L’Art du Menuisier, par André-Jacob Roubo (1769-1782)

Au hasard d'une recherche sur un bois précieux d'Amérique tropicale, j'ai découvert un livre étonnant, L’Art du Menuisier, publié entre 1769 et 1782 par un compagnon menuisier, André-Jacob Roubo.
Une du site

Le livre fait pas moins de 1316 pages de texte et 383 planches , et aborde tous les aspects du travail du menuisier et de l’ébéniste. Il s’inscrit dans le siècle des Lumières, juste après la publication de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert (1751-1772). Mais ce qui est étonnant, c’est que ce n’est pas un savant qui l’a écrit, mais un praticien. Il a été reconnu très tôt, et devient Maître non pas par la réalisation d’un chef-d’œuvre, mais par l’écriture de son premier volume, qui a eu les honneurs de l’Académie des Sciences, Duhamel du Monceau se chargeant lui-même de la préface.

Comme l’écrit Pierre Détienne, « par sa qualité, cet ouvrage fut pendant très longtemps la référence des menuisiers et des ébénistes, et il la serait toujours sans les récents progrès techniques dans le travail du bois et sans les nouvelles connaissances acquises sur les « bois étrangers connus sous le nom de bois des Indes ».  »

Ce qui intéresse l’ethnobotaniste, c’est surtout sa description des bois utilisés en ébénisterie. Il les distingue en « bois de France » et en « bois des Indes ». Son exposé des « bois des Indes » présente toute la palette des essences qui venaient du monde entier. On y trouve des espèces exotiques pour un Parisien comme l’olivier et l’oranger, mais aussi le platane d’Occident, introduit vers 1640 et qui devait encore être rare.

J’ai mis en ligne sur Pl@ntUse la description des 24 bois de France et des 48 bois des Indes. Pour ces derniers, j’ai inclus les essais d’identification de Pierre Détienne, spécialiste de l’anatomie du bois.

Je ne suis pas le premier à m’y intéresser. Un groupe très actif a rédigé une excellente notice sur Wikipédia, met en ligne toutes les planches sur Wikimedia Commons, a créé un site propre Roubo.art, et envisage de tout transformer en mode texte sur Wikisource.

*Détienne, Pierre, 2002. Les bois exotiques décrits par Roubo, en 1774.  »Bois et Forêts des Tropiques », 274 (4) : 89-96. pdf sur Agritrop.

*Description des Bois des Indes & de leurs qualités, relativement à l’Ebénisterie (3e section de la 3e partie ». pp. 768-781.). lire sur Pl@ntUse.

*Description des Bois François, propres à l’Ebénisterie (3e section de la 3e partie ». pp. 782-787.)  lire sur Pl@ntUse, avec les identifications de Pierre Détienne.

4 commentaires

    1. Si vous allez sur la page de Wikipédia, vous trouverez une analyse complète de trois versions disponibles sur Internet ! J’ai d’ailleurs utilisé la version de Gallica…
      Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *