Un⋅e vacataire appui scientifique et technique pour l’UMS PatriNat

L’UMS 2006 Patrimoine Naturel (UMS PatriNat) recrute un.e vacataire appui scientifique et technique indicateurs petits sites en vacation de 2 mois.

Contexte

L’UMS 2006 Patrimoine Naturel (UMS PatriNat) – co-habilitée par le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), l’Office française de la biodiversité (OFB) et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) – a pour mission de produire une expertise scientifique et technique en faveur de la conservation de la biodiversité.

Au sein du MNHN, l’UMS PatriNat est rattachée à la Direction Générale Déléguée Recherche, Expertise, Valorisation et Enseignement du Muséum (DGD REVE), et a pour objectif de fournir, en lien fort avec les activités de recherche, une expertise scientifique sur la biodiversité et géodiversité de France métropolitaine et ultra-marine, sur les thématiques terrestres et marines, pour l’environnement passé et actuel. Cette expertise et l’ingénierie associée porte sur la connaissance du patrimoine naturel, dont les systèmes d’informations et à l’application de ces connaissances pour l’appui aux politiques et programmes de conservation de la biodiversité.

CONTEXTE

Cette prise en compte de la biodiversité, et plus généralement de l’environnement, passe de plus en plus par des outils et des méthodes standardisées, offrant une vision homogène et la plus objective possible de ces questions. Le développement de ce type d’outils, testés sur un large panel de sites, est l’une des tâches réalisées par la cellule ‘ Conventions d’appui pour l’évaluation et la gestion des sites‘ de l’équipe ‘Espaces et partenariats’ de l’UMS Patrinat.

Cette vacation s’insère dans une réflexion méthodologique transversale au sein de l’UMS 2006 PATRINAT et plus précisément dans le cadre du projet « Indice Petits Sites IPS ».

Cet indice a pour but de donner une évaluation des enjeux liés à la biodiversité sur des sites de faible superficie (inférieur à 5 ha), souvent dans des contextes urbains ou péri-urbains et abritant des activités industrielles, de loisirs, ou devant assurer l’accueil de publics. Il repose sur une évaluation d’une batterie d’indicateurs, choisis pour être les plus pertinents et les moins redondants possibles, selon un schéma Etat-Pressions-Réponses. Il offre donc une vision de la biodiversité à l’échelle d’un site, des contraintes qui pèsent sur elles, et des solutions qui sont mises en œuvre pour améliorer la situation. L’objectif est donc aussi d’évaluer les pratiques de gestion des espaces verts, de prise en compte de la biodiversité dans la vie du site, ou encore de diffusion auprès des gestionnaires et du grand public, afin de les consolider et de proposer de nouvelles pistes d’amélioration.

Après plusieurs années de développement et de test, l’IPS est aujourd’hui dans une phase de maturation. Mis en œuvre dans des contextes variés et dans la France entière, il a été test sur des sites de loisirs sportifs, des stations d‘épuration, des châteaux d’eau, des sites industriels, des champs captant d’eau potable … La mise en perspective de l’ensemble de ces résultats permettra de réaliser une analyse statistique pour évaluer la robustesse des indicateurs choisis et la pertinence des barèmes. Ces résultats nourriront la réflexion d’ensemble et permettront de proposer de nouveaux ajustements à l’IPS.

Missions

Au sein de l’équipe «Espaces et partenariats » le titulaire du poste sera amené à :

  • Participer à l’élaboration d’une base de données regroupant l’ensemble des données issus des premières phases de test de l’IPS ;
  • Alimenter cette base de données à partir des rapports d’inventaire produits (bancarisation des données) ;
  • Participer à l’analyse de la sensibilité et de la robustesse du paramétrage des indicateurs utilisés ;
  • Apporter d’un regard critique sur la méthode afin d’identifier ses limites et de proposer des pistes d’amélioration ;
  • Participer à la phase rédactionnelle du rapport méthodologique et technique relatif à l’IPS.

Profil recherché

Conditions administratives requises :

  • Être titulaire au minimum d’un diplôme de niveau « Master 2 » en Sciences de l’environnement, Ecologie, Gestion des milieux naturels.

Qualifications requises :

  • Connaissance des questions liées à la biodiversité en général.
  • Intérêt pour le lien entre écologie et sites anthropisés, pour l’écologie urbaine.
  • Connaissance des démarches et outils d’évaluation de la biodiversité.
  • Maîtrise des outils informatiques de base (Word, Excel, Powerpoint).
  • Connaissance des outils d’analyse des données (R).
  • Bonnes capacités rédactionnelles.
  • Autonomie, rigueur scientifique et esprit de synthèse.
  • Capacité à travailler en équipe / capacité d’écoute et d’adaptation.

Poste et conditions

Type de contrat : Vacation

Durée : 2 mois

Rémunération : Vacation rémunérée à hauteur de 13,00€/heure (brut) – 120h/mois soit un salaire mensuel de 1280€ net.

Date de prise de fonction : à partir du 01 octobre 2020 inclus au 30 novembre 2020 inclus

Lieu : UMS 2006 Patrimoine Naturel, Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN), Brunoy (91).

Modalités de candidature

Le dossier de candidature est à envoyer avant le « 01/09/2020 » à : recrutement.patrinat@mnhn.fr avec la mention : « Vacation Indice Petits Sites »

Ce dossier comprendra :

  • un curriculum vitae détaillé et tous les travaux susceptibles d’éclairer le jury ;
  • une lettre de motivation.

Pour toute précision, les candidats sont invités à prendre contact au préalable avec :

olivier.delzons@mnhn.fr et aurelie.lacoeuilhe@mnhn.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *