eFlore

L'encyclopédie botanique collaborative
Leucaena leucocephala (Lam.) de Wit par Ans Gorter, licence CC BY-SA

Noms communs

LangueNomGenre et NombreConseil d'emploiNotes
fra Ail des bois Masculin singulier Recommandé ou typique
fra Ail des ours Masculin singulier Recommandé ou typique
fra Ail à larges feuilles Masculin singulier Secondaire ou régional
fra Ail pétiolé Masculin singulier Secondaire ou régional
ita Aglio orsino
spa Ajo de los osos
spa Ajo de oso
cat All ursí
deu Bär-Lauch
deu Bären-Lauch
eng Bear's Garlic
deu Blüte Bärlauch
eng Broad-leaved Garlic
ndl Daslook
deu Ramsel
eng Ramsons
deu Waldlauch
eng Wood Garlic
Noms vernaculaires des taxons de la BDTFX par Jean-François LÉGER - 2007. Voir toutes les metadonnées
Noms vernaculaires grecs des taxons de la BDTFX par Pierre SEBA. version 2017. Voir toutes les metadonnées
Proposez vos noms communs et vos étymologies

Listez d'autres noms communs ou étymologies des noms communs listés
En corse : Rimùsgiula

Statuts

France France (Hors Corse) France (Corse)
Présence Présent 0 Présent
Statut d'introduction Non introduit
Statut d'origine Natif (=indigène)
Référentiel des trachéophytes de France métropolitaine et régions avoisinantes, Benoît Bock & al., version 7.00 du « 15 septembre 2020 ». Voir toutes les metadonnées

Usage selon Pl@ntUse

  • feuilles, boutons de fleurs et fleurs alimentaires
  • médicinal
Plus d'informations sur Pl@ntUse
Pl@ntUse, le wiki sur les plantes utiles et les usages des plantes https://uses.plantnet-project.org/f/index.php?title=Accueil Voir toutes les metadonnées

Usage collaboratif

Participez à la rédaction de ces données ethnobota, un double clic dans le cadre suffit pour compléter ou corriger la page

Précautions d'utilisationTela Botanica ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.

Usage alimentaire

Il a retrouvé une popularité du fait de sa haute teneur en vitamine C

Cru, l'ail des ours est délicieux en salade, sur des pommes de terre, avec du beurre, sur une pizza, dans un fromage blanc, une vinaigrette, une huile parfumée... ou broyé pour remplacer le basilic dans un pesto.
- Ses fleurs étoilées sont parfaites pour décorer une assiette tout en dégageant leurs puissants arômes.
- Cuit, son goût est nettement atténué et il peut entrer dans la recette d'une soupe, d'un gratin, d'un risotto, de pâtes, d'omelettes, avec de la polenta... Les personnes quelque peu gênées par ses saveurs fortes auront donc tout intérêt à le consommer cuit.
- Par ailleurs, ses feuilles permettent la réalisation d'infusions digestives et détox.

Quelques recettes :
- https://www.marmiton.org/recettes/recette_pesto-a-l-ail-des-ours_315826.as
- https://www.marmiton.org/recettes/recette_tarte-a-l-ail-des-ours_47357.aspx
- https://www.marmiton.org/recettes/recette_soupe-a-l-ail-d-ours_167106.aspx
- https://www.marmiton.org/recettes/recette_tartinade-de-tahine-a-l-ail-des-ours_305309.aspx
- https://www.marmiton.org/recettes/recette_roti-de-porc-a-l-ail-des-ours_225478.aspx



Usage médicinal

- Elimination des métaux lourds : il exerce des effets détox grâce à ses principes actifs riches en soufre.
- Troubles digestifs (maux d'estomac) et intestinaux (diarrhée, ballonnements) : grâce à ses propriétés antiseptiques et purifiantes.
- Hypertension artérielle : il est en effet, comme l'ail, hypotenseur.
- Douleurs articulaires (arthrite, rhumatismes) : l'allicine contenue dans son huile essentielle est anti-inflammatoire.
- Problèmes respiratoires : il est antimicrobien et assainissant.
- Troubles du système cardio-vasculaire : il est hypolipémiant et c'est un bon antiagrégant plaquettaire. Il prévient la formation de plaques d'athérome et abaisse le taux de mauvais cholestérol.
- Vers intestinaux : il est anthelminthique et antiseptique.


Autre

Durant les quelques semaines de floraison, qui ont lieu d'avril à juin, l'ail des ours constitue une source de nourriture importante pour de nombreux insectes pollinisateurs. Riche en nectar et en pollen cette plante mellifère présente un intérêt apicole non négligeable.

Culture et arts

Participez à la rédaction de ces données ethnobota, un double clic dans le cadre suffit pour compléter ou corriger la page

Son nom curieux ail des ours, lui viendrait de ce que les ours sortant de leurs tanières après une longue hibernation, le recherchait avant toute autre nourriture carnée. Ils se retrouvaient soit disant ainsi dans une forme extraordinaire avant le début de leur chasse.

Jadis, l'Allium ursinum était considéré comme une plante magique associée à la magie blanche. On pensait que porté par une femme enceinte dans ses poches, il protégerait l'enfant à naître et en jeter dans une rivière permettait de purifier l'eau.
L'ail des ours est connu par l'homme depuis des millénaires, au moins en tant que légume ou condiment. On en a retrouvé des traces dans des habitations lacustres datant de l'âge néolithique, dans le Jura.

Les Celtes et les Germains utilisaient l'ail des ours comme une plante médicinale purifiante. Les Germains lui auraient même attribué la propriété de donner une « force d'ours » à toute personne qui en consomme.
En poursuivant votre navigation sur tela-botanica.org, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l'utilisation de ceux-ci à des fins statistiques.
En savoir plus