Stage : analyse diachronique des végétations d’altitude du Massif du Sancy

Le Conservatoire botanique national du Massif central propose un stage de 6 mois.

Contexte

Dans le cadre d’un partenariat avec les Réserves naturelles nationales de Chastreix-Sancy et de la Vallée de Chaudefour, le Conservatoire botanique national du Massif central travaille depuis plusieurs années à la connaissance et à la conservation des végétations d’altitude du Massif du Sancy (Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes). Après plusieurs années d’acquisition de données phytosociologiques récentes, un travail d’analyse comparative avec des données anciennes permettra d’étudier l’évolution des cortèges phytocoenotiques dans un contexte de changement climatique.

À propos du Conservatoire botanique
Le Conservatoire botanique national du Massif central (CBN Massif central) est un établissement public agréé par l’État français. Il œuvre principalement à la connaissance et la conservation de la flore sauvage, de la végétation et des habitats naturels et semi-naturels. Il fournit également, dans ces domaines, une assistance technique et scientifique aux services de l’État et aux collectivités territoriales et mène, plus globalement, une politique d’information et d’éducation du public à la connaissance et à la préservation de la diversité végétale.

Le CBN Massif central exerce ses activités sur un territoire d’agrément constitué de 10 départements du Massif central répartis sur 2 régions administratives (Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine) et assure une mission de coordination biogéographique des actions mises en œuvre par les conservatoires botaniques nationaux pour l’ensemble du territoire du Massif central.

Contexte et objectifs du stage
Les végétations du Massif du Sancy sont étudiées depuis plusieurs dizaines d’années grâce à l’analyse de relevés phytosociologiques sigmatistes. La base de données du CBN Massif central contient notamment les relevés réalisés par Richard Michalet dans les années 80 dans le cadre d’une cartographie du Massif (relevés publiés, mais également données non publiées de ses carnets de terrain). Les observations récentes montrent une modification altitudinale de la répartition de certaines espèces. Ces modifications pourraient être les prémices des conséquences du changement climatique.

L’antériorité d’une partie des données permet d’envisager un suivi diachronique sur une période de 32 ans. Une fois comparés, les deux lots de données permettront de mettre en évidence les modifications ayant affecté les phytocénoses, puis d’évaluer la sensibilité des espèces face au réchauffement climatique.

Cette étape, est un préalable important permettant d’initier un travail avec l’INRAE et l’Université de Bordeaux dont l’objectif sera de calibrer l’analyse des futurs suivis et d’essayer de mieux cerner les stratégies de colonisation et de résistance des plantes et des végétations d’altitude en contexte de réchauffement climatique.

Missions

  • Mettre en place la BDD de relevés phytosociologiques via un travail d’homogénéisation nomenclaturale et de localisation géographique des relevés anciens (carte papier) ;
  • Réaliser un plan d’échantillonnage stratifié pour planifier la campagne de terrain ;
  • Réaliser de nouveaux relevés phytosociologiques dans le Massif du Sancy ;
  • Réaliser des analyses statistiques pour comparer les jeux de données et mettre en évidence les évolutions ;
  • Evaluer la sensibilité de certaines espèces en fonction de l’évolution de leur répartition, initier une approche fonctionnelle sur la BDD pour mettre en évidence des groupes fonctionnels d’espèces.

Profil recherché

  • Étudiant⋅e en Master 2 ou ingénieur⋅e dans le domaine de l’écologie et de la botanique
  • Connaissances et intérêt en botanique et phytosociologie
  • Connaissance en traitements statistiques des données et système d’informations géographiques
  • Intérêt pour la relation entre les plantes, leurs milieux de vie et les évolutions climatiques
  • Intérêt pour les milieux d’altitude et aptitude physique (marche à pied en montagne)
  • Aptitude à travailler en équipe
  • Capacité d’adaptation

Poste et conditions

  • Période  : Stage de 6 mois
  • Lieux :
    • Travail de bureau : Chavaniac-Lafayette (43)
    • Travail de terrain : nombreuses sorties sur le terrain à prévoir sur le Massif du Sancy (63)
  • Encadrement  : Le/la stagiaire sera encadré(e) par Colin Hostein, chargé de mission « cartographie et habitats naturels » au CBN Massif central, et par Pierre-Marie Le Hénaff, responsable de l’Antenne Auvergne du CBN Massif central. Il/elle bénéficiera également de l’appui technique de toute l’équipe du CBN Massif central. Richard Michalet, Professeur à l’Université de Bordeaux s’investira également dans l’accompagnement scientifique du stage.
  • Rémunération proposée : Indemnité forfaitaire de stage, 15% du plafond horaire de la sécurité sociale (soit en valeur 2020 environ 550 €/mois). Frais de déplacement pris en charge.

 

Modalités de candidature

Candidatures (CV & L.M) à envoyer avant le 23 novembre 2021 à :

  • Par mail : conservatoire.siege@cbnmc.fr
  • Par voie postale : Conservatoire botanique national du Massif central
    Le bourg – 43230 CHAVANIAC-LAFAYETTE

 

Informations complémentaires
Colin Hostein (colin.hostein@cbnmc.fr), Richard Michalet (richard.michalet@u-bordeaux.fr)
Téléphone : 04 71 77 74 02 / 07 80 77 82 43

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.