eFlore

L'encyclopédie botanique collaborative
Leucaena leucocephala (Lam.) de Wit par Ans Gorter, licence CC BY-SA

Description Baseflor :

Aucune donnée.

Description collaborative :

Participez à la rédaction collaborative de cette description, un double clic dans le cadre suffit pour compléter ou corriger la page

Générale


Voir sur le site EUFORGEN

Le sapin pectiné

Description de Maurice Reille (issue de l'ouvrage "IMAGES DE QUELQUES ARBRES ET ARBUSTES
COMMUNS EN LOZÈRE et ailleurs, Connaissance et reconnaissances") Sapin blanc, sapin argenté, sapin des Vosges
Abies alba Miller = Abies pectinata (Lam.) DC. Gymnosperme, famille des Pinacées

Le sapin est un grand arbre résineux à fût droit et à feuillage persistant (1).
C'est un arbre forestier qui n'existe pratiquement jamais à l'état isolé. Il se reconnaît facilement même de loin par son port et la couleur argentée de son tronc (2) d'où il tire son nom. Les branches, absentes dans la partie basse du tronc sur les arbres âgés, sont étalées horizontalement ou font avec la direction sommitale du tronc un angle aigu. La cime de l'arbre, pointue les premières années (3), s'arrondit en dôme chez les vieux arbres (4).
Les jeunes rameaux à écorce lisse présentent des poils courts, noirâtres ou roussâtres visibles seulement à la loupe, qui tombent dès l'âge de deux ans (5).
Les feuilles sont des aiguilles aplaties non piquantes, de 1,5 à 3 cm de long et 1,5 à 3 mm de large. Elles sont terminées par une petite échancrure taillée dans leur extrémité arrondie (6,). Elles sont attachées au rameau par une base en forme de disque (7) qui laisse sur le rameau une cicatrice circulaire (8). La face supérieure des feuilles est vert sombre, luisante (9) et leur face inférieure, vert tendre, présente deux bandes blanches longitudinales très caractéristiques (6, 10). Elles sont régulièrement insérées tout autour du rameau (7, 8) mais sont typiquement étalées horizontalement comme les dents d'un peigne (9, 10), (d'où le nom de l'arbre) parfois redressées en brosse vers la face supérieure du rameau, découvrant la face inférieure de ce dernier. Elles persistent sur le rameau durant plusieurs années, de 6 à 8 ans.
Les bourgeons terminaux ne sont pas résineux, ils sont globuleux, arrondis au sommet (11).
La floraison n'intervient pas avant l'âge de 30 à 40 ans, elle a lieu en avril et mai.
Les fleurs sont unisexuées, il y a monœcie. Les fleurs mâles sont de petits cônes ovoïdes jaunes de quelques millimètres qui apparaissent à la face inférieure des rameaux de l'année (12). Les inflorescences femelles, sont de petits cônes charnus verdâtres apparaissant à la face supérieure du jeune rameau (13, 14).
Ces fleurs qui se forment toujours vers la cime de l'arbre passent généralement inaperçues. Seules des conditions exceptionnelles permettent de les observer : arbres abattus ou topographie escarpée permettant d'accéder à la cime de l'arbre.
Les cônes sont dressés (15), à peu près cylindriques et mesurent de 12 à 20 cm de longueur. Ils sont résineux et les bractées dépassent les écailles (16). Leur maturité se fait en un an. Dès le mois d'octobre, ils sont mûrs. Ils ne tombent pas mais se désarticulent sur l'arbre, en place, ne laissant subsister que l'axe du cône (17) et quelques écailles qui y restent attachées. Les graines, 2 par écaille (18), ont de 8 à 13 mm et sont pourvues d'une aile membraneuse d'environ 2 cm (19). Dans les sapinières, le sol est jonché d'écailles, avec leurs bractées récurvées, associées ou non aux graines qu'elles portent (20).
L'écorce qui procure au tronc son aspect argenté demeure lisse pendant très longtemps (21). Elle ne devient craquelée que sur les arbres âgés, formant alors des plaques qui adhèrent au tronc (22). Elle est riche en résine qui est localisée dans des pustules bien visibles sur les jeunes troncs (23).
Le bois de sapin est blanc, léger à mi-lourd (densité de 0,4 à 0,5) à peu près sans odeur car il ne contient pas de résine. C'est un excellent bois de charpente au même titre que celui de l'épicéa avec lequel il est souvent confondu. Un dicton de charpentier assure que « chêne debout et sapin de travers soutiendraient l'univers ».
Une forêt de sapins est une sapinière.
Les arbres de Noël ne sont généralement pas des sapins mais des épicéas. On s'en rend vite compte : alors que les aiguilles de sapin mettent très longtemps à sécher sur un arbre abattu et restent longtemps attachées à l'arbre, celles de l'épicéa se dessèchent rapidement et tombent en masse.

Critères de déterminations.
- Les bourgeons brun-rougeâtres ne sont pas résineux(couvert de résine et violacées chez Abies balsamea (L.) Mill.)
- aiguilles 20-30 mm /1 mm (15-25 mm/1 mm chez Abies balsamea (L.) Mill.)
- Cônes 10-18 cm/3- 5 cm (6-9 cm/3 cm chez Abies balsamea (L.) Mill.)
- Bractées saillantes (appliquées Abies balsamea (L.) Mill.)

Identification



Fiche wikipedia : Description de wikipedia


En poursuivant votre navigation sur tela-botanica.org, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l'utilisation de ceux-ci à des fins statistiques.
En savoir plus