eFlore

L'encyclopédie botanique collaborative
Leucaena leucocephala (Lam.) de Wit par Ans Gorter, licence CC BY-SA

Noms communs

LangueNomGenre et NombreConseil d'emploiNotes
fra Laurier Masculin singulier Recommandé ou typique
fra Laurier vrai Masculin singulier Recommandé ou typique
fra Laurier-sauce Masculin singulier Recommandé ou typique
fra Laurier d'Apollon Masculin singulier Secondaire ou régional
fra Laurier noble Masculin singulier Secondaire ou régional
ita Alloro
eng Bay Laurel
eng Bay Tree
spa Laurel comestible
spa Laurel común
ita Lauro
cat Llaurer
cat Llorer
deu Lorbeerbaum
eng Sweet Bay
eng Sweet Laurel
ell Βάγια Féminin singulier Nicolas DRIMTSIA, Pollen, Athènes 2004, p. 147.
ell Βάϊα Féminin singulier Nicolas DRIMTSIA, Pollen, Athènes 2004, p. 147.
ell Δάφνη Féminin singulier Vanghelis PAPIOMYTOGLOU, Fleurs sauvages de Grèce, Crète 2006, p. 112. — Vanghelis PAPIOMYTOGLOU, Fleurs sauvages de Crète, Crète 2006, p. 103. — Nicolas DRIMTSIA, Pollen, Athènes 2004, p. 151.
ell Δάφνη η ευγενής Féminin singulier
ell Δάφνη του Απόλλωνος Féminin singulier
ell Δαφνόφυλλα Neutre pluriel
ell Λάουρος ο ευγενής Masculin singulier Vanghelis PAPIOMYTOGLOU, Fleurs sauvages de Grèce, Crète 2006, p. 112. — Vanghelis PAPIOMYTOGLOU, Fleurs sauvages de Crète, Crète 2006, p. 103.
Noms vernaculaires des taxons de la BDTFX par Jean-François LÉGER - 2007. Voir toutes les metadonnées
Noms vernaculaires grecs des taxons de la BDTFX par Pierre SEBA. version 2017. Voir toutes les metadonnées
Proposez vos noms communs et vos étymologies

Listez d'autres noms communs ou étymologies des noms communs listés


Sa légende est notamment rapportée dans les Métamorphoses d'Ovide : pour se venger d'Apollon, qui s'est moqué de lui, Cupidon, dieu de l'Amour, décoche simultanément deux flèches, une, en or, sur le dieu lui-même, qui le rend fou amoureux de la belle Daphné, l'autre, en plomb, sur la nymphe, qui lui inspire le dégoût de l'amour. Alors qu'Apollon la poursuit, celle-ci, épuisée, demande à son père, le dieu fleuve Pénée, de lui venir en aide : celui-ci métamorphose sa fille en laurier (Daphné en grec , Laura en Latin ). Apollon, qui est toujours amoureux d'elle, en fait alors son arbre, et le consacre aux triomphes, aux chants et aux poèmes.

Au Moyen Âge, celui qui réussit ses examens est appelé "lauréat" : il reçoit une couronne de laurier portant des baies (bacca laurea), d'où "baccalauréat", littéralement "baies de laurier".

Statuts

France France (Hors Corse) France (Corse)
Présence Présent Présent Présent
Statut d'introduction Non introduit
Statut d'origine Natif (=indigène)
Référentiel des trachéophytes de France métropolitaine, Benoît Bock & al., version 5.00 du « 27 mai 2018 ». Voir toutes les metadonnées

Usage :

Participez à la rédaction de ces données ethnobota, un double clic dans le cadre suffit pour compléter ou corriger la page

Listez dans les sections correspondantes le ou les usages possibles de ce taxon
Précautions d'utilisationTela Botanica ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.

Alimentaire

Ses feuilles sont utilisées en cuisine pour leur arôme. En condiment, elles sont habituellement sèches et entrent dans la composition du bouquet garni, pour infusion ou cuisson dans la sauce. En Saintonge, la feuille est employée fraîche pour les courts-bouillons, matelotes ou ragoûts. Les Bédouins l'utilisent pour parfumer le café.
Les fleurs de Laurier-sauce séchées peuvent aussi être employées en infusion avec une cuillère de miel, et les baies séchées ont les mêmes propriétés culinaires que les feuilles ; elles sont préparées avec une râpe, de la même manière que la noix de muscade. Il est préférable d'en user avec modération, car la présence de lactones et d'alcaloïdes peut procurer un goût amer.



Médicinal

Le laurier est depuis toujours utilisé pour traiter les troubles de l'appareil digestif.

Il ouvre l'appétit, stimule la sécrétion de sucs gastriques dans l'estomac, assure une bonne digestion et évite les fermentations.

Il est aussi utilisé pour ses propriétés antiseptiques, c'est pourquoi, il est présent dans de nombreuses marinades.

Le laurier serait aussi un bon expectorant en cas de bronchite et sa poudre ferait tomber la fièvre.

L'huile essentielle de laurier-sauce (qui ne doit jamais être utilisée en interne) est souvent employée sous forme d'onguents pour combattre les courbatures ou les douleurs musculaires. Son action serait aussi bénéfique sur les douleurs rhumatismales. Les décoctions de feuilles ajoutées à l'eau du bain soulageraient aussi les membres endoloris.

Sous forme de cataplasme de feuilles, le laurier-sauce atténuerait la douleur liée aux piqûres de guêpes ou d'abeilles.

Le laurier-sauce aurait aussi des propriétés intéressantes sur l'appareil urinaire puisqu'il tonifierait la vessie et d'après Dioscoride (1er siècle de notre ère), il éliminerait les calculs rénaux. Toujours d'après Discoride, son écorce soulagerait aussi les affections du foie.


Autre

Le savon d'Alep est traditionnellement fabriqué avec de l'huile de baies ou de feuilles de laurier.

Culture et arts :

Participez à la rédaction de ces données ethnobota, un double clic dans le cadre suffit pour compléter ou corriger la page

Décrivez l'importance de ce taxon dans les cultures populaires ou dans les arts
En poursuivant votre navigation sur tela-botanica.org, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l'utilisation de ceux-ci à des fins statistiques.
En savoir plus