Et si nous donnions la parole aux plantes ?

À l’heure où le monde s’interroge sur l’intelligence des plantes, où les médias qualifient les arbres de génie, où certains rêvent de dialoguer avec leur ficus de compagnie… Nous en sommes persuadés, les plantes ont des réponses à nous apporter !
LABOTANIQUE_INOUIS 2020

Nous sommes Thomas & Ronan, deux agronomes amoureux du monde végétal, passionnés de musique et de synthétiseurs. Durant nos études, nous nous sommes fait la réflexion suivante : on nous demande souvent de choisir entre un métier et une passion, mais pourquoi ne pas mélanger les deux ? Alors, enfermés durant de long mois dans notre laboratoire végétal et sonore à Nantes, nous avons conçu l’album Expressions végétales

Chaque titre, issu de l’histoire d’une plante fait écho à notre monde d’aujourd’hui. Le polypode, petite fougère urbaine, vous conte son enfance en banlieue ; la valériane, remède contre l’insomnie, nous invite à plonger au pays des rêves ; la digitale, plante hautement toxique, nous met face à nos addictions au numérique ; quant au cactus, dressé derrière ses innombrables piquants, se frotte à nos préjugés sur la sexualité !

Capture d’écran 2021-02-05 à 14.43.02

À travers ce projet d’album, nous souhaitons se faire médiateur de la botanique par l’angle de la pop et du rap, rassembler des publics d’horizons divers autour des plantes et de la musique. D’ailleurs, nous envisageons cet été une tournée des jardins botaniques de France pour partager notre pop végétale au plus grand nombre.

Alors si vous êtes intrigués par ce projet, que vous souhaitez rejoindre notre utopie végétale ou plus simplement pré-commander notre album, nous avons lancé une campagne de financement participatif pour qu’ensemble nous donnions la parole aux plantes !

Thomas & Ronan (LABOTANIQUE)

Plus d’infos : Facebook / labotanique.fr

4 commentaires

  1. Ronan, Thomas,

    Je confirme, les plantes sont sensibles aux sons et la musique vient conforter et enrichir leur environnement.

    J’ai pour habitude de sauver les plantes que les gens n’aiment pas ou jettent en poubelle.

    Un peu comme la S.P.A., j’ai organisé la S.P.P., qui voit survivre des orphelines malmenées et abandonnées.

    Mes remèdes, l’Amour et les caresses, toilettes de feuilles mortes et de fines gouttelettes de brumisateur.
    Bien sûr, cela s’entend aussi par une réponse adaptée à leurs besoins physiologiques, eau, terre, température et luminosité personnalisées et enfin, musique sur les antennes de France, Musique, Culture ou FIP, quand ce n’est pas mes CDs…

    Ce qui me comble, c’est la renaissance des bourgeons floraux, ou l’apparition sur un nœud, de l’extrémité compacte et explosive de futurs branchages.

    La vie en ces plantes m’aide à vivre mieux, car ces dernières égaient mon environnement immédiat et contribuent à mon bonheur.

    Avec les plantes, pas de déception, qu’une vie en harmonie, car elles répondent à notre besoin de sérénité.

    Gérard Llinares
    Tela Botaniste

  2. Bonjour. Connaissez-vous la musique des plantes? (voir sites musicoftheplants.com ou musicdesplantes.fr )
    A l’aide d’un petit appareil qui transcrit les vibrations électriques des plantes en fréquences audibles, nous pouvons écouter réellement la musique composée par les plantes. Et c’est pas tout : des chercheurs semblent montrer qu’elles s’écoutent elles-mêmes et qu’elles choisissent leurs mélodies en fonction des personnes qui écoutent !

    1. J’aimerais beaucoup en savoir plus.
      Il y a quelques années, alors que je conduisais des ateliers d’écriture avec des élèves de CM, nous avions inventé un conte sur l’origine du Cerisier, grâce à celui qui était couvert de cerises, dans l’école.
      Puis la suite dans une autre classe.
      Il était question d’inventer pour chaque plante, la chanson qui lui convenait et de communiquer avec elle et ses descendants.
      C’était un moyen mnémotechnique pour inciter les enfants à observer les plantes et à les connaître comme des êtres vivants avant de les classer dans un règne jugé inférieur.

      Cela rejoint certaines pratiques de soin par les plantes ou par l’esprit des plantes…

  3. Bonjour, pendant dix ans un arbre en grande difficulté ( recouvert d’une butte de terre et de cailloux) m’a appelé à l’aide, je ne pouvais résister à cet appel, son approche a été laborieuse… Lorsque j’ai pu enfin l’approcher, une merveille était là sous mes yeux : un arbre millénaire qui agonisait lentement… En 2011, j’ai enfin été écoutée, l’arbre a été dégagé de sa gangue mortelle et reconnu « arbre remarquable » il fait depuis la fierté de ma commune … Cette communication a marqué ma vie, je lui appartient désormais et sa présence me rassure…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *