[Rapport] MOOC sur le changement climatique et la nature : résultat de l’enquête sur vos besoins

Réserves Naturelles de France et Tela Botanica, dans le cadre du projet Life Natur'Adapt, vous ont questionné cet été pour comprendre quelles étaient vos envies et vos attentes pour un MOOC sur le changement climatique et la nature. Voici une analyse de vos réponses.
Chiffres clés de l'enquete pour le mooc sur le changement climatique et la nature Life Natur'Adapt

Avant de se lancer corps et âme dans un projet, avant de créer, il est nécessaire de prendre un temps pour s’assurer des besoins des personnes à qui nous nous adressons, au risque de créer un projet guidé par nos propres œillères.

Depuis 2018 et jusqu’en 2023, nous œuvrons pour un projet européen, le Life Natur’Adapt. Il a pour but d’aider les gestionnaires à adapter la gestion de leur espace naturel au regard des changements climatiques.

Que faire face aux changements climatiques ? S’adapter ? Oui, mais comment ? Avec quels outils ? Avec quels moyens ? S’adapter pour la nature, oui ! Mais également pour les populations humaines qui nous entourent. Et alors, comment faire le lien entre l’espace naturel et les activités humaines ?

Les gestionnaires d’espaces naturels ont besoin de mieux comprendre les impacts du climat sur leurs espaces naturels, d’apprendre à s’adapter face à un avenir incertain et pour cela, ils ont besoin des avancées scientifiques mais ils ont aussi besoin que nous, en tant que société, comprenions ces enjeux pour prendre part aux décisions.

Nous sommes nombreux à vouloir nous impliquer, nous investir concrètement et apprendre. Ce sont les retours constants que nous recevons et qui se reflètent également par toutes les initiatives qui se concrétisent.

Et c’est la raison pour laquelle nous proposerons deux formations en 2022. L’une à destination des gestionnaires (“Natur’Adapt, la formation”), l’autre à destination de tous, citoyens et citoyennes qui choisissons de participer à ce bien commun et de s’impliquer dans ces enjeux qui nous concernent à court, moyen et long terme (le MOOC Natur’Adapt).

Réserves Naturelles de France et Tela Botanica, dans le cadre du projet Life Natur’Adapt, vous ont questionné cet été pour comprendre quelles étaient vos envies et vos attentes. Nous vous avons également demandé quels étaient vos besoins concrets.

  • Enquête : MOOC Nature & Changement climatique

    Afin de construire un MOOC sur le changement climatique et la nature dans le cadre du projet LIFE Natur'Adapt porté par Réserves Naturelles de France, nous vous proposons de répondre …

Le rapport d'analyse des deux enquêtes

Voici une synthèse de vos 2 557 réponses au 10 septembre 2020 ! Merci pour votre enthousiasme qui nous pousse à poursuivre sur ces voies.

Note : comme toute enquête, il convient de rappeler que les personnes que nous interrogeons ne sont pas représentatives de la population dans son ensemble puisque nous l’avons diffusée dans nos réseaux respectifs. À savoir : des communautés ayant un attrait pour la biodiversité et conscientes des enjeux climatiques liés à la nature.

Pour rappel, les questions sont majoritairement ouvertes avec choix multiple (d’où le fait que la somme des pourcentages soit parfois supérieure à 100%).

Autour du projet

 

 

Le MOOC Natur’Adapt fait parti du projet ​LIFE Natur’Adapt​ :

Logos des partenaires et financeurs du Life Natur Adapt

Le MOOC Natur’Adapt ​est financé par les financeurs du projet Natur’Adapt et par la Région Occitanie :

4 commentaires

  1. Très bien. J’ai raté,le questionnaire !
    En deux mots ce que j’aimerai : éviter d’avoir recours au catastrophisme, traiter le sujet en dehors de toute idéologie. L’évolution du climat est un phénomène naturel, qu’il soit de grande ampleur ou très petite, sur des temps longs ou des temps courts. La nature s’est toujours adapté, réduction de la biodiversité ici, augmentation là. L’homme comme la nature doit s’adapter et non lutter contre. Ce serait en pure perte, pour lui et pour elle.

  2. On ne peut contester qu’il y a un sérieux problème et que le réchauffemeny climatique va entraîner des conséquences parfois dramatiques au moins localement mais inutile de se faire des illusions. Le lacher de CO² est parfaitement corrélé )à l(augmentation d la population mondiale et au besoin d’amélioration du niveau de vie du plus grand nombre. On ne pourra au mieux qu’en limiter l’importance mais à la condition d’admettre un minimum de baisse du niveau e vie de certaines parties du monde. On n’en prend guère le chemin ni sur le plan public qu’individuel. Que faire? 1- mieux prendre en compte les évolutions lorsque elles sont claire (niveau es mers par exemple) qui devrait entraîner des évolutions progressives d’implantations matérielle set humaines) 2- ne pas refuser pour des raisons idéologiques les moyens que nous offre la science pour produire plus sans déforester. 3- prendre conscience que tout , y compris la capacité d’adaptation du monde naturel ,dépend de la disponibilité de l’eau et que l’on doit tout faire localement pour limiter son manque en dépit des inconvénients éventuels inévitables
    Ce n’est évidemment qu’une partie des questions à soulever, évidemment pas gratuites mais plus efficaces que les grandes messes internationales me semble t il

  3. Je voudrais tout d’abord vous exprimer ma reconnaissance de vos inlassable dans le cadre de votre contribution à la compréhension de la nature afin de la mieux gérer nécéssaire pour une condition de vie acceptable. Je suis au Niger en Afrique. Le changement climatique affecte fortement nos condition de vie: sécheresse, pluies torrentielles, etc. si mon avis peut être pris en compte, prônerais qu’on mette plus l’accent sur les mesures d’adaptations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *