Les arbres aussi font la guerre

LIVRE/ Savez-vous que les arbres aussi sont en guerre ? Au cours de leur longue vie, ils subissent des myriades d'agressions et de stress.

livre Les arbres aussi font la guerre

Savez-vous que les arbres, au cours de leur longue vie, subissent des myriades d’agressions et de stress ? Ils luttent contre les insectes ravageurs, les microbes pathogènes, les plantes compétitrices ou parasites.

Les forêts souffrent également des dérèglements climatiques et des changements environnementaux catastrophiques provoqués par les activités humaines : vagues de chaleur, tempêtes et tornades, sécheresses à répétition, maladies émergentes et exploitation excessive.

Pour survivre, les arbres déploient des systèmes de défense sophistiqués. Et parfois, pour s’adapter à un futur incertain, la forêt n’a d’autre choix que d’entamer une lente migration.

Grand scientifique et conteur hors pair, Francis Martin partage avec nous sa connaissance et sa passion des arbres.

Parce que nos destins sont intimement liés à ces géants aux pieds d’argile, ce livre plein de grâce porte un puissant message écologique.

Sauvons la forêt pour nous sauver.

L'auteur

Francis Martin est l’un des spécialistes mondiaux de la forêt. À la tête du laboratoire d’excellence ARBRE à l’Inrae de Nancy, il a notamment découvert comment les arbres et les champignons communiquent entre eux.

Informations pratiques

Les arbres aussi font la guerre
Par Francis MARTIN
Date de parution : 28/09/2021
Editeur : Humensciences Editions
Collection Nature et Savoir
EAN : 9782379312205
ISBN : 978-2-37931-220-5
Nombre de pages : 228
Dimensions : 13,2 cm × 20,1 cm × 1,6 cm
Poids : 0.245 Kg
Prix : 17.00 €

Comment se procurer l'ouvrage ?

Disponible en librairies.

1 commentaire

  1. Tolkien dans le Seigneur des anneaux met en scène des arbres qui font la guerre, menés par Sylvebarbe, de la vieille race des Ents, le gardien de la forêt de Fangorn. Ce vieux mythe animiste inspire aujourd’hui les recherches des scientifiques de l’INRA. On est heureux de l’apprendre. Au moins ils font moins de mal que les universitaires qui réécrivent l’histoire.

Répondre à gilet jaune Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.