eFlore

L'encyclopédie botanique collaborative
Leucaena leucocephala (Lam.) de Wit par Ans Gorter, licence CC BY-SA

Description

Description de Coste

982 Psoralea bituminosa L. Herbe au bitume
- . Plante vivace de 50 cm à 1 mètre, herbacée, pubescente-glanduleuse, dressée, à forte odeur de bitume 
- feuilles trifoliolées, à folioles elliptiques ou lancéolées, entières, ponctuées-glanduleuses 
- stipules libres, linéaires acuminées 
- fleurs bleuâtres, 10-15 en têtes subglobuleuses, involucrées, serrées, sur des pédoncules axillaires 2-4 fois plus longs que la feuille 
- calice velu, en cloche, à 5 dents inégales, lancéolées-linéaires, égalant le tube 
- étendard oblong, dépassant les ailes et la carène obtuse 
- étamines diadelphes 
- stigmate en tête 
- gousse incluse, ovale-comprimée, à bec ensiforme 2 fois plus long quelle, non stipitée, velue, indéhiscente, à une seule graine. Varie à plante plus hérissée, plus robuste, fleurs plus nombreuses çà têtes grosses, dents du calice fortement ciliées-plumeuses (P. plumosa Reich.).
Écologie Lieux secs et arides de tout le Midi et le Sud-Ouest ; remonte jusque dans les Hautes-Alpes, l'Isère, la Lozère, l'Aveyron, le Lot, la Corrèze ; Corse.
Répartition Europe méridionale ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.
Floraison Mai-octobre.

Voir +/Compléter

Ecologie

caractéristiques climatiques
caractéristiques du sol
Voir les références

Phytosociologie

alliance - 09/4.0.2.0.1
Brachypodion phoenicoidis Braun-Blanquet 1931 - pelouses basophiles mésoméditerranéennes, mésohydriques, sur sol relativement profond
Voir +/Compléter

Nomenclature

Taxons supérieurs

Nom retenu

Bituminaria bituminosa (L.) C.H.Stirt. [1981, Bothalia, 13 : 318]
Basionyme : Psoralea bituminosa L. [1753, Sp. Pl., 2 : 763]

Synonymes

Aspalthium bituminosum (L.) Fourr. [1868, Ann. Soc. Linn. Lyon, sér. 2, 16 : 365]
Aspalthium frutescens Medik. [1787, Vorles. Churpfälz. Phys.-Öcon. Ges., 2 : 380]
Bipontinia bituminosa (L.) Alef. [1866, Jahresber. Pollichia, 22-24 : 123]
et 10 autres synonymes

Taxons inférieurs

Aucun taxon inférieur référencé

Voir +/Compléter

Bibliographie

Références

- Complément (II) à l'inventaire commenté et liste rouge des plantes vasculaires de Savoie
- Complément (I) à l'inventaire commenté et liste rouge des plantes vasculaires de Savoie

Voir +/Compléter

Répartition

Observations

Bituminaria bituminosa (L.) C.H.Stirt. - carte des observations

Répartition départementale

Bituminaria bituminosa (L.) C.H.Stirt. - carte de répartition
Voir +/Compléter

Statuts de protection

Dans les zones suivantes, ce taxon est soumis à :

Ethnobotanique

Noms communs

- Psoralée à odeur de bitume (fra)
- Trèfle bitumineux (fra)
- Herbe au bitume (fra)
et 13 autres noms

Usages


Noms pré-linnéens: Trifolium bitumen redolens C.B Pin 327, Trifolium
asphalites, sive Bituminosum odoratum J.B 2.366, Trifolium
bituminosum, Dod.Pempt.566.

Utilisation: Bonnier "La grande flore en couleurs" réédit.1990
p.277 : "Plante antispasmodique employée contre l'épilepsie et contre
la fièvre" sous le nom de Thé des Jésuites, Dartrier.

Fournier "Le livre des plantes médicinales…"1948 T.III p.282 : Plante=

antispasmodique, antihystérique, antiépileptique, fébrifuge et
emmenagogue" noms: Herbe aux escargots, Cabridoula, sous le nom de
triphyllon chez Hippocrate et Galien.

Mistral "Tresor dou felibrige" nom provençal: Balicot-fer.

L.Fenaroli "Flora Mediterranea" 1998 p.236 Utilisation populaire
comme vulnéraire et expectorant.

En Inde utilisation de Psoralea corylifolia (espèce voisine) comme
anthelminthique et contre les affections cutanées. (médecine
ayurvédique).

Composition chimique et recherche récentes:
Peu de travaux en France; en Italie, isolement de Pterocarpans
(bitucarpine A et B) , recherche d'effets antitumoraux sur carcinome
du colon.

Jadis conseillé par Hippocrate pour cinq
usages thérapeutiques (anti-épileptique, anti-hystérique, diurétique,
emménagogue et fébrifuge - en cas de fièvre quarte -) le Trèfle Bitumineux
fut aussi prescrit pour soigner les morsures de serpents. , Dans le
Moyen-Atlas, la plante est utilisée sous forme de frictions, en
dermatologie (précise Bellakhdar, 1997).

Culture et arts

Rajouter vos informations.
Voir +/Compléter

En poursuivant votre navigation sur tela-botanica.org, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l'utilisation de ceux-ci à des fins statistiques.
En savoir plus