logo-mnhn

Un·e chargé·e de mission Évaluation du réseau national d’espaces protégés et enjeux de conservation associés

L’UMS 2006 Patrimoine Naturel (UMS PatriNat) ‐ co‐habilitée par le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), l’Office français de la biodiversité (OFB) et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) – recherche un·e hargé·e de mission Évaluation du réseau national d’espaces protégés et enjeux de conservation associés en CDD d'un an.

Contexte

L’UMS PatriNat a pour mission de produire une expertise scientifique et technique en faveur de la conservation de la biodiversité. Dans ce cadre, l’UMS PatriNat apporte un soutien scientifique et technique à la mise en œuvre des politiques nationales de conservation de la biodiversité sur l’ensemble du territoire.

2020 sera une année importante pour les politiques nationales concernant les espaces protégés : elle constitue l’échéance du Plan stratégique signé par la France à la conférence mondiale sur la biodiversité de Nagoya de 2010, et qui comprenait 20 objectifs à atteindre.
Pour anticiper le travail sur la définition de nouveaux objectifs prévu en fin d’année, l’Etat français élaborera une nouvelle stratégie nationale Espaces protégés, succédant aux stratégies terrestres (SCAP, 2009) et marines (SCGAMP, 2012). Elle a vocation définir les orientations du réseau incluant la métropole et l’outre-mer, sur les domaines terrestres et marins. Par ailleurs, concernant le réseau Natura 2000, les niveaux européen et national ont exprimé la volonté de mieux identifier les enjeux prioritaires et les cibles de conservation.

Missions

Au sein d’une équipe, le/la titulaire du poste aura à contribuer aux travaux techniques et scientifiques menés par l’UMS PatriNat concernant l’élaboration des politiques nationales espaces protégés. Il s’agit d’un travail essentiellement méthodologique et d’analyse de données spatiales. Ses missions s’organiseront selon deux axes principaux.

Évaluation du réseau d’aires protégées

Le travail consistera à compléter le diagnostic des aires protégées établi dans le cadre du bilan de la SCAP, en intégrant d’autres échelles et d’autres critères d’analyse. Plusieurs sujets sont identifiés :

  • Accompagner le diagnostic du réseau d’aires protégées en Outre-mer, dans une logique d’appui méthodologique aux acteurs des espaces protégés, et de recherche de cohérence entre les territoires,
  • Travailler sur une évaluation du niveau de naturalité du réseau d’espaces protégés, dans le cadre des objectifs présidentiels de « 30% d’espaces protégés en pleine naturalité », en lien avec l’UICN et d’autres partenaires externes,
  • Évaluer la pertinence du réseau d’aires protégées métropolitain dans un contexte de changement climatique, pour intégrer les perspectives futures au diagnostic actuel,
  • Intégrer le niveau de pression anthropique dans le diagnostic de suffisance du réseau pour mettre en regard les enjeux de conservation et le niveau de menace auxquels ils sont confrontés,
  • Évaluer la cohérence du réseau d’espaces protégés avec les autres politiques de conservation de la biodiversité.

Identification des cibles prioritaires d’action pour le réseau Natura 2000

 
Le/la titulaire du poste travaillera sur deux sujets contribuant à orienter la politique Natura 2000 à l’échelle régionale et nationale pour faciliter l’atteinte de ses objectifs.

  • Dans la continuité d’un travail méthodologique mené en lien avec l’AFB, les DREAL et le réseau des conservatoires botaniques afin d’établir une méthode de hiérarchisation des enjeux de conservation du réseau, le/la titulaire du poste aura à réaliser cette hiérarchisation à l’échelle nationale et régionale.
  • L’Europe a invité les Etats membres à établir à leur niveau des engagements nationaux concernant les enjeux Natura 2000, selon une approche axée sur les résultats. Dans ce cadre, l’UMS PatriNat a été missionnée pour définir des cibles de conservation pour le réseau. Le travail se fera en lien avec l’équipe « Evaluation & suivi » de PatriNat et consistera à élaborer une grille d’évaluation des espèces et habitats dont l’état de conservation pourrait être améliorer d’ici 2030.

Partenaires internes : autres équipes de PatriNat (évaluation & suivi, écosystèmes et réseaux, connaissance espèce, valorisation…), autres directions OFB (DAPA, DPAP)
Partenaires externes : Ministère en charge de l’écologie (DEB en particulier), DREAL, Universitaires, gestionnaires d’espaces naturels…

Profil recherché

Être titulaire au minimum d’un diplôme de niveau BAC + 5 en écologie et conservation (doctorat, master 2 ou école d’ingénieur).

Qualifications requises

  • Une première expérience concernant les enjeux de conservation de la biodiversité
  • Très bonne connaissance du fonctionnement du réseau d’aires protégées en France métropolitaine (y compris Natura 2000) et Outre-mer,
  • Pratique en statistiques et analyses de données,
  • Capacité à spécifier des analyses à réaliser par d’autres
  • Maîtrise du SIG
  • Maîtrise de la recherche bibliographique et de la synthèse de publications scientifiques en anglais
  • Esprit de synthèse et d’analyse, rigueur intellectuelle
  • Aptitude au travail en équipe

Poste et conditions

Type de contrat : CDD
Durée : 12 mois
Rémunération : selon expérience, en fonction de la grille en vigueur au Muséum
Date de prise de fonction : Avril 2020
Lieu : Paris ou Brunoy

Modalités de candidature

Le dossier de candidature est à envoyer avant le 24 janvier 2020 à : recru‐patrinat@mnhn.fr avec la mention : « CM Evaluation réseaux EP ».

Ce dossier comprendra :
‐ un curriculum vitae détaillé et tous les travaux susceptibles d’éclairer le jury ;
‐ une lettre de motivation.
Pour toute précision, les candidats sont invités à prendre contact au préalable avec Paul Rouveyrol (paul.rouveyrol@mnhn.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *