Un⋅e chargé⋅e de mission pour le MNHN

Le MNHN recherche un.e chargé.e de mission « préfiguration du comité scientifique et technique du Système d’information sur la biodiversité » en CDD de 6 mois.

Contexte

L’UMS 2006 Patrimoine Naturel (UMS PatriNat) – co-habilitée par le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), l’Office française de la biodiversité (OFB) et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) – a pour mission de produire une expertise scientifique et technique en faveur de la conservation de la biodiversité.

Au sein du MNHN, l’UMS PatriNat est rattachée à la Direction Générale Déléguée Recherche, Expertise, Valorisation et Enseignement du Muséum (DGD REVE), et a pour objectif de fournir, en lien fort avec les activités de recherche, une expertise scientifique sur la biodiversité et géodiversité de France métropolitaine et ultra-marine, sur les thématiques terrestres et marines, pour l’environnement passé et actuel. Cette expertise et l’ingénierie associée porte sur la connaissance du patrimoine naturel, dont les systèmes d’informations et à l’application de ces connaissances pour l’appui aux politiques et programmes de conservation de la biodiversité.

La loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages confie à l’Office français de la biodiversité l’animation et la coordination technique du Système d’information sur la biodiversité (SIB), du Système d’information sur l’eau et du Système d’information sur les milieux marins. La mise en place du SIB répond aux recommandations de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité réaffirmées dans le Plan Biodiversité de 2018 (axe 5).

Le SIB a pour but d’organiser, valoriser et favoriser la diffusion libre et gratuite (logique OpenData) de l’ensemble des connaissances pertinentes sur la biodiversité, son état, les pressions qui s’exercent sur elle, ainsi que les réponses apportées pour sa préservation. Centrés sur les politiques publiques relatives à la préservation de la biodiversité (par ex. Natura 2000, CITES, inventaire du patrimoine naturel…), l’organisation de ces connaissances produites par des organismes publics, des organismes privés ou par le grand public, nécessite une meilleure lisibilité et plus de cohérence. Le SIB a vocation à contribuer à cela tout en consolidant et mettant en place de nouveaux services numériques d’accès, de qualification et de valorisation des données sur la biodiversité. Enfin, le SIB contribue aux actions de recherche, innovation et développement permettant de développer de nouvelles solutions de production, gestion et diffusion de données sur la biodiversité, en particulier sur les thématiques présentant des lacunes de connaissance.

La gouvernance du SIB est cadrée par le de Schéma national des données sur la biodiversité, document-cadre devant faire l’objet d’un arrêté ministériel en 2020. Cette gouvernance est axée autour de deux instances décisionnelles – le comité stratégique et le comité de coordination technique – et deux instances consultatives – le comité national de la biodiversité et le comité scientifique et technique. Une organisation équivalente existe au niveau du système d’information sur l’eau et du système d’information sur les milieux marins. Le Comité scientifique et technique est l’instance de consultation scientifique et technique du SIB. Il a pour objet de formuler des recommandations relatives à la qualité scientifique et technique des travaux et à la cohérence globale du système d’information sur la biodiversité, à son interopérabilité avec d’autres systèmes d’information publics, aux lacunes de connaissances identifiées, ainsi qu’à la pertinence scientifique, pour la connaissance de la biodiversité, de la contribution des politiques publiques qu’il fédère.

Il doit également répondre aux saisines sur des questions scientifiques et techniques qui lui sont adressées et émettre des avis sur la programmation et la qualité des actions engagées dans le cadre du système d’information sur la biodiversité.

À ce jour, la gouvernance du SIB décrite ci-dessus est en cours de mise en place. Le comité de coordination technique s’est réuni trois fois, et le comité national de la biodiversité a été sollicité deux fois. Le comité stratégique s’est réuni une première fois en mars 2021. Le comité scientifique et technique n’a pas encore été mis en place.

Missions

Au sein de l’équipe « centre de données et de service », le titulaire du poste aura pour mission :

  • Réaliser une analyse générale de la gouvernance scientifique et technique autour du Système d’information sur la biodiversité en particulier les interactions avec les organisations propres à chaque politique publique d’une part, et avec les autres instances scientifiques et techniques d’autre part : le PNDB, ainsi que les autres instances (CS OFB, CS1 du CNB, CNPN…)
  • Élaboration de la méthode et des instances / personnes à consulter prenant en compte les besoins de mutualisation avec le PNDB
  • Rédaction d’une synthèse de l’analyse et de préconisation

Modalités d’organisation et de mise en place du comité scientifique et technique

  • Construction des modalités d’organisation
  • Planification et mise en oeuvre de ces modalités
  • Proposition de composition du CST / sollicitation des experts
  • Lancement de la CST

Le travail s’axera sur la préfiguration du comité scientifique et technique du SIB en vue de son opérationnalité à la fin du deuxième semestre 2021.

Partenaires internes : différentes équipes de l’UMS PatriNat notamment chef de projet SINP, INPN, PNDB, GBIF, différentes équipes de l’OFB (notamment DASO), différentes UMR du MNHN, DIREX
Partenaires externes : chercheurs et experts dans les domaines de la biodiversité et des systèmes d’information, instances scientifiques et techniques

Profil recherché

Conditions administratives requises

  • Être titulaire au minimum d’un diplôme de niveau BAC + 5 en écologie ou science du vivant (doctorat, master 2 ou école d’ingénieur)

Qualifications requises
Connaissances :

  • Connaissance en sciences du vivant, de l’environnement ou des écosystèmes,
  • Connaissances générales en informatique et science de la donnée.

Savoir-faire opérationnel :

  • Animer un réseau d’acteur
  • Organiser et animer des réunions
  • Réaliser de la veille scientifique et technique

Savoir-être professionnel :

  • Esprit d’analyse
  • Qualité rédactionnelle
  • Facilité en communication
  • Sens de l’écoute et de l’accompagnement
  • Sens des priorités, des délais avec autonomie et méthode
  • Curiosité intellectuelle et sens critique

Poste et conditions

  • Type de contrat : CDD
  • Durée : 6 mois
  • Rémunération : en fonction des grilles de rémunération et du profil du candidat
  • Date de prise de fonction : à partir de juillet 2021
  • Lieu : Paris

Modalités de candidature

Le dossier de candidature est à déposer avant le 16 mai 2021 sur la plateforme de recrutement du Muséum via ce lien :
https://apps.mnhn.fr/Candidature/?tk=23996190
Ce dossier comprendra :

  • une lettre de motivation ;
  • un curriculum vitae

Pour toute précision sur le poste, les candidats sont invités à prendre contact au préalable avec : Thomas Milon : thomas.milon@mnhn.fr ou Thomas Bouix : thomas.bouix@mnhn.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *