Un⋅e chargé⋅e d’étude pour l’étude de faisabilité du projet d’Observatoire des cueillettes pour le Conservatoire botanique pyrénéen

Le Conservatoire botanique pyrénéen recherche un·e chargé d'étude pour l’étude de faisabilité du projet d’Observatoire des cueillettes en CDD pour 12 mois.

Contexte

Le Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées (CBNPMP) est un établissement public local (Syndicat mixte Conservatoire botanique pyrénéen) qui consacre principalement son activité à la connaissance et à la conservation de la flore sauvage et des habitats naturels, à des missions d’expertise et d’assistance technique pour le compte de l’Etat et des collectivités locales, ainsi qu’à la valorisation du végétal et à l’information du public. Le Conservatoire botanique développe également des actions relatives au patrimoine végétal domestique et au patrimoine culturel lié au végétal.

Le pôle ethnologie du CBNPMP, unique au sein du réseau des Conservatoires botaniques nationaux, mène depuis plusieurs années, différents travaux autour des cueillettes commerciales de plantes sauvages sur son territoire d’agrément. Ainsi il a pris part, avec divers acteurs de la cueillette (associatifs, institutionnels et universitaires) à de nombreux programmes nationaux et européens de recherche-action qui lui ont permis d’acquérir une expertise reconnue au niveau national. Le thème des cueillettes est une préoccupation émergente pour l’ensemble du réseau des CBN en lien avec les différents acteurs socio-professionnels.

L’idée d’un Observatoire économique et écologique des cueillettes s’est faite jour pour rassembler l’ensemble des données de ce secteur de production à forts enjeux économiques, sociaux et environnementaux. Une pré-étude a commencé à définir les contours, les différents types de données qu’il serait souhaitable de recueillir et auprès de qui et de comment les traiter.

L’action proposée fait suite à cette pré-étude menée par FranceAgrimer et AgroParisTech en 2019-2020 et s’insère dans un partenariat entre le CBNPMP, l’Association française des  professionnels de la cueillette de plantes sauvages (AFC), le Conservatoire national des Plantes à parfum,  médicinales, aromatiques et industrielles (CNPMAI), le Comité des Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales (CPPARM) et AgroParisTech., en relation avec l’Office français de la biodiversité et le réseau des CBN.

Dans ce cadre partenarial, le Conservatoire recrute une chargé.e d’étude pour l’étude de faisabilité du projet d’Observatoire des cueillettes, pour une durée de 12 mois.

Missions

Sous la responsabilité du pôle ethnologie, le chargé⋅e d’étude élaborera tout d’abord en phase 1 de cette étude de faisabilité, une note de cadrage sur la mise en place d’un Observatoire national des cueillettes, puis proposera en phase 2, des scénarii possibles ainsi qu’une méthode d’évaluation des pistes proposées. Le tout se fera en étroite collaboration avec le groupe de travail (CBNPMP-CNPMAI-AFC-AgroParisTech-CPPARM), qui se réunira une fois par mois pour faire le point, et sera soumis à validation du comité de pilotage de l’Observatoire des cueillettes (MTE, OFB, CNPMAI, CPPARM, CRPF, FranceAgrimer, AgroParisTech, AFC, CBNPMP) :

  • Approfondissement des données et des analyses de la pré-étude 
    • Identifier différents types d’observatoires déjà en place (en France comme à l’étranger) pertinents pour le projet et analyser les stratégies privilégiées en fonction des problématiques traitées afin de nourrir la réflexion.
    • Définir et valider les points de la pré-étude à renforcer : périmètre de l’observatoire, acceptabilité, confidentialité des données…
  • Approfondir les points retenus ; éventuellement identifier les points qui devront faire l’objet d’expertises externes complémentaires pour des aspects précis (juridiques, etc.).
  • Identification des attentes et évaluation de l’adhésion des parties prenantes au projet
    • Identifier les visions, questions et attentes précises de chaque catégorie d’acteurs, y compris en matière de données disponibles et d’indicateurs attendus.
    • Développer un argumentaire permettant d’engager chaque catégorie d’acteurs à s’investir dans l’observatoire.
    • Organiser une ou plusieurs rencontres avec les différentes parties prenantes pour présenter le projet et co-construire leur adhésion.

Le CNPMAI, déjà en relation avec un réseau d’industriels, contribuera particulièrement à cette part du projet. Une collaboration étroite sera requise entre la personne recrutée et l’interlocuteur dédié au CNPMAI.

  • Validation de la vision et formalisation des attendus
    • Présenter en comité de pilotage les différentes visions d’observatoires déterminées en phase 1 assorties d’une évaluation par les différentes parties prenantes. Cette discussion orientera la scénarisation ultérieure.
    • Suite aux décisions prises par le comité de pilotage, formaliser les attendus de l’observatoire, les éléments fondamentaux non négociables (socle du projet, par exemple : périmètre, valeurs…). On déterminera ensuite les éléments qu’on choisira de faire varier pour construire les scénarii (par exemple : gouvernance, forme juridique, liste restreinte de plantes…).
  • Proposition de différents scenarii pour l’observatoire en se basant sur les décisions prises au préalable, puis d’une grille d’évaluation pour ces scenarii.
  • Évaluation des scenarii et validation de cette évaluation par le comité de pilotage qui pourra ensuite faire le choix du scénario à privilégier. Élaboration des recommandations pour la mise en œuvre et perspectives pour l’observatoire.

Profil recherché

Formation Bac + 5 ayant de l’expérience et des connaissances dans le domaine de l’environnement, de l’agriculture et du monde de l’entreprise ; avec une ouverture sur les sciences humaines ; Intérêt pour la gestion durable des ressources naturelles et la valorisation des territoires ; Compétence en gestion de projet.

Sens des responsabilités, autonomie et forte capacité de travail en équipe pluridisciplinaire, sens de l’organisation, rigueur, goût pour les chiffres, esprit de synthèse ; capacité rédactionnelle ; facilité de communication ; mobilité.

Maîtrise du pack Office Microsoft (traitement de texte et tableur, diaporama), de la navigation Internet et des outils de communication en visio.

Permis B

Poste et conditions

Poste à temps complet.

CDD de droit public accroissement temporaire d’activité de 12 mois.

Salaire en référence à la grille de rémunération d’un ingénieur territorial.

Poste localisé au siège du Conservatoire, à Bagnères-de-Bigorre (65), télétravail envisageable.

Véhicule de service.

Régime indemnitaire, tickets restaurants et RTT.

Nombreux déplacements de plusieurs jours sur le territoire national.

La prise de poste est souhaitée à partir du 01/09/2021.

Modalités de candidature

Les candidats seront présélectionnés sur dossier de candidature, comprenant :

  • une lettre de motivation manuscrite et un curriculum vitae,
  • les justificatifs de diplômes et d’emplois précédents en lien avec le poste.

Le dossier de candidature doit être envoyé au plus tard le 24 juin par courrier électronique à recrutement@cbnpmp.fr en précisant dans l’objet du message : « Recrutement chargé.e de mission Obs Cueillettes + Nom prénom».

Les candidats retenus à l’issue de la présélection seront conviés à présenter leur candidature devant un jury de recrutement le 20 juillet. La procédure de recrutement pourra comprendre un test.

Renseignements : Béatrice MORISSON, responsable du pôle ethnologie, 05 62 95 85 30

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.