Les arbres, arbustes et autres ligneux #Tepik : écorces

Dans le cadre du projet TEPIK (anciennement TOPIK), nous sommes à la recherche de 5 photos de différents organes de 600 espèces de la flore de France métropolitaine, soit plus de 10 000 photos à acquérir et à qualifier (heureusement que toutes les espèces n'ont pas forcément d'écorce et de rameau) ! Voici un focus en ce début d'automne sur les ligneux et leurs écorces. Que voit-on sur cette photo ? Avez-vous vu ces chèvrefeuilles ?

Les écorces des arbres, arbustes et autres ligneux

L’écorce est le revêtement extérieur du tronc, des branches et des racines des arbres, et plus généralement des plantes ligneuses. Pour les botanistes, le mot écorce est synonyme du mot rhytidome et désigne l’ensemble formé par le périderme (constitué du phellogène, du phelloderme et du suber) et le liber inclus (définition extraite de wikipedia, lire également les définitions des autres termes techniques).

Nous cherchons donc des photographies montrant montrant les écorces ! De nombreuses photographies sont déjà disponibles sur eFlore mais il leur manque une qualification leur permettant de préciser quelles correspondent au critère « écorce ».
Direction PictoFlora pour ajouter des mots-clés !

Comment ajouter des mots-clés ?

  • Cliquer sur les liens ci-dessous (« les espèces en quête de mot-clé ») et choisir une photo illustrant l’écorce de la plante
  • Cliquer sur l’icône en forme d’étiquette en bas à droite de l’image au dessus du nom
  • Dans la fenêtre qui s’ouvre, cliquer sur le mot-clé correspondant aux organes présents sur la photo.
  • Cliquer sur « Valider l’ajout des mots-clés » après avoir choisi les mots à associer à l’image.

Si une liste de mots-clés n’apparaît pas (comme sur l’exemple de l’image ci-dessous), vérifier que le champ « Choisir le protocole », au dessus du moteur de recherche, est sur la valeur « Capitalisation d’images ».

Si une photo de feuille, fleur, fruit, port ou rameau vous semble illustrer parfaitement ce mot-clé, n’hésitez pas à qualifier également celle-ci.

Aperçu de l'ajout de tag
Aperçu de l'ajout de tag

Avez-vous vu ces chèvrefeuilles ?

Certaines espèces manquent de mots-clés qualificatifs mais également de photos illustrant celui-ci !

Lonicera periclymenum L. - Chèvrefeuille des bois

photo de Lonicera periclymenum L
Lonicera periclymenum L. par Mathieu Menand, licence CC BY-SA 2.0 illustration Flora Data

Description issue de la flore de Coste

  • sous-arbrisseau de 1-3 mètres et plus, volubile, à jeunes rameaux pubescents au sommet
  • feuilles caduques, souvent molles et minces, ovales-lancéolées, aiguës, sans bordure transparente, glabres ou pubescentes, les supérieures sessiles, non connées
  • fleurs d’un blanc jaunâtre ou rougeâtre, odorantes, sessiles, verticillées en têtes terminales longuement pédonculées
  • calice à dents lancéolées-aiguës
  • corolle pubescente-glanduleuse, à tube plus long que le limbe
  • style glabre
  • baies ovoïdes, rouges.

Plus d’informations sur eFlore.

Ainsi que

Si vous rencontrez ces espèces aux cours de vos balades ou si vous avez des photographies sur votre ordinateur d’observations précédentes alors ces chèvrefeuilles sont désespérément en manque de photographies de leur tige ! Pour une meilleure connaissance de l’espèce, n’hésitez pas à prendre également des photos de feuille, fleur, fruit, port et rameau. Si vous n’êtes pas certain de l’identification de l’arbre, ces photos supplémentaires permettront aux telabotanistes de mieux vous aider sur IdentiPlante.

Partagez vos observations de ceux-ci grâce aux formulaires ci-dessous !

Mais au fait c'est quoi Tepik ?

Le projet TEPIK, impliquant Agrocampus Ouest, Tela Botanica et divers partenaires, est un projet collaboratif financé dans le cadre du FEADER et du Réseau Rural National. A l’image de ce qu’est le TOEIC pour l’anglais, le TEPIK a pour objectif de certifier les niveaux de compétences en reconnaissance et connaissance des végétaux. La reconnaissance des végétaux étant la capacité à donner son nom à une plante, alors que la connaissance des végétaux est la capacité à donner des caractéristiques (usage, morphologie, etc.) d’une plante. Ce projet prévoit le développement de trois outils complémentaires : un module d’auto-formation, un module de d’auto-évaluation et un module de certification.

Concrètement le module de certification proposera notamment des photographies pour lesquelles le candidat devra attribuer un nom d’espèce. Ces photographies seront en partie des photographies des telabotanistes !

En savoir plus

Photographie illustrant l’article :  Populus alba L. par Pierre Bonnet, illustration Flora Data, licence CC-by-sa 2.0

4 commentaires

  1. bonjour : exemple première photo dans les « Daphne laureola », impossible de valider « fleurs », idem pour presque toutes !

    Pour Eflore cela provient qu’il y a 2 entrées : Une après Organes et l’autre après Aide à la détermination, et l’on tombe sur des protocoles différents, il faut penser à le modifier !
    pour Lonicera Periclymenum il y a déjà beaucoup de photos !

    cordialement

    1. Bonjour,
      merci ! Effectivement parfois pictoflora est capricieuse, je vous conseille alors de vider le cache de votre navigateur (ctrl+maj+R si firefox)
      Oui tout à fait il y a deux protocoles différents, il faut alors plutôt cliquer sur le lien « par organe » car celui-ci est censé avoir le bon protocole pour ce projet.
      Ah tant mieux pour ce Lonicera, je n’avais pas vu beaucoup d’écorces quand j’avais regardé j’ai dû les rater c’est une bonne nouvelle
      Véronique

Répondre à Michel Pansiot Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *