Stage : Contribution à la connaissance phytosociologique des prairies du territoire du PNR du Morvan

Le Conservatoire botanique national du Bassin parisien propose un stage de 6 mois dans le Parc naturel régional (PNR) du Morvan.

Contexte

Le Conservatoire botanique national (CBN) du Bassin parisien, est un service scientifique du Muséum national d’Histoire naturelle. Son agrément porte sur les territoires des régions Île-de-France, Centre-Val de Loire et des anciennes régions Bourgogne et Champagne-Ardenne. Le siège du CBN du Bassin parisien se trouve à Paris, au Jardin des Plantes et sa délégation Bourgogne à Saint-Brisson dans la Nièvre, au cœur du PNR du Morvan.

Dans le cadre d’un projet naissant portant sur la réalisation d’un guide des prairies du Morvan, le CBN du Bassin parisien prévoit d’élaborer la typologie phytosociologique des végétations prairiales du territoire du parc. Il dispose pour cela d’une base de données compilant de nombreux relevés faits sur le territoire, ainsi que de travaux phytosociologiques récents, supports d’une solide connaissance préalable. Leur état des lieux précis permettra d’identifier les lacunes de connaissances, tant typologiques que géographiques, qu’il conviendra de combler par des prospections terrain complémentaires.

La mission du stage est de contribuer à la réalisation de la typologie phytosociologique des végétations prairiales du territoire, dans toutes ses phases.

Missions

Au sein de la délégation Bourgogne basée à Saint-Brisson dans le PNR du Morvan, le/la stagiaire aura en charge l’étude phytosociologique des prairies mésophiles et sèches présentes sur le territoire du PNR. Il sera encadré par le responsable habitats/phytosociologie du CBN qui travaillera également sur cette étude, et il bénéficiera de l’appui de l’équipe de la délégation Bourgogne.

OBJECTIFS DU STAGE

  • Obtenir une typologie précise et scientifique des végétations prairiales du territoire, en se basant sur un état des lieux des données existantes et sur des relevés phytosociologiques nouveaux ;
  • Acquérir de nouvelles données d’inventaire avec en particulier la réalisation de nombreux relevés phytosociologiques sur les végétations prairiales ;
  • Extraire, manipuler et analyser les données phytosociologiques pour la typologie et la caractérisation écologique et prairies;
  • Identifier les relevés de référence pour chaque type de végétation mis en évidence ;
  • Faire des recherches bibliographiques et mener des réflexions afin d’envisager, au-delà de la typologie phytosociologique, d’autres aspects et indicateurs permettant de caractériser les végétations prairiales (exigences écologiques, fonctionnalités agronomiques, services écosystémiques, valeur patrimoniale…).

DÉROULEMENT DU STAGE

  • État des lieux des données (relevés phytosociologiques) et recherches bibliographiques sur le sujet.
  • Élaboration de la stratégie d’échantillonnage afin de cibler les efforts de prospections nécessaires au besoin de connaissance (typologique et chorologique).
  • Prospections de terrain et réalisation des relevés phytosociologiques sur les prairies mésophiles et plus sèches.
  • Analyse et traitement numérique des données. Au-delà de l’aspect phytosociologique, le/la stagiaire pourra également mettre en œuvre des méthodes d’analyse plus spécifiques pour répondre aux autres enjeux de caractérisation.
  • Mise en forme des données (tableaux phytosociologiques, cartes de répartition, etc.).
  • Rédaction d’un rapport de synthèse.

Profil recherché

  • Étudiant.e en Master 2, avec spécialisation dans le domaine d’expertise visé (flore, écologie, agronomie, milieux naturels).
  • Fort attrait et bonnes connaissances de base en botanique, qui permettront au stagiaire d’être progressivement autonome dans la pratique de relevés phytosociologiques en prairie.
  • Bonnes connaissances dans l’écologie des communautés végétales.
  • Forte motivation pour la phytosociologie.
  • Pratique et motivation pour les analyses numériques des données en écologie.
  • Connaissances en géomatique et pratique d’un logiciel SIG.
  • Grande rigueur scientifique et bonnes capacités d’organisation.
  • Bonnes capacités relationnelles, aptitude à travailler en équipe.
  • Goût pour le travail de terrain en autonomie.
  • Permis B et véhicule personnel obligatoires.

Poste et conditions

  • Durée : stage de 6 mois, entre mars et septembre 2022
  • Localisation : Saint-Brisson (58) + nombreux déplacements de terrain dans le Morvan
  • Indemnisation : montant légal (+ remboursement des frais de mission)
  • Maître de stage : Gaël CAUSSE, responsable du pôle habitat/phytosociologie

Modalités de candidature

Le dossier comprendra un Curriculum vitae et une lettre de motivation détaillant en particulier compétences et expériences en botanique, phytosociologie et écologie végétale.
Il est à envoyer par courrier électronique avant le 8 novembre 2021 à gael.causse@mnhn.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.