Utilisations du cannabis comme plante médicinale

Conférence en personne à Montréal, AVEC DIFFUSION EN DIRECT VIA INTERNET et TRADUCTION SIMULTANÉE EN FRANÇAIS

Jour 1 – 18 avril 2020 : Le système endocannabinoïde (SEC)

  • Étudier les cannabinoïdes endogènes, ces substances chimiques et leurs récepteurs.
  • Approfondir les produits chimiques, les récepteurs et les enzymes que nous fabriquons qui font tous partie du système d’endocannabinoïdes (SEC).
  • Compréhension du SEC pour moduler les systèmes nerveux, immunitaire, endocrinien, digestif, reproducteur et circulatoire, ainsi que de gérer l’inflammation et la douleur.
  • Étudier l’histoire, la botanique et l’attention croissante obtenue par cette plante.
  • Comprendre les bases pour cultiver quelques plantes.

Jour 2 – 19 avril 2020 : Usages du cannabis

  • Étudier les préoccupations et les contre-indications lors de l’utilisation du cannabis.
  • Explorer les sources d’approvisionnements en produits de qualité.
  • Apprendre à connaitre les huiles de CBD ce à quoi elle sert.
  • Dosage, conditions pour lesquelles le cannabis a démontré son efficacité.
  • Étudier la physiologie de l’inflammation, la neuroinflammation et la voie de la douleur.

Tammi Sweet est une enseignante passionnée et énergique qui codirige un programme de phytothérapie au Heartstone Herbal School. Elle vient d’écrire un livre qui paraîtra prochainement, « Healing with Cannabis ». Elle a étudié l’anatomie et la neurobiologie, le massage, le yoga et les plantes médicinales.

Infos pratiques

Adresse
Montreal, Quebec, Canada
Tarif

1 journée = 135$ canadien (ou 150$ à partir du 16 mars 2020)
2 jours = 250$ canadien (ou 275$ à partir du 16 mars 2020)

9h30 à 17h00 (heure du Québec)
À noter que la conférence sera enregistrée et donc disponible pour les personnes qui ne pourront pas assister à la conférence.

Guilde des herboristes du Québec, Canada
La Guilde est un organisme sans but lucratif qui regroupe les passionnés de plantes médicinales afin de leur permettre de rayonner ensemble et de faire la promotion de l’herboristerie traditionnelle comme droit ancestral et comme médecine complémentaire contemporaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *