eFlore

L'encyclopédie botanique collaborative
Leucaena leucocephala (Lam.) de Wit par Ans Gorter, licence CC BY-SA

Description

Description de Coste

-

Voir +/Compléter

Ecologie

caractéristiques climatiques
caractéristiques du sol
Voir les références

Voir +/Compléter

Nomenclature

Taxons supérieurs

Nom retenu

Juncus gerardi Loisel. [1809, J. Bot. (Desvaux), 2 : 289]
Basionyme : Juncus gerardi Loisel. [1809, J. Bot. (Desvaux), 2 : 289]

Synonymes

Juncus attenuatus Viv. [1824, Fl. Cors., 5]
Juncus bottnicus Wahlenb. [1812, Fl. Lapponica, 82 pl. 5]
Juncus bulbosus sensu L. [1762, Sp. Pl., éd. 2 : 466] , non L. [1753, Sp. Pl. : 327]
et 10 autres synonymes

Taxons inférieurs

Aucun taxon inférieur référencé

Voir +/Compléter

Bibliographie


Listez ici les références complémentaires.
Vous pouvez également mettre des liens vers des documents (déposez les ici)

Juncus gerardii, Juncaceae. Petit jonc halophile. La plante ne dépasse pas 30 cm de haut. Ce jonc forme des colonies tapissantes. Tige grêle, presque ronde. La tige porte en son milieu 1 seule feuille. Toutes les autres sont à la base. Elles sont linéaires, étroites et canaliculées. L'inflorescence est terminale. Elle est formée d'un bouquet lâche de petites fleurs sombres. Chaque fleur est portée par 2 petites bractées scarieuses. Chaque fleur est formée par 6 tépales sombres. Le tépale a une nervure centrale verte et 2 bandes brunes luisantes de chaque côté. A maturité, le fruit ne dépasse pas le périanthe, ou peu, de moins d'un millimètre. Floraison juin, juillet.
  • Il occupe des parties supérieures des schorres des prés salés, seulement atteint par les pleines mers de vives eaux, souvent en lien avec des arrivées d'eau douce.
  • espèce méditerranéenne atlantique.
  • Ce jonc forme un peuplement habitat, reconnu dans la base CORINNE. tant sur des pelouses atlantiques que dans d'autres méditerranénnes.
  • diagnose selon Flora Galica, 2014 . les plantes par couleurs, Schauer et Caspari.

Actuellement ces peuplements sont en cours d'érosion, dans les anses abritées nord du Golfe du Morbihan, selon mes observations personnelles à Moustoir (Arradon) et dans l'anse de Kerledan ( Baden), en ce mois de mai 2019. Les hauts schorres et schorres n'y existent plus. Seule cette espèce en lien avec Bolboschoenus maritimus, persistent en haut des estrans en cours d'érosion et de désenvasement, certainement en lien avec l'élévation du niveau marin. Ces tapis sont alors épars et ététés par les marées de vives eaux! devant restent dans certains cas quelques îlots de Spartina anglica.

  • yveline le moal yvelemoal@gmail.com


Compléter cette bibliographie
Voir +/Compléter

Répartition

Observations

Juncus gerardi Loisel. - carte des observations

Répartition départementale

Juncus gerardi Loisel. - carte de répartition
Voir +/Compléter

Ethnobotanique

Noms communs

- Jonc de Gérard (fra)
- Gerards Binse (deu)
- Giunco di Gérard (ita)
et 4 autres noms

Usages


Listez dans les sections correspondantes le ou les usages possibles de ce taxon
Précautions d'utilisationTela Botanica ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.

Alimentaire


Médicinal


Autre

Culture et arts


Décrivez l'importance de ce taxon dans les cultures populaires ou dans les arts
Voir +/Compléter

En poursuivant votre navigation sur tela-botanica.org, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l'utilisation de ceux-ci à des fins statistiques.
En savoir plus