Un⋅e chargé⋅e de mission pour l’UMS PatriNat

L'UMS Patrimoine Naturel (PatriNat) recrute un.e chargé.e de mission « Évaluation du réseau national d’espaces protégés et enjeux de conservation associés » en CDD de 12 mois.

Contexte

L’UMS 2006 Patrimoine Naturel (UMS PatriNat) – co-habilitée par le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), l’Office française de la biodiversité (OFB) et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) – a pour mission de produire une expertise scientifique et technique en faveur de la conservation de la biodiversité.

Au sein du MNHN, l’UMS PatriNat est rattachée à la Direction Générale Déléguée Recherche, Expertise, Valorisation et Enseignement du Muséum (DGD REVE), et a pour objectif de fournir, en lien fort avec les activités de recherche, une expertise scientifique sur la biodiversité et géodiversité de France métropolitaine et ultra-marine, sur les thématiques terrestres et marines, pour l’environnement passé et actuel. Cette expertise et l’ingénierie associée porte sur la connaissance du patrimoine naturel, dont les systèmes d’informations et à l’application de ces connaissances pour l’appui aux politiques et programmes de conservation de la biodiversité.

En janvier 2021, le gouvernement français a publié une stratégie nationale pour les aires protégées, succédant aux stratégies terrestres (SCAP, 2009) et marines (SCGAMP, 2012). Elle définit les orientations du réseau incluant la métropole et l’outre-mer, sur les domaines terrestres et marins. Elle vise notamment le développement réseau d’aires protégées pour atteindre au moins 30 % de couverture du territoire national, et 10 % en protection forte, le renforcement de la protection, la cohérence et la connectivité du réseau sur la base de diagnostics territorialisés, le développement de méthodes de pilotage, d’évaluation et d’adaptation de la gestion et l’amplification du rôle des aires protégées dans la connaissance de la biodiversité., l’UMS PatriNat est sollicitée pour contribuer à la mise en œuvre du plan d’action découlant de cette stratégie et apporte un appui scientifique et technique sur ce sujet au MTE dans le cadre des missions confiées à l’OFB.

Missions

Le/la titulaire du poste aura à contribuer aux travaux confiés à l’unité dans le cadre de l’appui à la mise en œuvre de la stratégie nationale pour les aires protégées et à identifier des axes thématiques à développer pour accompagner cette stratégie au niveau national et dans les territoires.

Le/la titulaire du poste sera positionné au sein de l’équipe « Espaces et Partenariats » et contribuera en priorité à l’axe portant sur l’évaluation de la cohérence du réseau d’aires protégées.

Le travail consistera à compléter le diagnostic des aires protégées établi en 2020 dans le cadre du bilan de la SCAP[1] en intégrant d’autres échelles et critères d’analyse. Plusieurs sujets de contribution sont identifiés :

  • Intégration d’indicateurs de pressions : Il s’agira de poursuivre les travaux d’analyse engagés en 2020 et d’initier de nouvelles réflexions prospectives:
    • Intégrer le niveau de pression anthropique dans le diagnostic de caractérisation de l’état du réseau pour mettre en regard les enjeux de conservation et le niveau de menace auxquels ils sont confrontés (métropole et Outre-Mer),
    • Définir une approche méthodologique pour évaluer la sensibilité des habitats terrestres aux pressions anthropiques et application à quelques habitats prioritaires.
  • Évaluation du niveau de naturalité du réseau d’espaces protégés: cette étude sera menée en intégrant les travaux précédemment menés par PatriNat et en lien avec les travaux portés par d’autres partenaires.
  • Évaluation de la pertinence des outils de protection (statut juridique, limites spatiales, gestion, gouvernance…) au regard des enjeux et pressions qui s’exercent sur les espaces naturels.

Il/elle apportera également un appui à d’autres sujets portés au sein de l’équipe, notamment sur :

  • le renforcement de la cohérence du réseau de sites Natura 2000
  • la désignation en tant que de la protection forte de secteurs sensibles dans certaines aires protégées (prioritairement au sein des parcs naturels marins, du réseau Natura 2000, des parcs naturels régionaux, et des aires d’adhésion de parcs nationaux) : en identifiant au sein de ces réseaux, les secteurs favorables à la création ou extension de protections fortes.
  • l’évaluation de la pertinence du réseau d’aires protégées métropolitain dans un contexte de changement climatique,
  • aux études sur les discontinuités écologiques au sein du réseau d’aires protégées.

Partenaires internes : autres équipes de PatriNat, autres unités du Muséum (UMR CESCO…), services de OFB (DSUED, DAPA, DPAP)

Partenaires externes : Ministère en charge de l’écologie (DEB en particulier), DREAL, comité français de l’UICN, Universitaires, gestionnaires d’espaces naturels…

[1] https://inpn.mnhn.fr/docs/SNAP/Diag_AP_PATRINAT_2020/000_Rapport.zip

Profil recherché

Conditions administratives requises

Être titulaire au minimum d’un diplôme de niveau BAC + 5 en écologie et conservation (doctorat, master 2 ou école d’ingénieur) avec une première expérience d’au moins 2 ans dans le domaine d’étude.

Qualifications requises

  • Très bonne connaissance de l’organisation et des enjeux des aires protégées en France métropolitaine et une connaissance sur l’outre-mer.
  • Pratique de l’analyse de données : capacité à mener des analyses géographiques (SIG et R), notamment des croisements entre espaces et variables de biodiversité et de pression et à spécifier des analyses plus complexes à confier à un biostatisticien.
  • Pratique de la rédaction scientifique et technique (rapports, articles…)
  • Bonne maîtrise des bases de données et des SIG
  • Maîtrise de la recherche bibliographique et de la synthèse de publications scientifiques en anglais
  • Connaissances naturalistes et en gestion des écosystèmes
  • Esprit de synthèse et d’analyse, rigueur intellectuelle, aptitude au travail en équipe

Poste et conditions

  • Type de contrat : CDD
  • Durée : 12 mois
  • Rémunération : selon expérience, en fonction de la grille en vigueur au Muséum
  • Date de prise de fonction : à partir de Juin 2021
  • Lieu : Paris ou Brunoy (Essonne)

Modalités de candidature

Le dossier de candidature est à déposer avant le 18 avril 2021 sur la plateforme de recrutement du Muséum via ce lien : https://apps.mnhn.fr/Candidature/?tk=2362113

Ce dossier comprendra :

  • une lettre de motivation ;
  • un curriculum vitae

Pour toute précision, les candidats sont invités à prendre contact au préalable avec Paul Rouveyrol

(paul.rouveyrol@mnhn.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.