Appel à contribution pour participer au suivi Vigie-flore en août

Vigie-flore est un programme de sciences participatives qui propose aux botanistes volontaires de participer au suivi des changements d’abondance des espèces végétales en France.

Le programme Vigie-flore est un programme de sciences participatives mis en place conjointement par le MNHN et l’association Tela Botanica en 2009. Ce programme de recherche propose aux botanistes volontaires de participer au suivi des changements d’abondance des espèces végétales en France. Tous les détails du programme Vigie-flore sont disponibles ici.

L’enjeu est de comprendre quels sont les changements qui s’opèrent au sein des communautés végétales, quelles en sont les causes et d’établir des “indicateurs de biodiversité”, c’est-à-dire une synthèse des informations sur l’état moyen de la biodiversité dans des conditions et à un instant donnés. C’est un précieux outil de communication et d’analyse entre différentes disciplines (économie, sociologie, biologie, anthropologie, etc.), mais surtout un outil de réflexion et de concertation pour les décideurs, les gestionnaires et l’ensemble des acteurs de la biodiversité.

Depuis 10 ans, quels résultats ?

Vous pourrez trouver les documents et présentations des bilans annuels du programme Vigie-flore ou lire l’article de blog d’Hugo Struna « En moins de dix ans, le réchauffement climatique a modifié la flore de France ».

Comment participer ?

Pour participer à la 10ème saison d’échantillonnage du programme Vigie-flore, vous pourrez choisir une maille, et remplir le formulaire d’inscription. Il y a des mailles près de chez vous !

Vous trouverez le protocole du programme Vigie-flore ici.

Pourquoi participer ?

Participer au suivi de la flore de France Vigie-flore, c’est :

  • contribuer à l’évaluation des variations d’abondance des espèces dans les communautés et à la recherche des causes de ces variations (changements globaux liés aux activités humaines, à la fragmentation des habitats ou aux changements climatiques, modification des pratiques…) ;
  • contribuer à l’élaboration d’indicateurs de biodiversité et à la proposition de recommandations pour la conservation de la flore ;
  • appartenir à un réseau d’observateurs de la flore en France.

pas de alt pour cette image, soz
Participants à la journée Vigie-flore à Chalus (Puy-de-Dôme) le 19 mai dernier. Gabrielle Martin

En espérant vous retrouvez lors d’une prochaine rencontre des observateurs Vigie-flore, nous vous souhaitons une belle saison botanique,

L’équipe Vigie-flore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *