Projet étudiant – Questionnaire : Tourisme, valorisation et protection des orchidées sauvages de l’Aude

Vous partez souvent en séjour à la découverte des orchidées ? Vous vous considérez comme orchidophile ? En répondant à ce questionnaire, aidez-nous à mettre en place une offre touristique pour la valorisation et la protection des orchidées sauvages de l'Aude !

Contexte

34303000123_fc49557ac6_c
Anacamptis Pyramidalis - Image fournie par l'auteur

Nous sommes un groupe d’étudiants en Master Tourisme et Développement Durable des Territoires à l’Université Paul Valéry de Béziers.

Le chargé de mission Espaces Naturels Sensibles du département de l’Aude nous a chargé d’étudier le potentiel de création de séjours orchidées.

L’Aude, situé entre Toulouse et Montpellier, se dessine entre Méditerranée, reliefs pyrénéens et influence Atlantique. Ainsi, il abrite en son sein une grande diversité d’espèces mais également des espèces qui lui sont propres. On y recense 90 des 160 espèces d’orchidées présentes en France métropolitaine.

Aussi, dans un soucis de protection et de valorisation de ce patrimoine riche et diversifié, le département a pour but de créer une nouvelle offre touristique et ainsi justifier une potentielle mise en « Espace Naturel Sensible » de certaines prairies abritant des orchidées.

Afin de créer cette offre touristique, nous avons réalisé ce questionnaire, avec l’aide de la Fédération Aude Claire et d’un botaniste qui sera le futur guide durant ces séjours orchidées, en vue de déterminer les attentes des orchidophiles en tant que touristes.

Participez

Si vous vous considérez comme orchidophile et que vous êtes sensible à la mise en valeur et à la protection des orchidées de l’Aude, merci de consacrer un peu de votre temps pour nous aider dans notre travail en répondant à ce questionnaire d’environ 7 minutes.

Merci d’avance pour votre aide.

Maëva SABOUREAU
Etudiante en Master Tourisme et Développement Durable des Territoires
Université Paul Valéry
34500 Béziers

2 commentaires

  1. Notre association organise des séjours naturalistes en réceptif (pour l’instant oiseaux et papillons) pour le public anglophone et je suis très intéressée par cette démarche.

    Il y a quelques années en effet, j’avais deja commencé à élaborer un séjour concernant les orchidées (entre autres aspects naturalistes) pour le public anglophone avec la Fédération Aude Claire, mais faute de temps le séjour n’a pas été finalisé.

    Je reste à votre disposition pour en discuter et pour éventuellement transmettre une version anglaise de votre questionnaire a des orchidophiles anglophones – un public nombreu et actif !

    Philippa Benson
    lanaturedusud@gmail.com

    1. Mme Benson,
      Votre commentaire est très instructif !

      En effet, Monsieur Leroux nous a expliqué les raisons de la non finalisation de ce séjour.
      Cependant, davantage de détails de votre part nous aiderait beaucoup dans notre travail.

      Merci pour votre proposition de transmettre une version anglaise de notre questionnaire à des orchidophiles anglophones !

      Si cette proposition tient toujours, nous serions ravis d’avoir des retours de la part de ce public !

      Nous restons à votre disposition si vous voulez entrer en contact avec nous.

      Maëva Saboureau
      sbr.mae@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *