eFlore

L'encyclopédie botanique collaborative
Leucaena leucocephala (Lam.) de Wit par Ans Gorter, licence CC BY-SA

Noms communs

LangueNomGenre et NombreConseil d'emploiNotes
fra Bourse-à-pasteur Féminin singulier Recommandé ou typique
fra Capselle bourse-à-pasteur Féminin singulier Recommandé ou typique
fra Bourse-à-berger Féminin singulier Secondaire ou régional
fra Bourse-à-Judas Féminin singulier Secondaire ou régional
fra Bourse-de-capucin Féminin singulier Secondaire ou régional
fra Boursette Féminin singulier Secondaire ou régional
fra Molette-à-berger Féminin singulier Secondaire ou régional
ndl Beursje
spa Bolsa de pastor
ita Borsapastore comune
cat Fas de formiga
deu Gemeines Hirtentäschelkraut
deu Gewöhnliches Hirtentäschel
ndl Gewoon Herderstasje
eng Lady's-purse
cat Pala de formiga
spa Pan y quesillo
spa Paniquesillo
eng Pick-purse
cat Sarronet de pastor
eng Shepherd's Purse
eng Shepherd's-purse
eng Toywort
spa Zurrón de pastor
ell Αγριοκαρδαμούδα Féminin singulier
ell Καψάκιον το βαλάντιον Neutre singulier Nicolas DRIMTSIA, Pollen, Athènes 2004, p. 155.
ell Καψέλλα Féminin singulier
ell Τραγιά Féminin singulier Nicolas DRIMTSIA, Pollen, Athènes 2004, p. 172.
ell Τσουρκάς Masculin singulier Nicolas DRIMTSIA, Pollen, Athènes 2004, p. 173.
Noms vernaculaires des taxons de la BDTFX par Jean-François LÉGER - 2007. Voir toutes les metadonnées
Noms vernaculaires grecs des taxons de la BDTFX par Pierre SEBA. version 2017. Voir toutes les metadonnées
Proposez vos noms communs et vos étymologies

  • Elles possèdent plusieurs noms populaires tels que: Bourse à berger ,cœur de Judé, tête d'aspic, bourse de capucin ou bourse de Juda. Le capucin est ici le moine, pauvre, dont la bourse est vide aussi. Pour ses propriétés médicinales on la dénomme également:Herbe de la fièvre, Herbe du coeur,Herbe du petit coeur, Sanguinaire,Herbe du sang.

Statuts

France France (Hors Corse) France (Corse)
Présence Présent Présent Présent
Statut d'introduction Non introduit
Statut d'origine Natif (=indigène)
Référentiel des trachéophytes de France métropolitaine, Benoît Bock & al., version 5.00 du « 27 mai 2018 ». Voir toutes les metadonnées

Usage :

Participez à la rédaction de ces données ethnobota, un double clic dans le cadre suffit pour compléter ou corriger la page

La plante entière sans les racines a des propriétés hémostatiques et vasoconstrictrices et ce n'est pas étonnant si au Moyen Age, elle fut baptisée Sanguinaria (gros doute??) et utilisée pour stopper les hémorragies de toutes sortes. Seules les parties aériennes de la plante sont utilisables. En tisane, elle semble pouvoir soigner les hémorragies et les diarrhées et est un remède contre les fièvres.
Cette plante à une telle puissance qu'elle est à l'origine de bons nombres de croyances.
"On doit la cueillir au mois de Juin, à la lune descendante,elle aura des vertus cachées et secrètes."
"Mise au cou des enfants dans un petit sac d'étoffe rouge,elle stimule la pousse des dents".
La forme en cœur du fruit a inspiré aux anciens des méditations digne de la théorie des signatures, ainsi elle soignerait les chagrins d'amour.
Elle est aussi ramassée pour nourrir les lapins, ses fruits sont utilisés pour nourrir les oiseaux. Ses feuilles au stage de rosette peuvent se consommer en salade.
La capselle bourse à pasteur était déjà utilisée au Néolithique, comme l'attestent les graines retrouvées dans certains sites lacustres.

Culture et arts :

Participez à la rédaction de ces données ethnobota, un double clic dans le cadre suffit pour compléter ou corriger la page
En poursuivant votre navigation sur tela-botanica.org, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l'utilisation de ceux-ci à des fins statistiques.
En savoir plus