eFlore

L'encyclopédie botanique collaborative
Leucaena leucocephala (Lam.) de Wit par Ans Gorter, licence CC BY-SA

Description

Description de Coste

3272 Quercus suber L. Chêne-liège
- . Arbre de 5-15 mètres, à écorce spongieuse-subéreuse, très épaisse, crevassée, à ramules gris-tomenteux 
- feuilles coriaces, persistant 2 ans, pétiolées, ovales ou oblongues, dentées-épineuses ou presque entières, vertes en dessus, blanchâtres-tomenteuses en dessous, à 10-14 nervures secondaires 
- chatons mâles allongés, poilus 
- fruits subsessiles sur les ramules de l'année 
- cupule conique à la base, grise-tomenteuse, à écailles un peu saillantes, les supérieures plus longues et dressées 
- gland surmonté d'une pointe courte et velue. Varie, dans le Sud-Ouest, à feuilles persistant un an et à fruits mûrissant la 2e année (Q. occidentalis Gay).
Écologie Côteaux siliceux du littoral méditerranéen : Pyrénées-Orientales, Var, Alpes-Maritimes ; Corse.
Répartition Sardaigne, Italie, Sicile, Espagne et Portugal; Afrique septentrionale.
Floraison FL avril-mai Fructification octobre-décembre

Voir +/Compléter

Ecologie

caractéristiques climatiques
caractéristiques du sol
Voir les références

Voir +/Compléter

Nomenclature

Taxons supérieurs

Nom retenu

Quercus suber L. [1753, Sp. Pl., 2 : 995]

Synonymes

Quercus bivoniana Guss. [1844, Fl. Sicula Syn., 2 : 604]
Quercus cintrana Welw.
Quercus occidentalis J.Gay [1856, Ann. Sci. Nat. Bot., sér. 4, 6 : 243]
et 4 autres synonymes

Taxons inférieurs

Aucun taxon inférieur référencé

Voir +/Compléter

Bibliographie

Références

- Chênes à glands doux
- Le Quercus occidentalis Gay.
- Note sur les groupements climaciques de la Kroumirie orientale.
et 7 autres références
Voir +/Compléter

Répartition

Observations

Quercus suber L. - carte des observations

Répartition départementale

Quercus suber L. - carte de répartition
Voir +/Compléter

Ethnobotanique

Noms communs

- Chêne-liège (fra)
- Corcier (fra)
- Surier (fra)
et 11 autres noms

Usages


Listez dans les sections correspondantes le ou les usages possibles de ce taxon
Précautions d'utilisationTela Botanica ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.

Alimentaire


Médicinal

Le liège brûlé et réduit en cendre impalpable, puis incorporé dans l'huile d'œuf, est un bon remède pour adoucir et réduire les hémorroïdes.

Autre


Le liège est un produit de faible densité, bon isolant thermique, acoustique et vibratoire, et résistant à l'eau grâce à la subérine qui imprègne les cellules.
Le liège femelle sert traditionnellement à fabriquer des bouchons alors que le liège mâle peut être concassé en granulés et transformé en panneaux d'isolation.

Culture et arts


Décrivez l'importance de ce taxon dans les cultures populaires ou dans les arts
Voir +/Compléter

En poursuivant votre navigation sur tela-botanica.org, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l'utilisation de ceux-ci à des fins statistiques.
En savoir plus