receptivity. Sex. Plant Reprod. 11, 177–180.
  • Germain, E., Sarraquigne, J.-P., 2004. Le noisetier. Centre Technique Interprofessionnel des Fruits et Légumes.
  • Hess, M., Barralis, G., Bleiholder, H., Buhr, L., Eggers, T.H., Hack, H., Stauss, R., 1997. Use of the extended BBCH scale—general for the descriptions of the growth stages of mono; and dicotyledonous weed species. Weed Res. 37, 433–441.
  • Koch, E., Bruns, E., Chmielewski, F.-M., Defila, C., Lipa, W., Menzel, A., 2007. Guidelines for plant phenological observations. World Clim. Data Monit. Programme.
  • Silvestri, C., 2015. Hazelnut (Corylus avellana L.) genetic resources and nursery industry improvement by biotechnological approaches.
  • Solar, A., Stampar, F., 2011. Characterisation of selected hazelnut cultivars: phenology, growing and yielding capacity, market quality and nutraceutical value. J. Sci. Food Agric. 91, 1205–1212

Encadrants :

  • Dr. Julien Toillon, Chercheur Ecophysiologiste, Ingénieur Expérimentation (ANPN, Cancon, France).
  • Ing. Leyla Ramade, Ingénieur Agronome, Responsable Pôle Compétitivité Producteurs (UNICOQUE, Cancon, France).

Missions

  1. Gestion des données de phénologie noisetier, noyer, amandier, pacanier

  • Recherche bibliographique
  • Faire l’état des lieux de l’existant en termes de notations terrain, d’outil informatique de saisie, d’accès à l’historique
  • Création d’un outil informatique de stockage et d’accès aux données. Rédaction d’un mode d’emploi de l’outil
  • Saisie des données historiques de suivi dans l’outil informatique créé
  • Test de l’outil

  1. Création d’un référentiel BBCH noisetier

  • Recherche et synthèse bibliographique
  • Création de l’échelle BBCH noisetier
  • Rédaction d’un article scientifique

  1. Étude du pollen et des fleurs de noisetier

  • Recherche et synthèse bibliographique sur les méthodes de mesure et d’observations
  • Rédaction d’un protocole de suivi de la fertilité du pollen, des fleurs, de la pollinisation et de la fécondation des noisettes
  1. Étude pluriannuelle des données de phénologie depuis 10ans

  • Évolution des dates floraison femelle
  • Évolution des dates de floraison mâle
  • Évolution des dates de débourrement

Profil recherché

  • Étudiant⋅e en Master 2 de cursus universitaire ou d’école d’ingénieur agronome ou équivalent.
  • Permis B et voiture personnelle pour se déplacer sur les différents vergers et sites : frais remboursés selon barème en vigueur à la coopérative.
  • Rédaction et communication en anglais.
  • Autonome, rigoureux⋅se, esprit de synthèse, aisance en informatique bureautique (excel, access, autre outil de base de données) et statistique.

Des connaissances en biologie, en physiologie végétale et en informatique sont des atouts supplémentaires au bon déroulement du stage.

Poste et conditions

  • Organisme d’accueil : La coopérative UNICOQUE, Noix et Noisettes de France + L’association Nationale des Producteurs de Noisettes (ANPN), centre d’expérimentation sur les noisettes
  • Conditions matérielles : La coopérative peut mettre à disposition un logement situé à Cancon (Lot et Garonne) pour la durée du stage
  • Localisation : Sud-Ouest de la France, Lot-et-Garonne, Cancon (47290)
  • Durée : 6 mois à partir de janvier/mars 2020

Le⋅la candidat⋅e intégrera une équipe de 20 personnes constituée de techniciens et ingénieurs travaillant au sein des pôles amont de la coopérative Unicoque/ANPN.

Modalités de candidature

Pour faire acte de candidature, adressez vos demandes au service ressources humaines d’Unicoque/ANPN : Mme MENGUY MIGNANO amenguy@koki.com ou par courrier « Louberie » 47290 Cancon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *