Les messicoles on en raffole !

Nous vous proposons de découvrir la vulgarisation d'une étude scientifique sur les plantes messicoles. L’été arrive et les vacances approchent, nous vous invitons à aller vous balader dans les champs et identifier les plantes messicoles. Et oui, malgré la chaleur nos belles des moissons sont toujours là, prêtes à ravir vos yeux !
Capture d’écran du 2020-06-18 12-11-37
Adonis couleur de feu (Adonis flammea Jacq.) par Marie Portas CC BY-SA Tela Botanica

L'Observatoire des Messicoles :

L’Observatoire des Messicoles permet d’identifier, de recenser et de suivre de façon privilégiée les plantes “habitantes des moissons” sur les parcelles agricoles.

L’Observatoire Des Messicoles est développé par Tela Botanica en partenariat avec le Conservatoire Botanique National des Pyrénées et de Midi Pyrénées et Montpellier SupAgro. Il s’intègre au Plan National d’Action en faveur des plantes messicoles du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie.

Observatoire Des Messicoles

Étude scientifique

Comprendre l’effet de l’intensification des terres agricoles peut sembler complexe et vague. Quels sont les facteurs ? Les conditions ? Quelles espèces retrouvons-nous ? Dans quels types de champs ?

Pour répondre à ces questions, une étude a été menée par : Jocelyn Fonderflick a, Aurélien Besnard b , Marie-Claire Chardès c , Laura Lannuzel c , Caroline Thill c , Philippe Pointereau d . Ils ont étudié différents facteurs (herbicides, champs conventionnels, champs biologiques, intérieur et bord de champs…). L’objectif est d’évaluer comment les pratiques agricoles (intensification, labour, composition du sol…) influent sur la richesse et l’abondance des espèces messicoles.

Nous vous proposons une vulgarisation de cette étude, merci à Jocelyne Cambecèdes et Laura Lanuzel du Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées pour leur relecture.

Télécharger l’article

Si vous souhaitez l’étude complète en anglais, cliquez juste en dessous !

Participez au recensement des plantes messicoles !

<em>Cyanus segetum</em> par Martine BENEZECH, licence CC BY-SA
Cyanus segetum par Martine BENEZECH, licence CC BY-SA

Comment partir à leur recherche ?

Tout simplement en téléchargeant le guide des messicoles, la fiche terrain et un appareil pour prendre des photographies.

Une fois recensées, il ne vous restera plus qu’à partager vos trouvailles avec le reste de la communauté grâce à l’outil de saisie de l’Observatoire des messicoles qui reprend les critères de la fiche terrain.

Pour plus d’informations sur les autres belles des moissons rendez-vous sur la page de l’Observatoire des Messicoles. Vous trouverez aussi tous les outils utiles pour vos observations.

Les messicoles à ne pas rater en ce mois de juin :

Exemple de fiche ludique sur Adonis couleur de feu (Adonis flammea Jacq.)

Pour les identifier, nous vous proposons de vous munir des fiches ludiques pour apprendre à reconnaître les plantes messicoles de saison (juin-juillet) , soit environ 14 plantes ! Partez munis de votre fiche terrain, d’un crayon à papier et d’un appareil photo à la recherche des messicoles.

Bonne recherche à tous !

Cet exercice fut initié par Célia en 2018 qui a créé également des fiches ludiques : “Livret des messicoles de juin”.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *