Une année prometteuse pour les végétaux sauvages dans les Pyrénées

La filière Végétal local évolue dans les Pyrénées, avec des espèces herbacées et ligneuses dont la provenance répond aux attentes des maîtres d’ouvrages soucieux de favoriser la biodiversité.
Piste revégétalisée à Gourette (64)
Piste de ski revégétalisée à partir de semences locales multipliées par l'association Indigraines sur la station de Gourette dans les Pyrénées Atlantiques.

Si l’intérêt d’utiliser des semences sauvages d’origine locale pour la réussite des opérations de végétalisation n’est plus à démontrer, la possibilité concrète de leur mise en œuvre reste assez récente dans les Pyrénées.

En effet, depuis plus de 20 ans maintenant le Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées accompagne les différents acteurs de l’aménagement vers des pratiques de revégétalisation plus efficaces et respectueuses de la flore et des écosystèmes. En témoigne la dernière édition revue et augmentée du guide de restauration écologique de prairies et pelouses Pyrénéennes [1].

La marque Végétal local – propriété de l’Office français de la biodiversité – garantit l’origine des végétaux sauvages qui sont commercialisés. « C’est un outil essentiel pour s’assurer de l’origine locale et adaptée des semences que l’on va utiliser dans nos projets de revégétalisation. » souligne Marie Cayre, de la mairie de Saint Lary-Soulan (65).

Cette marque née en 2015 est en plein essor, notamment dans les Pyrénées où l’on compte trois nouveaux producteurs et une diversification de l’offre en végétaux sauvages.

Les agriculteurs de l’association Indigraines multiplient et commercialisent des écotypes locaux d’espèces pyrénéennes pour restaurer la qualité des estives, des paysages et de la tenue de neige dans les stations de sport d’hiver. La société Eco-Altitude s’oriente quant à elle vers de la récolte de graines en mélange sur des pelouses et prairies bien conservées, une autre technique pour proposer des semences adaptées aux conditions des chantiers d’altitude.

La pépinière Les Sauvages, créée par Aline Charlot à Saint Lizier (09), a intégré Végétal local en 2020 pour de la production en Agriculture biologique de plantes en godets adaptées aux demandes d’aménagements paysagers soucieux des enjeux de biodiversité. Cette pépiniériste a le don et la passion l’aller collecter les graines de ces belles sauvages qui nous entourent pour accompagner la renaturation des jardins et espaces verts.

pépinière-les-sauvages
Production de plants d'espèces sauvages d'origine locale à la pépinière les sauvages (09)

Mais Végétal local ce sont aussi des arbres et arbustes ! En témoignent les initiatives accompagnées par le Parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises visant à remettre au cœur de certains espaces publics ces essences d’ici qui abritent les oiseaux et les souvenirs d’enfance. La commune du Mas d’Azil (09), par exemple, est en train de substituer la haie vieillissante de cyprès de son cimetière par une haie diversifiée aux vocations aussi bien écologiques que paysagères. Le choix de la démarche Végétal local s’est montré adaptée pour ramener de la vie autour de ce lieu de recueillement. Dans le département des Hautes-Pyrénées la Maison de la nature et de l’environnement (MNE65) collecte des graines d’arbres et d’arbustes sauvages qui sont ensuite mises en culture grâce à un partenariat avec l’Afahc-Occitanie et viennent contribuer aux plantations de haies des Pyrénées.

Ces nouveaux bénéficiaires de la marque rejoignent la société Semence Nature qui commercialise des semences d’espèces sauvages avec la marque Végétal local depuis 2017. Elle vient d’être lauréate de l’Initiative Pyrénées et labellisée Territoire d’Innovation. Aujourd’hui cette entreprise pyrénéenne collecte, produit et sème des sauvages de plusieurs origines bien identifiées, avec des sites de production en régions, jusqu’au nord de la Loire ou même au cœur de la métropole Bordelaise.

Pour davantage d’informations sur la marque, les producteurs ou bien sur les intérêts de valoriser la flore locale, consultez le site www.vegetal-local.fr ou contacter le Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées, animateur national.

[1] Dupin B. (coord.), Malaval S., Couëron G., Cambecèdes J. et Largier G., 2019. Restauration écologique de prairies et de pelouses pyrénéennes. Un guide technique pour régénérer les sols et les végétations dégradés en montagne. Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées, 153 p.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *