logo cbnbl

Un⋅e volontaire : Valorisation de la conservation ex-situ (banque de semences et culture en jardin)

Le Conservatoire botanique national de Bailleul propose un service civique de 8 mois.

Contexte

Le CBN de Bailleul est très sollicité par le public ou les partenaires pour découvrir l’unité de conservation ou pour utiliser des données synthétiques (espèces conservées, nombre de lots, conditions de germination, qualité de la conservation des semences).

Dans le cadre des budgets existants, la priorité est mise sur la récolte de semences d’espèces menacées et leur mise en conservation. Cependant, l’exploitation et la valorisation des données de suivi ou de tests de germination est défaillante jusqu’à présent faute de moyens disponibles.

En effet, les moyens alloués à la conservation des espèces sauvages sont trop faibles car les organismes financeurs ne considèrent pas les actions de conservation ex situ comme prioritaires. L’action de valorisation et de bancarisation de données concernant la conservation ex situ ne pourrait donc pas être prise en charge par l’équipe salariée du CBNBL. Il en est de même pour l’action de récolte sur des espèces moins menacées mais utiles dans le cadre de chantier de végétalisation (mesures compensatoires, restauration de prairies…).

Le volontaire prendra donc contact avec l’activité professionnelle dans le cadre d’une activité scientifique à vocation citoyenne de protection de l’environnement.

Missions

Nous recherchons un service civique à partir de début novembre 2021 pour valoriser nos travaux de conservation ex-situ (banque de semences et culture en jardin). Les missions proposées sont les suivantes :

  • Valoriser l’unité de conservation auprès des partenaires (gestionnaires, autres CBN) et du public (réaliser des visites, créer une exposition ou une animation, rédiger des articles de communication sur le sujet de la conservation ex-situ et de la marque Végétal local®)
  • Exploiter les données de l’unité de conservation ex-situ (réaliser des synthèses pour pouvoir communiquer)
  • Participer aux travaux de l’unité de conservation (lots de graines, cultures, tests de germination)

Le volontaire développera des contacts avec les collaborateurs extérieurs du projet, qui sont de différents âges, de différents organismes (professionnels ou amateurs ou grand public), de différentes régions.
Il travaillera également en collaboration avec l’ensemble du personnel du Conservatoire (50 salariés).
Le tuteur veillera à la réalisation d’un temps de formation civique et citoyenne qui permette au volontaire de se situer dans la société.

Profil recherché

La mission proposée ne nécessite aucune expérience professionnelle, même s’il est préférable d’avoir des connaissances en écologie ou technique de culture (tests de germination par exemple), qui peuvent très bien avoir été acquises en amateur, pour faciliter la prise en main des différentes tâches. Une facilité à communiquer est appréciée.

Poste et conditions

  • Possibilité d’hébergement sur place.
  • 8 mois / 24 heures semaine

Modalités de candidature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.