Vu sur la toile #58

Découvrez les articles, vidéos et podcasts qui ont attiré notre attention ces dernières semaines. À la une cette semaine : "Découvrez les 5 plus grandes forêts du monde" sur Futura Sciences.
Vue aérienne de la forêt amazonienne
Vue aérienne de la forêt amazonienne par lubasi - Wikipédia CC-BY-SA .2.0

"Découvrez les 5 plus grandes forêts du monde" sur Futura Sciences

« La forêt mondiale est en recul. D’année en année, elle perd de la superficie. Elle couvre tout de même aujourd’hui encore quelque 40 millions de km2. Dont plus de la moitié concentrée sur seulement cinq pays : la Russie, le Brésil, le Canada, les États-Unis et la Chine.

Rappelons tout d’abord que l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture qualifie de forêt, un territoire qui occupe une superficie d’au moins 5.000 m2 et sur lequel poussent des arbres de plus de 5 mètres — ou capables de l’atteindre. Le couvert boisé doit être de plus de 10 %. Selon cette définition, les forêts — et autres terres boisées — couvrent quelque 30 % de la superficie des terres émergées sur notre planète.

Un peu plus de la moitié des forêts du monde sont de type tropical. Et un quart sont des forêts boréales ou polaires (taïga). Par ailleurs, près de 90 % de l’ensemble des forêts de la planète sont des forêts primaires — composées d’espèces indigènes — ou des forêts naturelles modifiés — composées d’espèces indigènes avec des traces d’activité humaine.

La taïga, immense forêt polaire
La taïga forme une sorte d’anneau autour du pôle nord. Elle s’étend sur 15 millions de km2 qui se répartissent majoritairement en Eurasie et un peu en Amérique du Nord. Elle abrite de nombreuses espèces animales comme le loup, l’ours brun, le grizzli ou encore le renne ou le caribou et l’élan.

La forêt amazonienne : un trésor de biodiversité
La forêt amazonienne s’étendrait toujours sur près de 6 millions de km2. Cela ne représente pas moins de 400 milliards d’arbres ! Près des deux tiers de sa surface se trouvent au Brésil, mais elle touche également huit autres pays, parmi lesquels la France, par le biais de la Guyane. Et elle est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Malheureusement, ce trésor est menacé par la déforestation. Entre août 2015 et juillet 2016 par exemple, ce ne sont pas moins de 8.000 km2 de forêt qui ont été détruits. »

Extrait de l’artile de Futura Sciences

Tous les articles botaniques du moment

Les Vu sur la toile précédents

  • Vu sur la toile #57

    Découvrez les articles, vidéos et podcasts qui ont attiré notre attention ces dernières semaines. À la une cette semaine : "Petit guide pour apprentis naturalistes confinés", à lire sur The …
  • Vu sur la toile #56

    Découvrez les articles, vidéos et podcasts qui ont attiré notre attention ces dernières semaines. À la une cette semaine : "Par ici les orties !", une émission à écouter sur …
  • Vu sur la toile #55

    Découvrez les articles, vidéos et podcasts qui ont attiré notre attention ces dernières semaines. À la une cette semaine : "La nature à la rescousse : toutes nos activités nature …

2 commentaires

  1. la définition de la forêt par la FAO est une stupidité : 5000m2, avec un couvert arboré de 10% ?? donc, une plantation industrielle de sapins de Noël , une peupleraie est une forêt ?? une forêt, messieurs de la FAO, est un écosystème tissé de pleins et de vides, avec des espèces inféodées, des milieux naturels associés, une stratification de la végétation, et ce pour une surface d’au moins 50-100ha !!
    Alain, forestier et écologue !!

  2. Pendant le confinement, « la flore peut s’exprimer librement » à Paris, vraiment ? Juste sous le Ministère de l’Économie et des Finances il y a un petit carré où poussent spontanément une douzaine de pieds d’orchidées. En pleine crise sanitaire, qui a donné l’ordre de passer la tondeuse ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *