Une nouvelle espèce de Begonia nommée d’après le célèbre chanteur Bob Marley

Voilà une nouvelle qui ne devrait pas manquer de rajeunir l’image de la botanique à l’échelle internationale : des chercheurs et chercheuses de l’université de la Caraïbe du nord ont identifié une nouvelle espèce appartenant au genre Begonia dans le Parc national des « Blue Mountains » de la Jamaïque.
Une du site(10)
Begonia marleya par Hanz Roman CC BY-SA

Begonia marleya

Si la découverte de nouvelles espèces est chose relativement courante dans le monde de la botanique internationale, le choix du nom de cette nouvelle espèce l’est beaucoup moins : Begonia marleya, voilà désormais le nom scientifique déposé de cette espèce supposée endémique. L’équipe de chercheurs a été contactée par plusieurs médias nationaux puis internationaux une fois la nouvelle de ce dépôt de nom sortie de la sphère scientifique. L’équipe a ainsi confié au premier journal du pays, le Jamaica Observer, que « l’idée était de mettre en lumière la flore locale par ce clin d’oeil sympathique à l’immense artiste qu’était Bob Marley, et qui a oeuvré pour améliorer le quotidien de son peuple par ses chansons engagées ». Le chanteur que l’on ne présente plus « représente l’ascension sociale et l’épanouissement personnel mais aussi générationnel qui correspond bien selon nous à cette belle liane qui fleurit de façon synchronisée par populations entières ».

Des avis divergents

Il va sans dire que les avis divergent concernant ce choix peu conventionnel, et certaines personnes, botanistes ou non, n’ont pas hésité à s’engager dans des débats enflammés sur Twitter comme en témoigne ce tweet d’un passionné de musique symphonique.

unnamed

Quoi qu’il en soit, l’on ne peut nier que cette opération de communication a eu l’effet escompté, à savoir faire parler de la flore endémique de Jamaïque, si riche et pourtant mise à mal par bien des programmes immobiliers destinés à accueillir les nombreux touristes qui souhaitent certainement rendre un dernier hommage à leur chanteur préféré à l’aide d’une plante bien locale…

Il y a pourtant un précédent !

En 2012, c’est même un genre à part entière qui a été nommé d’après la célèbre chanteuse Lady Gaga. Un genre de fougères centre-américaines de la famille des Pteridaceae porte depuis lors le nom de Gaga. Le genre compte 19 espèces, parmi lesquelles Gaga germanotta, nommée en hommage au nom de famille de la chanteuse née Stefani Germanotta.

La chercheuse à l’origine de leur découverte s’est exprimée ainsi quand à ce choix : « Souvent, les gens choisissent une appellation en l’honneur d’un vieil homme blanc, qui a travaillé sur les fougères depuis très longtemps. Mais je ne voulais pas faire ça. Et il y a tellement de choses autour des « fougères Gaga« , que nous avons décidé de nommer cette catégorie après elle, pour célébrer la diversité. De faire honneur à une artiste qui a brandi la bannière de l’égalité, du respect de la diversité, et de la liberté personnelle ».

Quelle conclusion en tirer ?

Vous l’aurez peut-être compris, cet article a quelque chose de particulier, en lien avec son jour de publication 🙂

Cliquez ici pour en savoir plus

Poisson d’avril !!! Cet article, concocté par Camille, ambassadrice du réseau en service civique cette année, est un poisson d’avril !

Avez-vous réussi à démêler le vrai du faux ? S’il n’a jamais été question de Begonia marleya, l’espèce Gaga germanotta existerait bel et bien ! Voici un article sur le sujet et la page Wikipédia dédiée au genre Gaga.

4 commentaires

  1. Tout est possible, ou presque. Évitez d’être injurieux envers des personnes ou des groupes. Aucun rapport, pour citer un commentaire, ou aucune logique n’est demandé. Alors cette plaisanterie est plutôt en deçà des pratiques réelles. Récemment ont été publiés : Spintharus davidbowiei Agnarsson & Chomitz, 2018 et Spintharus leonardodicaprioi Van Patten & Agnarsson, 2018. Sur wikipedia, les auteurs ont déclaré rendre hommage à des personnalités qui  » ont combattu pour les droits de l’homme ou contre le changement climatique ou à des artistes qui promeuvent un monde meilleur « . Vous trouverez ainsi Spintharus michelleobamaae Agnarsson & Sargeant, 2018 et Spintharus berniesandersi Agnarsson & Sargeant, 2018. Mais il faudra rechercher la publication originale pour découvrir l’étymologie de Spintharus skelly Van Patten & Agnarsson, 2018  » The species is named after Skelly, the cat of the first author of the species ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *