« La vie des arbres » : un débat à revoir en ligne

Pour ses cinq ans, The Conversation a programmé cinq événements-débats entre septembre et novembre 2020. Retrouvez en ligne la seconde table ronde : « La vie des arbres ».
Pour son cinquième anniversaire, The Conversation France a organisé une série de cinq webinaires. – Author provided

Après deux premières rencontres maintenues « en présentiel » à Paris et Grenoble, la suite de ces rendez-vous s’est faite virtuellement, chaque jeudi du mois de novembre. « Les mystères du cerveau » ont marqué le début de cette série d’événements en ligne.

La seconde table ronde en ligne, « La vie des arbres », initialement prévue à Metz, a réuni :
Serge Muller, professeur au Muséum national d’histoire naturelle et responsable scientifique de l’herbier national,
Catherine Collet, chercheuse en sylviculture au sein de l’Inrae.

L’intérêt pour les arbres et leurs secrets ne cesse de se manifester en France – du succès de librairie qui a distingué en 2017 l’ouvrage du garde forestier Peter Wohlleben, La Vie secrète des arbres, aux expéditions proposant de prendre des « bains de forêt » à visée relaxante. Sur le front scientifique, il est aussi beaucoup question du rôle essentiel que les arbres peuvent jouer, à la fois pour atténuer les effets des dérèglements climatiques et offrir des espaces propices à la biodiversité.

Replay de la table ronde en ligne « La vie des arbres » organisée le 19 novembre dernier, dans le cadre du cinquième anniversaire de The Conversation France.

Comment les arbres permettent-ils de lutter contre les canicules et la pollution de l’air ? Quelles essences planter en ville ? Les forêts plantées sont-elles de « vraies » forêts ? Comment calcule-t-on le stockage carbone d’un arbre ? Voici quelques-unes des questions auxquelles Serge Muller et Catherine Collet ont répondu lors de ce webinaire qui a réuni un large public.

Jennifer Gallé, Cheffe de rubrique Environnement + Énergie, The Conversation; Lou Biasutto, Editor, The Conversation et Thibault Lieurade, Chef de rubrique Economie + Entreprise, The Conversation

Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original.

3 commentaires

  1. Bonjour et merci pour ce formidable exemplaire de « The Conversation » sur les arbres.
    Un mot pour remercier monsieur Muller concernant sa mise au point sur les communications entre végétaux. Je trouve qu’il a mis beaucoup de retenue dans sa réponse, qui signifiait que la poésie n’est pas la science, meme si l’espèce humaine a besoin de poésie. Le signaux chimiques et autres réactions des métabolismes intermédiaires n’ont rien à voir avec les visions anthropomorphiques quasi obscurantistes de certains.
    Merci également à madame Collet pour sa présentation et un certain nombre de chiffres qui étaient inconnus du grand public.
    Bravo à tous,
    Bien cordialement,
    Patrick Paubel Vétérinaire retraité et naturaliste amateur

  2. Bonsoir.
    Bien ravi pour ces échanges sur les arbres et les autres êtres en interaction.
    Bravo aux intervenants. Par ailleurs, j’aimerai échanger avec les conférenciers Wohmais également avec Peter Wohnleben car je suis aussi Chercheur en agroforesterie et Eaux etc Forêts
    Avec plaisir de vous lire .
    Ir Cyprien-Corneille Butsianga
    Forestier
    RDC
    .

Répondre à Butsianga Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *