eFlore

L'encyclopédie botanique collaborative
Leucaena leucocephala (Lam.) de Wit par Ans Gorter, licence CC BY-SA

Optimum écologique

Aucune donnée

Phytosociologie

Aucune donnée.


Vos compléments sur l'écologie

Participez à la rédaction collaborative, un double clic dans le cadre suffit pour compléter ou corriger la page

La station Drômoise a été découverte en limite de la réserve naturelle des Ramières (EURRE) et elle a été suivie de 1990 à 1998 sans discontinuité. Les plantes survivaient en bordure d'un champ de maïs cultivé de manière assez extensif sur un sol pauvre dominé par des galets de l'ancien lit de la rivière Drôme. L'agriculteur n'a plus cultivé cette parcelle dès 1999 (friche PAC) et la nigelle n'a plus fleuri depuis 1998 et jusqu'en 2018.
La mise en place d'un culture conservatoire de blé d'hiver à l'automne 2017 a permis le retour de la floraison.
Au moins 1/4 de 584 pieds fleuris observés le 11 juillet 2018 sont issus des "graines historiques" qui ont survécu dans le sol, le restant étant issu de graines de la même origine et qui ont été cultivées pendant 20 ans dans le jardin conservatoire la la maison de la réserve à Allex. Jean-Michel Faton, conservateur de la réserve naturelle.
En poursuivant votre navigation sur tela-botanica.org, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l'utilisation de ceux-ci à des fins statistiques.
En savoir plus