eFlore

L'encyclopédie botanique collaborative
Leucaena leucocephala (Lam.) de Wit par Ans Gorter, licence CC BY-SA

Optimum écologique

caractéristiques climatiques

Lumière 1 : hypersciaphiles 2 : sciaphiles 3 : intermédiaires 4 : hémisciaphiles 5 : intermédiaires 6 : hémihéliophiles 7 : intermédiaires 8 : héliophiles 9 : hyperhéliophiles
Température 1 : alpines à nivales, altiméditerranéennes 2 : subalpines, oroméditerranéennes 3 : montagnardes 4 : collinéennes, psychroatlantiques 5 : planitiaires à montagnardes 6 : planitiaires thermophiles, thermoatlantiques, thermocontinentales, subméditerranéennes, supraméditerranéennes 7 : euryméditerranéennes, méditerranéo-atlantiques 8 : mésoméditerranéennes 9 : thermoméditerranéennes à subdésertiques
Humidité atmosphérique 1 : aéroxérophiles 2 : intermédiaires 3 : aéromésoxérophiles 4 : intermédiaires 5 : aéromésohydriques 6 : intermédiaires 7 : aéromésohygrophiles 8 : intermédiaires 9 : aérohydrophiles
Continentalité 1 : marines à maritimes 2 : hyperocéaniques 3 : océaniques 4 : subocéaniques 5 : intermédiaires 6 : précontinentales 7 : subcontinentales 8 : continentales 9 : hypercontinentales


caractéristiques du sol

Réaction (pH) 1 : hyperacidophiles 2 : acidophiles 3 : intermédiaires 4 : acidoclines 5 : intermédiaires 6 : neutroclines 7 : neutrophiles 8 : basophiles 9 : hyperbasophiles
Humidité 1 : hyperxérophiles 10 : amphibies permanentes 11 : aquatiques superficielles 12 : aquatiques profondes 2 : perxérophiles 3 : xérophiles 4 : mésoxérophiles 5 : mésohydriques 6 : mésohygrophiles 7 : hygrophiles 8 : hydrophiles 9 : amphibies saisonnières
Texture 1 : argile 2 : intermédiaire 3 : limon 4 : sable fin 5 : sable grossier 6 : graviers 7 : galets 8 : blocs, fentes des parois 9 : dalle
Nutriments 1 : hyperoligotrophiles 2 : oligotrophiles 3 : intermédiaires 4 : mésooligotrophiles 5 : mésotrophiles 6 : mésoeutrophiles 7 : intermédiaires 8 : eutrophiles 9 : polytrophiles
Salinité 0 : ne supportant pas le sel 1 : hyperoligohalines, [0-0,1% Cl-] 2 : peroligohalines, [0,1-0,3% Cl-] 3 : oligohalines, [0,3-0,5% Cl-] 4 : mesooligohalines, [0,5-0,7% Cl-] 5 : mesohalines, [0,7-0,9% Cl-] 6 : mesoeuhalines, [0,9-1,2% Cl-] 7 : euhalines, [1,2-1,6% Cl-] 8 : polyhalines, [1,6-2,3% Cl-] 9 : hyperhalines, [>2,3% Cl-]
Matière Organique 1 : lithosol, arénosol 2 : mull carbonaté 3 : mull actif 4 : mull acide 5 : moder 6 : mor, hydromor, xéromor 7 : ranker, tangel 8 : anmoor, gyttja 9 : tourbe
Julve, Ph., 2017 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 09 février 2017. https//www.tela-botanica.org Voir toutes les metadonnées

Phytosociologie


Le code catminat de ce taxon est 12/1.2.1.1
Il est caractéristique du syntaxon de niveau Sous-ordre présenté dans le tableau ci-dessous avec ses niveaux supérieurs. [ Voir le site Catminat pour en savoir plus. ]
12/1.
classe
Agrostio stoloniferae - Arrhenatheretea elatioris subsp. elatioris (Tüxen 1937 em. 1970) de Foucault 1984
prairies européennes mésotrophiles à eutrophiles
répartition : Toute la France
Réf.
Syn.
Taxons
12/1.2
sous-classe
Agrostienea stoloniferae var. stoloniferae (Oberdorfer & Müller ex Görs 1966) de Foucault 1984
prairies européennes hygrophiles à hydrophiles, inondables
répartition : Toute la France
Réf.
Syn.
Taxons
12/1.2.1
ordre
Agrostietalia stoloniferae var. stoloniferae Oberdorfer, Görs, Korneck, Lohmeyer, Müller, Philippi & Seibert 1967 em. de Foucault 1984
prairies hygrophiles, européennes
répartition : Toute la France
Réf.
Syn.
Taxons
12/1.2.1.1
Sous-ordre
Loto pedunculati - Cardaminenalia pratensis subsp. pratensis Julve 1993
prairies hygrophiles, médio-européennes, mésothermes
rép.France septentrionale
Réf.
Syn.
Taxons
JULVE, PH., 2017 ff. (1998 ff). baseveg. World vegetation database. [09 février 2017]. Programme Catminat. https//www.tela-botanica.org. Voir toutes les metadonnées



Vos compléments sur l'écologie

Participez à la rédaction collaborative, un double clic dans le cadre suffit pour compléter ou corriger la page

Selon mes observations, l'humidté du sol doit être élevée. Cette plante pousse dans les sols gorgés d'eau.
Dès lors, le graphique ci-dessus illustrant une humidité moyenne du sol comme l'optimum pour le développement de la plante me semble erroné.
En poursuivant votre navigation sur tela-botanica.org, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l'utilisation de ceux-ci à des fins statistiques.
En savoir plus