La Garance voyageuse N°133 – printemps 2021

REVUE/ C’est le printemps ! La Garance voyageuse vous offre un bouquet de fleurs. Avec elle, fêtons l’aubépine, étudions en détail le calendula, découvrons la bryone et sa racine du diable, et observons les alliances entre fleurs et insectes pollinisateurs.

Faisons ensuite un voyage dans le temps, pour admirer l’art d’une femme devenue peintre de plantes pour le Jardin du Roy au XVIIIe siècle et, plus loin encore, pour découvrir un énigmatique personnage, devenu ermite au Mexique à l’époque de la conquête des Amériques, et qui se fit passeur de savoirs phytopharmacologiques entre les civilisations aztèques et hispaniques. Et, avec l’humour des Chroniques végétales qui entament leur cinquième saison, partons à la découverte des biomes de notre planète. Et si vous devez occuper de longues soirées ou des journées pluvieuses, La Garance vous a concocté un vaste choix de lectures (botaniques, bien sûr !).

Sommaire de ce numéro de printemps:

  • Vive l’aubépine !

de Julie-Amadea Pluriel

  • Noces florales (4e série) : noces entomologiques

Ces fleurs qui cherchent la petite bête…

de Michel Provost & Serge D. Muller

  • Gregorio López, botaniste autodidacte, ermite, mystique, plagiaire

et passeur de connaissances…

Échanges de savoirs phytopharmaceutiques entre l’Ancien et le Nouveau Monde au XVIe siècle

de Claire Laurant

  • La bryone dioïque

Une Cucurbitacée étonnante à plus d’un titre

de Martine Lesur

  • Le souci des jardins (Calendula officinalis L.)

Étude détaillée d’une plante médicinale ancienne et cependant très actuelle

de Jean-Georges Barth

  • Madeleine Basseporte, peintre de fleurs et de plantes au XVIIIe siècle

Du pastel au dessin botanique, comment une femme réussit à devenir peintre du Jardin du Roy

de Sarah Benharrech

  • L’huile de cade

Comment l’on extrait de l’huile du bois de genévrier oxycèdre

de Françoise Dumas

  • La garance voyageuse, une garance qui se balade ?

Que l’on parle de la revue ou de la plante, une question vient toujours,

tôt ou tard : mais pourquoi « voyageuse » ?

de Marc Philippe

  • Chroniques végétales

Cycle 5 (1re partie). La géographie vue par les plantes

de Marion Bottollier-Curtet & Serge D. Muller

et les rubriques:

  • Échos des sciences:  Actualités du monde végétal
  • Lectures
  • En bref


Com’Presse GV133

L'auteur

La Garance voyageuse, F-48370 St-Germain-de-Calberte
tél. et fax : 04 66 45 94 10 ;
courriel : info.garance@wanadoo.fr ;
site internet : www.garance-voyageuse.org

Informations pratiques

La Garance voyageuse n° 133
8,50 € franco de port
Abonnement – 1 an (4 numéros) : 32 € (France), 36 € (UE), 39 € (autres pays)
Abonnement 2 ans (8 numéros) : 56 € (France), 62 € (UE), 68 € (autres pays)

Comment se procurer l'ouvrage ?

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *