logo CEN Centre Val de Loire

Stage : Diagnostic écologique du Marais de Chavannes et des Prairies de la Celle

Le Conservatoire d'espaces naturels Centre-Val de Loire propose un stage d'une durée de 4 à 6 mois.

Contexte

Association loi 1901, le Cen Centre-Val de Loire s’est donné pour mission la sauvegarde des milieux naturels remarquables pour leur faune, leur flore, leur qualité paysagère ou leur intérêt géologique.

Afin de préserver la biodiversité locale tout en sensibilisant à cette nécessité, il s’appuie sur quatre axes de travail : connaître les milieux, la biodiversité et les enjeux, les protéger dans la durée, les gérer afin de les entretenir ou de les restaurer, les valoriser à travers un réseau d’espaces naturels de qualité.

En 2022, le Cen Centre-Val de Loire préserve et gère près de 170 espaces naturels (tourbières, étangs, marais, prairies humides, pelouses sèches, forêts alluviales…) répartis sur plus de 4 900 hectares. Il anime plus de 70 000 hectares de territoires Natura 2000, réserves naturelles, espaces naturels sensibles…, accompagne les collectivités et l’Etat dans la mise en œuvre de leurs politiques environnementales.

A Chavannes et la Celle, distantes d’une dizaine de kilomètre dans le Cher, le Cen est gestionnaire de parcelles communales d’un grand intérêt biologique.

Le Marais de Chavannes a fait l’objet d’importants travaux de restauration depuis 2017, il regroupe sur 8 ha des végétations en régression à l’échelle nationale : molinaie oligotrophe calcaire et cladiaie, et des espèces patrimoniales telles que Cladium mariscus, Digitalis lutea, Epipactis palustris, Ophioglossum vulgatum, mais aussi l’Agrion de Mercure, le Cuivré des marais ou le Vertigo de Des Moulins.

Les Prairies de la Celle forment un ensemble de 12,8 ha de molinaie oligotrophe calcaire et d’ourlet calcicole plus ou moins embroussaillés qui accueillent la seule population du département du très rare Azuré des mouillères, en danger critique d’extinction à l’échelle régionale. Les inventaires floristiques font état de plus d’une quinzaine d’espèces patrimoniales dont Lathyrus pannonicus, Dactylorhiza incarnata, Sanguisorba officinalis, Trifolium montanum et Gentiana pneumonanthe.

En 2023, le Cen doit renouveler le plan de gestion du Marais de Chavannes et rédiger le premier plan de gestion des Prairies de la Celle. Un plan de gestion dresse un bilan des connaissances en termes de milieux et d’espèces et planifie les actions de gestion, de suivi scientifique et de valorisation du site. C’est dans le cadre de la réalisation des diagnostics écologiques pour les futurs plans de gestion que s’inscrit ce stage.

Missions

Le stage a pour objectif principal de réaliser le diagnostic floristique du Marais de Chavannes et des Prairies de la Celle en vue de l’élaboration des plans de gestion de ces sites. Le stage comporte une part importante de travail de terrain (cartographie, inventaires, analyse du fonctionnement hydrologique …) et de restitution (synthèse des connaissances naturalistes, production de cartes, hiérarchisation des enjeux …).

Descriptif :

  • appropriation des enjeux et prise de connaissance des sites
  • synthèse de la bibliographie existante et disponible pour ces sites : usages par les différents acteurs du territoire, zonages environnementaux, foncier, évolution de l’occupation du sol, fonctionnement hydrologique, géologie et types de sol, climat…
  • prospections de terrain : cartographie des habitats naturels, diagnostic du fonctionnement écologique, localisation des éléments ponctuels (mares, fossés …), inventaires floristiques et éventuellement compléments faunistiques selon les connaissances du stagiaire
  • saisie des données naturalistes, création des couches sig
  • synthèse et analyse des données : compilation de bases de données naturalistes, hiérarchisation des enjeux de conservation
  • participation aux groupes de travail pour la rédaction du plan de gestion et restitution du diagnostic écologique

Profil recherché

  • Étudiant(e) en formation Bac + 3 ou Bac + 4 en écologie ou gestion des milieux naturels,
  • Compétences botaniques : détermination de la flore vasculaire et identification des habitats naturels
  • Autres connaissances naturalistes appréciées
  • Goût pour le travail de terrain
  • Connaissance du fonctionnement des zones humides
  • Connaissances en cartographie SIG
  • Autonomie, rigueur et méthode,
  • Capacité d’analyse et de synthèse,
  • Permis B et véhicule personnel indispensable

Poste et conditions

  • Durée souhaitée : 4 à 6 mois, entre mars/avril et août/septembre 2023 ;
  • Localisation : Vierzon ;
  • Le (la) stagiaire sera encadré(e) par la chargée d’études scientifiques ;
  • Indemnités légales de stage 577,20 € mensuels (basé sur barème 2022, ce montant sera réévalué en 2023 suivant la modification du plafond du SMIC) et frais plafonnés (remboursement forfaitaire des repas et des déplacements selon barème du Cen CVL et/ou au réel sur la base de justificatifs).
  • Véhicule de service selon disponibilité

Modalités de candidature

Jusqu’à réception d’une candidature adéquate, avant avril 2023. Envoyer un CV et une lettre de motivation en indiquant « Stage Diagnostic écologique Chavannes la Celle » en objet du message (ou sur l’enveloppe). Indiquez vos disponibilités pour la période de stage.

Contact : Anne Villemey, chargée d’études scientifiques au Conservatoire d’espaces naturels Centre-Val de Loire – 8 rue Blanche Baron – 18100 Vierzon. Tél : 02 48 83 12 30 – mail : anne.villemey@cen-centrevaldeloire.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.