logo Association Porte de l’Isère Environnement

Stage : Inventaire des pelouses sèches du bassin versant de la Bourbre – Secteur 2

L’Association Porte de l’Isère Environnement (APIE) propose un stage de 6 mois.

Contexte

L’APIE (Loi 1901) agit pour la préservation de la biodiversité et de l’environnement du bassin de vie du Nord Isère, territoire centré sur la moyenne vallée de la Bourbre de Saint-André-le-Gaz / La-Tour-du-Pin à La Verpillière / Grenay.

Sur son territoire, l’APIE est l’association de protection de l’environnement du Nord Isère, née début 2008 de la fusion et du rassemblement d’associations locales. L’APIE est membre de France Nature Environnement et est l’interlocutrice environnementale locale auprès des collectivités locales, des administrations, des entreprises… de son territoire d’action.

Description de l’offre : Différentes études ont été réalisées en Rhône-Alpes sur la thématique des pelouses sèches depuis plus d’une dizaine d’années. En Isère, les premiers inventaires ont été conduits à l’Isle Crémieu en 1999 et se sont poursuivis sur la Romanche et le Vercors en 2003 et 2005. Le Conservatoire d’Espaces Naturels Isère – AVENIR, a réalisé le travail d’inventaire sur les Balcons de Belledonne et dans l’Y grenoblois entre 2009 et 2011. En 2013-2014, Nature Vivante a réalisé l’inventaire des pelouses sèches en Isère rhodanienne et Bonnevaux ; le Conservatoire a quant à lui conduit l’inventaire des pelouses sèches des versants sud des Chambaran. Dans ce contexte, une grande partie du zonage de la trame verte du contrat dans lequel s’inscrit cette étude apparaît comme une zone en manque de connaissances sur les pelouses sèches. L’inventaire cartographique 2021-2022 porte sur une superficie totale d’environ 750 ha.
Les pelouses sèches présentent une forte valeur patrimoniale avec de nombreux habitats naturels et espèces rares et remarquables. Elles accueillent 26 % des plantes protégées en France. Dans le cas particulier de la zone d’étude faisant l’objet du stage, nous recensons une dizaine d’espèces floristiques protégées et/ou rares comme l’Aster amelle (Aster amellus).

Cette étude, portée par l’APIE, s’inscrit dans le cadre du Contrat Unique de la Bourbre, piloté par l’Épage de la Bourbre, et est financée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle fournira des précieux éléments pour le territoire et contribuera également à l’inventaire départemental des pelouses sèches.

Les informations récoltées lors de cette étude pourront également fournir des éléments de réflexion dans le cadre de PLU, PLUi, du Schéma directeur comme le SCoT, du SRCE ou dans le cadre de la séquence ERC (Eviter Réduire Compenser).

Missions

  • Recueil de données / bibliographie (c’est assommant mais important !)
  • Prise en main de la méthodologie d’inventaire pelouses sèches mise au point par le Conservatoire d’Espaces Naturels de l’Isère – Avenir (le travail est déjà tout mâché, y a plus qu’à y aller !)
  • Etablissement d’une cartographie préparatoire des pelouses sèches potentielles
  • Prospections de terrain (relevés phytosociologiques, relevés faunistiques d’espèces patrimoniales) (c’est ça qui est bon !)
  • Saisie des données sous SIG
  • Rédaction de documents rendant compte de l’inventaire, notamment des fiches communales (candidats faisant une faute à chaque mot s’abstenir, merci 😉 )
  • Les deux stagiaires pourront participer ponctuellement à d’autres études menées par l’Association (s’ils l’ont mérité… 🙂 )

Profil recherché

Niveau d’études : BAC +3 à BAC+5 dans le domaine de l’écologie

  • Connaissances en habitats naturels (CORINE, EUNIS)
  • Connaissances botaniques exigées (pas le choix, vous allez en manger !)
  • Connaissances faunistiques appréciées (oiseaux, reptiles, orthoptères, lépidoptères, …)
  • Expérience en cartographie de la végétation appréciée
  • Connaissance en SIG exigée, Qgis de préférence (si c’est un autre logiciel, ce n’est pas grave, on ne fait pas de ségrégation)
  • Goût du terrain et endurance (ça va être sportif !)
  • Autonomie
  • Sens de l’humour et de la dérision appréciés
  • Permis B et véhicule personnel indispensables

Poste et conditions

Durée : 6 mois entre mars et août 2022
Attention : Tout stage (facultatif ou obligatoire) doit faire l’objet d’une convention définissant la relation entre le stagiaire et l’association.

Plus d’info : www.service-public.fr

  • Travail de bureau : locaux de l’APIE (2 rue de la Buthière, 38090 Villefontaine)
  • Travail de terrain : communes du territoire ciblées par l’étude, centrée sur le Nord Isère

Indemnisation légale en vigueur (https://www.urssaf.fr/portail/home/taux-et-baremes/indemnites-kilometriques/voiture.html) + frais de déplacements entre le siège de l’association et le lieu d’étude indemnisés suivant le barème kilométrique.

Modalités de candidature

Etude sous la responsabilité de la chargée d’études à l’APIE, qui assurera l’encadrement scientifique, technique et de terrain (Maître de stage : Fanny RICHARD).

Candidature à envoyer avant le 25 octobre 2021 à contact@apie-asso.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.