Un⋅e technicien⋅ne de conservation ex situ pour le CBNPMP

Le Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées (CBNPMP) recherche un.e technicien.ne de conservation ex situ en CDD de 3 ans.

Contexte

Le Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées (CBNPMP) est un établissement public local (Syndicat mixte Conservatoire botanique pyrénéen) qui consacre principalement son activité à la connaissance et à la conservation de la flore sauvage et des habitats naturels, à des missions d’expertise et d’assistance technique pour le compte de l’État et des collectivités locales, ainsi qu’à la valorisation du végétal et à l’information du public. Le Conservatoire botanique développe également des actions relatives au patrimoine végétal domestique et au patrimoine culturel lié au végétal.

Le Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées intervient dans toute l’ancienne région Midi-Pyrénées et dans la montagne des Pyrénées-Atlantiques.

Le pôle Conservation et restauration écologique regroupe des missions relatives à la conservation in situ d’espèces et d’habitats menacés, la conservation ex situ, la gestion de ressources végétales sauvages, la restauration écologique. Les approches intégrées sont privilégiées, donnant lieu à la construction de programmes ou plans d’actions axés sur des problématiques spécifiques, territoriales ou liées à des types de pressions anthropiques. La conservation ex situ, en banque de graines ou en jardin conservatoire, permet de sauvegarder les populations les plus menacées, de disposer de matériel végétal pour des renforcements dans la nature ou pour des études biologiques.

Le Conservatoire botanique recrute un·e technicien·ne de conservation ex situ.

Missions

Le·la technicien·ne de conservation intervient sous la responsabilité de la responsable du pôle conservation et restauration écologique dans les actions suivantes :

  • Conception du programme d’activité de la conservation ex situ, coordination interne avec les animateurs de projets de conservation, élaboration de protocoles, gestion des données relatives à la conservation ex situ, analyse des résultats, rédaction des bilans d’activités et diffusion des résultats ;
  • Gestion de la banque de graines, des cultures en serre et en jardin en relation avec la jardinière-agent technique de conservation ex situ: organisation des récoltes de graines, réalisation, suivi des lots en conservation, préparation des protocoles de germination et de suivi des plantes en culture, traitement et exploitation des résultats ; pilotage des installations, programmation des automatismes (serre), gestion des stocks et des commandes ;
  • Gestion des équipements : suivi des équipements spécifiques de la conservation ex situ (banque de graines, groupe électrogène, serre) ainsi  que des autres installations techniques du Conservatoire, gestion technique du bâtiment et des abords, en relation avec les services techniques de la ville et des prestataires.

Les actions seront menées en étroite relation avec la jardinière-agent technique de conservation ex situ, ainsi qu’avec les chargés de conservation animateurs de projets.

Le·la technicien·ne de conservation ex situ veille au bon déroulement des missions qui lui sont confiées,  (préparation, organisation et planification des opérations, rédaction et présentation des rapports d’études, respect des échéances…) en relation avec les autres personnes intervenant sur chacune des actions.

Profil recherché

  • Technicien supérieur, spécialisé·e en biologie, production horticole, expérimentation végétale et/ou justifier d’une expérience en relation avec les missions du poste ;
  • Connaissances en botanique, écologie, physiologie des semences ;
  • Expérience dans la mise en œuvre de protocoles de suivi et dans l’analyse de données ;
  • Maîtrise des équipements techniques et de leur entretien ;
  • Rigueur dans le travail ;
  • Aptitude à la marche en montagne ;
  • Autonomie, capacité à prendre des contacts, à sensibiliser et à travailler en équipe et en réseau de partenaires; capacité d’animation d’activités impliquant un petit groupe de personnes ;
  • Capacité de synthèse et de rédaction,
  • Maîtrise des logiciels de bureautique.

Poste et conditions

Poste Fonction publique territoriale catégorie B, à temps complet.

En cas de recrutement de non titulaire, contrat à durée déterminée de droit public de 3 ans, avec période d’essai de 3 mois, renouvelable dans la limite de 6 ans et pouvant évoluer en CDI. Salaire en référence à la grille de rémunération d’un technicien territorial avec régime indemnitaire.

Tickets restaurants.

Poste localisé au siège du Conservatoire botanique à Bagnères-de-Bigorre (65).

Des déplacements dans le territoire d’agrément du Conservatoire sont à envisager, en particulier en période de terrain.

La prise de poste est souhaitée à partir de mai 2021.

Modalités de candidature

Les candidats seront présélectionnés sur dossier de candidature, comprenant :

  • une lettre de motivation manuscrite;
  • un curriculum vitae détaillé, précisant la compétence et l’expérience du candidat dans les domaines d’activités visés,
  • les justificatifs de diplômes et d’emplois précédents.

Les dossiers de candidature doivent être parvenus au Conservatoire avant le 21 mars 2021 :

  • par courrier postal à :

Monsieur le Directeur
Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées
Syndicat Mixte Conservatoire botanique pyrénéen
« Recrutement technicien·ne de conservation ex situ »
Vallon de Salut, BP 70315,
65203 Bagnères-de-Bigorre Cedex

Les candidats retenus à l’issue de la présélection seront conviés à présenter leur candidature devant un jury de recrutement qui aura lieu le vendredi 26 mars, au siège du Conservatoire dans le respect des gestes barrières.

Ils seront invités à présenter leur parcours professionnel et à répondre aux questions du jury de recrutement.

Renseignements

Jocelyne Cambecedes, responsable du pôle Conservation et restauration écologique

jocelyne.cambecedes@cbnpmp.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.