Séjour de perfectionnement à la Botanique

De nombreuses personnes, après avoir passé le stade de l’initiation, et possédant déjà de bonnes connaissances, souhaitent approfondir encore leurs compétences en botanique. Il s’agit là d’être totalement autonome dans l’identification des plantes rencontrées lors de balades ou d’inventaires. Certains groupes réputés difficiles constituent aussi parfois un obstacle dans la progression.

L’intervenant

Botaniste de terrain passionné, chef de projets à Nature en Occitanie depuis 11 ans, Mathieu Menand réalise des études « Flore et Habitats » depuis plus de 15 ans. Il participe aux différents projets de l’association en cours comme les programmes portant sur le suivi et la préservation des plantes protégées, la connaissance de la flore et des végétations des coteaux secs de la région (mais aussi des herbiers aquatiques par exemple), le suivi des combes à neige des Pyrénées centrales, ou encore le diagnostic et la gestion de nombreux sites. Il contribue activement au fonctionnement du groupe Botanique de l’association et anime de nombreuses sorties concernant la flore. Il est également membre d’autres associations en rapport avec la botanique (Isatis 31, Tela-Botanica, Sociétés botaniques du Centre-Ouest et d’Occitanie).

Objectifs et contenu

Ce stage s’attachera donc à donner les éléments nécessaires pour pouvoir être autonome dans la détermination des plantes et ainsi mieux appréhender le patrimoine naturel végétal. Nous nous baserons dans ce cadre sur certains grands types de végétation que l’on peut rencontrer dans le Sud du Massif Central. Pour cela, nous nous rendrons dans un secteur de l’Aveyron très riche, celui des Grands Causses et des contreforts cévenols, où nous naviguerons entre Millau et Cornus, tout en pénétrant ponctuellement dans l’Hérault et le Gard. Nous nous situerons à une altitude variant de 600 à 1000 mètres environ, nous permettant d’observer des végétations variées (pelouses sèches, landes, rochers et falaises, cultures extensives, hêtraies…) sur substrats calcaires et acides.

Le contenu du stage consiste en une manipulation de clés de détermination sur le terrain pour déterminer les plantes à l’espèce, et en la reconnaissance des familles botaniques. Les groupes réputés compliqués (graminées, carex, Asteracées, Apiacées, etc.) feront l’objet de petits ateliers spécifiques. Nous utiliserons essentiellement Flora Gallica et d’autres flores plus locales (notamment Flore des Causses).

Nous aborderons également des notions de description de la végétation (structure, physionomie, composition floristique) en lien avec le milieu naturel. Au cours des trois jours de stage, les sorties de terrain (très majoritaires) alternent avec les séances en salle pour la détermination des plantes. Nous adapterons ce programme en fonction de la météo.

Remarque : l’utilisation de certaines plantes par l’Homme peut être abordée ponctuellement au cours de ces journées, mais il ne s’agit pas d’un séjour d’ethnobotanique !

Temps de formation théorique (T) : 7h / 26h – Temps de formation pratique (P) : 19h / 26h

Infos pratiques

Adresse
La Roque-Sainte-Marguerite, Occitanie, France
Tarif

3 jours en pension complète Tarif séjour de perfectionnement* : 270 € TTC en tarif réduit (demandeur d’emploi, étudiant et adhérent à Nature En Occitanie - sur justificatif), 350 € TTC en tarif normal et 480 € TTC pour les professionnels (franchise de TVA), compte-tenu d’aides financières mobilisées auprès de la Région Occitanie et de l’Etat.

Nature En Occitanie
Participants

Ce stage est destiné à toute personne désirant approfondir sérieusement ses connaissances en botanique, gérer l’utilisation des clés de détermination et de divers outils, appréhender les groupes difficiles, s’initier à l’étude des végétations. L’acquisition préalable du vocabulaire de base est nécessaire ; il ne s’agit pas d’un séjour d’initiation.

Le stage est limité à 12 personnes.

Hébergement

Gîte de Montredon (commune de La Roque-Sainte-Marguerite). Les petits déjeuners et dîners seront pris sur place, pique-nique inclus pour les déjeuners de vendredi, samedi et dimanche.

Plus de renseignements sur ce site : https://www.gitedemontredon.fr/fr-fr/

Le rendez-vous du premier jour est fixé sur le lieu de l’hébergement, entre 9h et 9h30.

Déplacements

Les déplacements sur place se feront en covoiturage avec les véhicules des participants.

Matériel et équipement nécessaires

Équipement de randonnée. Autres détails fournis lors de votre demande d’inscription.

Remarque : pas de grande randonnée au programme, mais une bonne forme physique est conseillée ; dénivelé maximum sur une journée : 100 mètres (positif et négatif).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *